Secours au Luxembourg

08 février 2018 12:22; Act: 08.02.2018 18:18 Print

Un centre de gestion pour aider les secouristes

LUXEMBOURG - Depuis le 15 janvier, les secours luxembourgeois testent le nouveau Centre de gestion des opérations, qui décharge les acteurs du terrain des tâches logistiques.

storybild

La logistique de certaines interventions des secours est désormais gérée depuis le CGO. (photo: L'essentiel/Juliette Devaux)

Sur ce sujet

Le 26 janvier, un important incendie se déclarait dans un immeuble du quartier de la Gare de Luxembourg-Ville. Sur place, de nombreux pompiers occupés à éteindre les flammes et à prendre en charge les victimes, avec pour l'une des premières fois le soutien du nouveau Centre de gestion des opérations (CGO), mis en place dans le cadre de la réforme des secours et en phase de test depuis le 15 janvier.

Ce centre névralgique, installé à Gasperich et présenté ce jeudi, sert de soutien aux secours sur le terrain. Là où le chef de commandement d'une intervention devait auparavant gérer, depuis le lieu de l'opération, la demande de renforts, le relogement des victimes ou encore la communication avec la presse, c'est désormais le CGO qui s'en charge. Un support qui, selon Paul Schroeder, directeur de l'Administration des services de secours, est accueilli très positivement pas les secouristes, «qui n'ont pas l'habitude d'avoir un tel service».

Mission d'anticipation

Le CGO, qui adapte ses moyens et son effectif selon les situations d'urgence, permet aussi d'anticiper. «Lors de l'incendie à Luxembourg par exemple, tous les pompiers de la Ville étaient engagés, nous avons donc mis en alerte les autres centres d'intervention de la région dans le cas où un autre incident se produisait», ajoute Paul Schroeder.

Le CGO a aussi été sollicité fin janvier lors des intempéries. Ces premières activations doivent permettre de faire les ajustements nécessaires avant sa mise en œuvre officielle le 1er juillet, date à laquelle doit voir le jour le Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS).

Paul Schroeder, directeur de l'Administration des services de secours, au micro de «L'essentiel»:

(Juliette Devaux/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Blannenjang le 09.02.2018 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi votre problème ? On vous force pas de travailler au Luxembourg...alors payez vos impots dans un autre pays...

  • lynn le 08.02.2018 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ wolfgang Je ne vous souhaite pas d'avoir un jour à faire appel à nos pompiers. Pour la plupart ce sont des bénévoles qui prennent sur leur temps libre pour être au service des citoyens. Les formations, entrainements.....sont effectués sur leur temps libre. Ils risquent leurs vies à chaque sortie un feu, accident.....et parfois pire. Ils ont droit à tout notre respect.

  • Juste mon avis le 08.02.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Meilleure gestion et organisation = gain de temps. Et gain de temps = gain de vies! Donc bonne nouvelle! Cà fait toujours du bien d'avoir une info positive! ;-)

Les derniers commentaires

  • Blannenjang le 09.02.2018 08:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quoi votre problème ? On vous force pas de travailler au Luxembourg...alors payez vos impots dans un autre pays...

  • lynn le 08.02.2018 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ wolfgang Je ne vous souhaite pas d'avoir un jour à faire appel à nos pompiers. Pour la plupart ce sont des bénévoles qui prennent sur leur temps libre pour être au service des citoyens. Les formations, entrainements.....sont effectués sur leur temps libre. Ils risquent leurs vies à chaque sortie un feu, accident.....et parfois pire. Ils ont droit à tout notre respect.

    • ..!!.. le 08.02.2018 16:38 Report dénoncer ce commentaire

      En plus ils ne sont pas fonctionnaires

  • Wolfgang le 08.02.2018 13:52 Report dénoncer ce commentaire

    Yippi encore des fonctionnaires à payer avec les impôts du secteur privé!

    • Filax le 08.02.2018 16:38 Report dénoncer ce commentaire

      Je suppose que vous devez être le Baron Rouge!

  • Angele le 08.02.2018 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes loin derrière les autres pompiers !!

  • Juste mon avis le 08.02.2018 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    Meilleure gestion et organisation = gain de temps. Et gain de temps = gain de vies! Donc bonne nouvelle! Cà fait toujours du bien d'avoir une info positive! ;-)