Santé au Luxembourg

19 mai 2017 14:39; Act: 19.05.2017 18:10 Print

Un grand cabinet médical sur la place d'Armes

LUXEMBOURG - La journée mondiale du médecin de famille se décline au Luxembourg, vendredi, sur la place d'Armes.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Patients, passants et blouses blanches se sont croisés vendredi après-midi sur la place d'Armes à Luxembourg dans le cadre de la journée des médecins de famille. Malgré une pluie battante, une trentaine de médecins et futurs médecins généralistes ont promu leur discipline face à des patients curieux mais parfois mal informés. «Au Luxembourg, souvent, les patients n'ont pas de médecin généraliste. Connaître le patient permet une meilleure prise en charge», témoigne le docteur Camara-Sampil, qui termine sa formation de médecine générale à l'hôpital du Kirchberg.

Son collègue, également en fin de formation, réalise des tests de glycémie avec des volontaires. Une petite piqûre au bout de l'index pour collecter une goutte de sang et quelques secondes plus tard, le verdict tombe : rien à signaler pour le jeune homme qui s'est prêté à l'exercice. «Je viens de déjeuner pourtant!» s'exclame le jeune patient.

Plus loin, le stand de réanimation attire les curieux. Un homme et sa femme s'arrêtent et recueillent les conseils des médecins qui leur expliquent comment réaliser un massage cardiaque avant de s'exercer sur un mannequin. Les enfants aussi ont eu le droit de faire leurs premiers pas avec la médecine. Les bambins sont pris en charge par de jeunes médecins, qui leur font réaliser un circuit avec comme patient, un animal en peluche. Première consultation, radio, intervention chirurgicale, les petits enfants ont aimé enfiler blouse, gants et stéthoscope.

Le Dr Camara-Sampil, à l'hôpital du Kirchberg:

(Yannis Bouaraba/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marre des critiques idiotes le 19.05.2017 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mercii super initiative mon fils a adoré et j'ai trouvé l'idée excellente! A l'année prochaine

Les derniers commentaires

  • Marre des critiques idiotes le 19.05.2017 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mercii super initiative mon fils a adoré et j'ai trouvé l'idée excellente! A l'année prochaine