«Commerce de l'utérus»

01 mars 2013 09:08; Act: 01.03.2013 12:38 Print

Un marché de mères porteuses au Luxembourg?

LUXEMBOURG – Selon un quotidien marocain, des centaines de Marocaines auraient «loué» leur ventre à des couples luxembourgeois ne pouvant pas avoir d’enfant. Le ministre de la Santé n'y croit pas.

storybild

Aucune loi sur la gestation pour autrui n'existe au Luxembourg. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un marché de mères porteuses au Luxembourg? C’est ce que dénonce El Akhbar dans un article publié mardi et longuement repris par la presse marocaine et luxembourgeoise. En effet, ce journal marocain affirme que 600 femmes de nationalité marocaine vivant au Luxembourg auraient loué, ces dernières années, leur ventre contre de l'argent à des couples luxembourgeois.

Un commerce lucratif, puisque ces femmes auraient empoché jusqu'à 18 000 euros par grossesse. Toujours selon cet article, la fécondation, le suivi de la grossesse et l’accouchement se feraient au Luxembourg. Des affirmations à prendre avec des pincettes. En effet, El Akhbar a été fondé il y a un an par Rachid Nini, un journaliste et polémiste marocain, critiqué pour son populisme et dont les articles font souvent l'objet de controverses médiatiques.

Des propos «déformés» par la presse

Selon son journal, cette information viendrait d'une enquête menée par Rachida El Uriagli, membre du Centre marocain des droits humains (CMDH). Contactée par la presse ce vendredi matin, cette dernière s'est dite «consternée» par la façon dont ses propos ont été déformés et a insisté sur le fait qu'elle n'avait jamais parlé de couples luxembourgeois.

Avant ça, contactés par nos confrères du Tageblatt, le ministre de la Santé et un gynécologue avaient déjà affirmé ne pas croire en ces informations. Selon eux, la fécondation in vitro n’est possible qu’au CHL, et il est presque impossible d’exploiter un tel établissement. Pour Mars Di Bartolomeo, c’est le chiffre avancé qui est «inimaginable». En 2011, 5 639 naissances ont été enregistrées au Luxembourg. 600 naissances par mère porteuse, cela ferait donc beaucoup, et même si ce chiffre s’étend sur plusieurs années.

«Pas de loi sur la gestation pour autrui»

Le ministre n’exclut cependant pas l’existence d’une «poignée de cas». Et cela alors même que la gestation pour autrui n’est pas régie par une loi au Luxembourg. Un vide juridique récemment dénoncé par Déi Gréng lors d’une conférence de presse sur le mariage et l’adoption homosexuels. Contactée par L’essentiel Online jeudi soir, Josée Lorsché expliquait ainsi que le fait qu’il n’y a pas de loi peut «entraîner de grosses dérives». «Le risque le plus grand c’est le commerce du corps humain», s'inquiétait alors la députée.

Pour sa part, le gouvernement luxembourgeois avait fait savoir dans son programme de 2009 que «pour éviter des dérapages le gouvernement entend fixer un cadre légal à la fois cohérent et assez flexible (...) pour réglementer strictement, sinon interdire, la maternité pour autrui». Une promesse qui est restée lettre morte. Ce supposé «commerce de l'utérus» relancera peut-être le débat...

(Fatima Rougi/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Marine le 01.03.2013 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de comparer l'adoption et la procréation médicalement assistée! En quoi un couple infertile aurait-il moins le droit d'élever son enfant 'génétique. L'adoption est une procédure non moins éprouvante que la Pma, mais malgré tout très différente, psychologiquement et administrativement déjà pour commencer. Il ne faut pas tout mélanger! Maintenant, ce qui est sûr, il faut un cadre légal pour éviter les dérives et pratiquer la gestation pour autrui dans les meilleures conditions possibles, pour l'enfant ardemment désiré, la mère porteuse et les parents

  • bibi le 01.03.2013 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi ils vont au Maroc, je suis prêt à vendre mon ventre pour 18000 $ !!! envoyez moi un message en privée je répond à tous :)

  • Jeff Bodé le 01.03.2013 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    Si cela est vrai.....je trouve cela un sacndale pour notre pays!!!! Mais bon, au Luxembourg beaucoup de choses sont permises, et d'autres sont cachées!!!! Affaire à suivre....

Les derniers commentaires

  • porcinet le 02.03.2013 17:29 Report dénoncer ce commentaire

    a ce qui parrait dans d'autres journeaux,cette histoire ne concerne meme pas le luxembourg et le journal qui mentionne le luxembourg aurait detourne la verit

  • marocain au lux le 02.03.2013 00:10 Report dénoncer ce commentaire

    je suis marocain réside au Luxembourg et je trouve aussi bizarre que il s agit de 600 femme marocaine sachent que la population marocain au Luxembourg ne dépasse même pas 150 personnes

  • bibi le 01.03.2013 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi ils vont au Maroc, je suis prêt à vendre mon ventre pour 18000 $ !!! envoyez moi un message en privée je répond à tous :)

    • copine de bibi le 03.03.2013 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      Cela ne fonctionne pas avec toi. Tu es un homme.

  • Marine le 01.03.2013 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    La Pma est uniquement un petit coup de pouce pour aider la nature quelque peu défaillante sur ce coup-ci. Arrêtez de juger les couples (égoïstes, non mais je rêve!). Les couples qui pondent 3 ou 4 gosses ne seraient-ils alors donc également des irresponsables, à entendre certaines personnes? Connaissez- vous la douleur et la culpabilité de ne réussir à enfanter à travers d'une simple relation avec son homme, à 2 seuls en toute intimité sans une armada de médecins ? Ces parents, après ces épreuves, seront sans doute des parents exemplaires, ils savent donner la valeur à la vie.

    • Laurent Tarel le 02.03.2013 07:38 Report dénoncer ce commentaire

      A condition de ne pas faire de votre enfant un enfant-roi (croyez-moi, je connais plus d'un cas) et de prendre vraiment conscience que cet enfant reste un don et pas un dû ! Mais je ne préjuge pas vos intentions...

  • Marine le 01.03.2013 16:08 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de comparer l'adoption et la procréation médicalement assistée! En quoi un couple infertile aurait-il moins le droit d'élever son enfant 'génétique. L'adoption est une procédure non moins éprouvante que la Pma, mais malgré tout très différente, psychologiquement et administrativement déjà pour commencer. Il ne faut pas tout mélanger! Maintenant, ce qui est sûr, il faut un cadre légal pour éviter les dérives et pratiquer la gestation pour autrui dans les meilleures conditions possibles, pour l'enfant ardemment désiré, la mère porteuse et les parents