Langue au Luxembourg

07 mars 2018 14:20; Act: 07.03.2018 16:02 Print

Un prix pour promouvoir le luxembourgeois

LUXEMBOURG - Le projet de loi de promotion de la langue luxembourgeoise prévoit de créer un prix littéraire, a indiqué ce mercredi la Chambre des députés.

storybild

Claude Meisch, ministre de l'Éducation, a par exemple avancé l'idée de créer un prix dédié à la littérature de jeunesse en langue luxembourgeoise.

Sur ce sujet

En novembre dernier, le gouvernement a validé un projet visant à renforcer la langue luxembourgeoise. Alors qu'il prévoit la nomination d'un commissaire et d'un centre, la Chambre des députés indique ce mercredi que le texte vise aussi à mettre en place un prix littéraire pour promouvoir la langue luxembourgeoise.

L'idée est de décerner des prix pour récompenser les initiatives en la matière, en décernant par exemple un prix dédié à la littérature de jeunesse en langue luxembourgeoise, a expliqué Claude Meisch, ministre de l'Éducation, aux députés. Le projet de loi va désormais passer dans les mains du Conseil d’État pour avis. Les nouvelles structures pourraient être effectives d'ici la fin de la législature actuelle, à l'automne 2018.

En parallèle, les résidents ont aussi été associés au futur du luxembourgeois. Trois rendez-vous sont encore programmés (le jeudi 8 mars, à la Kufa, à Esch-sur-Alzette, le jeudi 15 mars, à la Bierger-a Kulturhaus, à Mondorf-les-Bains et le mardi 20 mars, au Al Seeërei de Diekirch) pour leur permettre de se prononcer sur l'avenir de la langue luxembourgeoise. Autant d'idées qui ont vocation à être intégrées dans un plan d'action pour 20 ans, que le futur commissaire aura pour mission de superviser.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fabienne le 07.03.2018 18:36 Report dénoncer ce commentaire

    Si le luxembourgeois était si important que ça pour les luxembourgeois eux-mêmes, il serait enseigné à raison de 6 ou 8 heures/semaines, et ceci de la primaire jusqu'au bac...

  • Didi le 07.03.2018 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    Elon Musk qui envoie une Tesla en orbite autour de la terre et maintenant, un prix littéraire luxembourgeois, et bien dites donc, quelle année !!

  • Francophile le 07.03.2018 18:31 Report dénoncer ce commentaire

    Marre de voir gaspiller mes impôts pour des sujets qui n'intéressent pas plus de 20% de la population... Toujours les mêmes qui profitent de tous les moyens sans d'ailleurs être conscients de la chance qu'ils ont et a qui ils la doivent!

Les derniers commentaires

  • ThankYou le 08.03.2018 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Merci à l'essentiel; un très grand merci!! Vous aidez tous ces frustrés gauchistes et droitistes de se libérer grâce à un commentaire! Sans vous ils feraient des idioties dans la rue!

  • Luxo le 08.03.2018 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas sur qu'à Differdange, Larochette ou Lux Ville que le luxembourgeois soit la langue la plus utilisée dans les fêtes de villages ou de quartiers!

    • Hein le 08.03.2018 14:09 Report dénoncer ce commentaire

      Parce qu'à Differdange, Larochette ou Lux Ville le luxembourgeois n'est pas la langue la plus utilisée, on n'a pas le droit de donner un prix littéraire?

  • Thierry le 08.03.2018 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai commencé ma journée très tôt, ce matin et j'ai déjà été en contact avec plein de gens (station service, pharmacie, boulangerie) et je n'ai été en contact qu'avec des étrangers (francophones belges et français ou avec des allemands) et pourtant, j'habite à Junglinster. Encore mieux, à la pharmacie, trois personnes devant moi et que des francophones... alors, l'apprentissage du luxembourgeois...

    • ???. le 08.03.2018 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      Que voulez vous prouver par là?

    • Luxo le 08.03.2018 13:47 Report dénoncer ce commentaire

      prouvez que le luxembourgeois est une langue secondaire au GDL et ailleurs

    • Hein le 08.03.2018 14:11 Report dénoncer ce commentaire

      Donc parce que vous avez commencé votre journée très tôt, étiez en contact avec plein de gens, et que tous ces gens sont des étrangers, on n'a pas le droit de décerner un prix littéraire?

  • Foreigner le 08.03.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Meisch devrait plutôt s'occuper de fournir à la population hétérogène de ce pays une education academique qui ait une valeure aussi en dehors du pays. Première pas: se reinscrire au PISA pour garder les yeux sur le balon. Deuxième pas: Ouvrir la carrière de prof aux étrangers pour assurer la qualité.

  • Paul le 08.03.2018 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qu'est ce que cela peut m'énerver quand j'entends certains nous parler de la "langue du pays"... mais bon sang, le pays n'est plus celui de 1950... nous avons 50% d'étrangers résidents ici (+200.000 frontaliers chaque jours), et nous parlons et utilisons plein d'autres langues bien plus parlées et lues que le luxembourgeois. Et que vous le vouliez ou non, le luxembourgeois n'est plus la "langue du pays". Soit, elle reste la langue nationale dans la constitution, mais dans la vie de tous les jours, c'est fini tout ça, terminé !!!

    • ????. le 08.03.2018 12:34 Report dénoncer ce commentaire

      et alors? à chacun ses idées!