Développement au Luxembourg

13 septembre 2017 13:43; Act: 13.09.2017 19:53 Print

Un quartier urbain se profile à Esch-​​Schifflange

ESCH-BELVAL – L'étude de faisabilité concernant la reconversion des friches industrielles situées à Esch-sur-Alzette et Schifflange, a livré ses premiers résultats.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Un quartier urbain, associant logements, commerces de proximité, bureaux, équipements collectifs et activités de service, verra bien le jour sur les friches industrielles d'ArcelorMittal à Esch-Schifflange. Il faudra cependant patienter plusieurs années avant de voir les pelleteuses s'activer, car le projet ne fait que commencer. La première étape de l'étude de faisabilité, lancée début 2017 par la société de développement Agora, qui a mis à contribution une centaine d'experts, vient de livrer ses premiers enseignements. Plus de 200 forages et sondages ainsi que 1 300 analyses ont été réalisés sur le site au cours des derniers mois.

Les premiers résultats montrent qu'après plus de 130 années d'exploitation industrielle, la qualité du sol - localement pollué – est comparable à celle d'autres sites en reconversion. « En tout état de cause, elle n'est pas incompatible avec le développement futur du site en quartier urbain », a indiqué Frank Vansteenkiste, président d'Agora.

En présence des représentants du gouvernement, du président d'ArcelorMittal et des élus des communes d'Esch-sur-Alzette et de Schifflange, les membres d'Agora ont lancé ce mercredi la 2e étape de l'étude, centrée sur les recommandations techniques, urbaines et financières. Celle-ci servira à rédiger un cahier des charges pour le lancement, fin 2018, d'un concours international de programmation urbaine. Une phase de concertation citoyenne est également prévue ultérieurement pour associer les habitants au développement urbain de leur ville. Les premiers travaux d'aménagement du site devraient intervenir au cours de l'année 2020.

Frank Vansteenkisten, PDG d'Agora, au micro de L'essentiel Radio.


(Pascal Piatkowski/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • locataire le 13.09.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que l'on y construise enfin de véritables logements sociaux à bas prix! Car le coût du logement au pays n'est plus supportable pour tous ceux qui travaillent pour les salaires minima.

  • Nemo le 13.09.2017 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un beau projet, ça prendra du temps mais à la fin ça sera bien mieux .

  • Jaimy le 13.09.2017 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute manière dans le secteur vous aurez le prix de l'immobilier. 5000 € du M2.

Les derniers commentaires

  • Jaimy le 13.09.2017 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute manière dans le secteur vous aurez le prix de l'immobilier. 5000 € du M2.

  • Asimov1973 le 13.09.2017 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toute la terre est bonne quand il y a de l'argent à mettre dans la poche.

  • sandy le 13.09.2017 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage une usine ultra moderne dans la sidérurgie aurait été un plus.

  • Nemo le 13.09.2017 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un beau projet, ça prendra du temps mais à la fin ça sera bien mieux .

  • locataire le 13.09.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que l'on y construise enfin de véritables logements sociaux à bas prix! Car le coût du logement au pays n'est plus supportable pour tous ceux qui travaillent pour les salaires minima.

    • denis le 13.09.2017 14:52 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis d'accord avec vous. Ce loger devient un vrai luxe. Il est temps de rééquilibrer les revenus

    • Poraz le 13.09.2017 14:59 Report dénoncer ce commentaire

      Les logements n'ont pas à être sociaux. Normaux tout simplement et dans la valeur du marché ni plus ni moins.

    • j-pierre le 13.09.2017 16:23 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord avec vous, pas de logements sociaux, mais les loyers et les prix à la construction à la portée de tous. Malheureusement ce n'est pas pour demain au regard de ce qui se pratique de nos jours. Pour ne pas que les petites gens se retrouvent à la rue ou se privent de nourriture pour se loger, il faudra encore et toujours du logement social.

    • Logique du marché le 13.09.2017 17:11 Report dénoncer ce commentaire

      Un promoteur peut vendre au prix fort, et donc encaisser une meilleure prime de vente ; pour quelle raison devrait-il vendre à un prix inférieur ? Je ne travaille pas dans l'immobilier, mais les prix sont élevés car la demande est très forte. Vous pouvez trouver des maisons à moins de 100.000 euros en Roumanie ou en Italie, pour une vie certainement plus saine, et un paysage bien plus beau.

    • fred le 13.09.2017 17:58 Report dénoncer ce commentaire

      Il est vrai que le cadre est plus beau cependant dans ces pays le taux de chômage est élevé donc 100.000 euros est un trop budget pour eux