Au Luxembourg

06 décembre 2017 18:12; Act: 07.12.2017 12:26 Print

Une pétition contre les travaux à l'heure de pointe

LUXEMBOURG - La Commission des pétitions a validé treize nouveaux textes, mercredi, sur des thématiques très variées. L'un d'eux veut limiter les embouteillages.

storybild

Les pétitionnaires se plaignent des travaux qui ralentissent encore plus le trafic le matin et le soir. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Treize nouvelles pétitions publiques sont ouvertes à signature depuis mercredi, sur le site de la Chambre. Et les sujets sont plutôt variés, entre la demande d’une prise en charge du traitement ostéopathique par la CNS, celle d’une égalité de droits pour les élèves des Écoles européennes du Luxembourg ou encore l’instauration d’une démocratie participative au Luxembourg avec référendums d’initiative populaire.

Derrière l’intitulé «Stop aux embouteillages», on relève notamment le souhait d’éviter les travaux du lundi au vendredi, entre 6h et 19h, sur les axes les plus surchargés. Enfin, on note également le souhait d’obtenir dix jours de congé de paternité pour les fonctionnaires et agents de l’État, ainsi que la création d’une crypto-monnaie luxembourgeoise.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fred le 06.12.2017 22:37 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je vais lancer une pétition pour punir sévèrement les gens qui ne mettent pas leurs clignoteurs!

  • millie le 07.12.2017 07:19 Report dénoncer ce commentaire

    Je vais proposer une pétition pour interdire les accidents en heure de pointe...

  • Mimile le 06.12.2017 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    La plupart des gros travaux ont déjà lieu en dehors de heures de pointe: souvent les WE ou de nuit, ou encore pendant les périodes de vacances scolaires. Ceci a un coût supplémentaire en termes de salaires des ouvriers.

Les derniers commentaires

  • Boba le 07.12.2017 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils travaillent de jour ou de nuit, peu importe l'heure, si la route est barrée, elle reste barrée. Elles le sont déjà souvent longuement, alors si en plus on impose des heures aux ouvriers...

    • moicestmoi le 07.12.2017 14:10 Report dénoncer ce commentaire

      Et pourtant dans les grandes villes ça marche, à Bruxelles les travaux sur les routes même en plein centre sont exécutés de nuit. Faut trouver des volontaires bien sûr qui veulent travailler la nuit et là j'ai mes doutes.

  • portista sd le 07.12.2017 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient arreter de faire tout travaux pendant un ans complet. Ces gens verraient a quel point les routes se deteriorent en une année... mais bon on veut toujours le beurre et l’argent du beurre..

  • Un cycliste le 07.12.2017 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ça ne changera rien, les gens se plaignent même quand les travaux ont lieu les weekends et pendant les périodes de vacances scolaires... Et après ça va râler parcequ'au lieu de durer 3 semaines des travaux vont durer 4 ou 5 semaines... Jamais contents ces automobilistes

  • figa le 07.12.2017 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si les frontaliers prendraient les transports en commun ça irait deja beaucoup mieux

    • Masha 58 le 07.12.2017 11:23 Report dénoncer ce commentaire

      Vous aussi madame!!

    • Boba le 07.12.2017 11:27 Report dénoncer ce commentaire

      Ce sont justement les frontaliers qui prennent les transports en commun, contrairement à ceux qui habitent en ville.

  • 12345 le 07.12.2017 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    Faut interdire les poids lourds dans les heures de pointe entre 6/9 et 17/19. Regardez lors des congés collectifs la route c'est un paradis...

    • Moicestmoi le 07.12.2017 14:09 Report dénoncer ce commentaire

      Ca c'est une réponse intelligente !!! Je l'ai toujours dit.