Secteur bancaire

08 juin 2017 09:29; Act: 08.06.2017 15:34 Print

Une prime de 400 euros versée fin juin

LUXEMBOURG – Les négociations dans le secteur bancaire sont sur le point d’aboutir: ABBL et syndicats ont trouvé un terrain d'entente.

storybild

Les quelque 15 000 salariés conventionnés devraient recevoir une prime de 400 euros. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«C’est le jeu des négociations, chacun doit faire un pas vers l’autre», a confié à L’essentiel Laurent Mertz, secrétaire général de l’Aleba. Les syndicats exigeaient une augmentation linéaire de 1%, le patronat voulait moins, ils se sont finalement entendus mercredi soir sur le maintien de la convention collective actuelle et le versement d'une prime unique de 400 euros en 2017, pour les quelque 15 000 salariés conventionnés du secteur bancaire, en plus de la prime dite de juin.

«Cette proposition, issue d’un consensus, a été soumise aux syndicats, l’Aleba s’est déclaré pour», explique Laurent Mertz. Le secrétaire général du syndicat majoritaire s’est déclaré «heureux» de cette avancée, «qui va permettre la mise en place d’une convention collective temporaire d’un an et qui va offrir du temps aux partenaires sociaux pour négocier une convention collective de longue durée (2018-2020) de qualité».

Versée à la fin du mois

De son côté, le LCGB s'est également prononcé en faveur de cet accord, «qui permet de maintenir les acquis pour un an et de libérer la prime de juin», a indiqué Vincent Jacquet, secrétaire général adjoint du LCGB. C'est avec «un pincement au cœur» que l'OGBL a aussi rejoint l'accord, a confié Véronique Eischen, secrétaire centrale OGBL-SBA. «C'est d'abord et surtout pour rester présent à la table des négociations et rester un vrai contre-poids à l'ABBL».

«Le Conseil d'administration de l'ABBL a approuvé ce jeudi matin le principe d'une prime à la signature de 400 euros sous réserve de ratification par l'assemblée générale de l'ABBL qui se réunira le vendredi 16 juin», a déclaré Serge de Cillia, CEO de l'ABBL. «Nous soumettrons un avenant à la convention collective actuelle sur les dispositions pour 2017 sans toucher au texte. Cet avenant sera signé avant la Fête nationale de façon à ce que la prime de 400 euros soit versée à la fin du mois avec la prime de juin».

Cet accord qui permet de «poursuivre les discussions sur la convention collective dans le calme», poursuit Serge de Cillia. «La prochaine étape sera l'étude d'une grille de rémunération dans le secteur que l'ABBL a soumis aux syndicats».

(Marion Chevrier/Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bof le 08.06.2017 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @kevinsmith : ne soyez pas jaloux ! Travailler dans une banque n'est pas être banquier. Les gens n'ont pas 100ke de salaires dans les banques, malgré ce que dit la légende.

  • Au turbin le 08.06.2017 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ben voilà tout le monde est content. Allez au turbin maintenant.

  • dégoutés le 08.06.2017 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    bizarre comme certains secteurs obtiennent gain de cause tout de meme, c'était couru d'avance

Les derniers commentaires

  • miss crêpe le 10.06.2017 06:59 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo a vous et merci pour tout chères internautes de l'essentiel.lu.

  • luxembourg cheri le 09.06.2017 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Ah qu'est ce qu'on est bien au Luxembourg

  • Anne le 08.06.2017 21:02 Report dénoncer ce commentaire

    oui je suis banquiere, oui j'ai fait le piquet de greve et oui je compte bien sur cette prime pour payer mon lyer! Je suis une banquiere qui doit etre sous classee vue les commentaires. Si je gagnais bien ma vie, je serai passée cadre, et la alors on s en fout des primes. Ceux qui sont dans la convention sont les "petits", qui bossent et ne recoltent que ce que les banques veulent bien leur donner. 400€ de prime??? Mais ca n'est pas 1 prime! cest l'augmentation annuelle qu on est censé avoir, mais que du coup nous n'aurons pas.

    • @Anne le 08.06.2017 21:31 Report dénoncer ce commentaire

      Je n'ai jamais vu autant de cas où il y a incompréhension totale sur le terme "banquier". Et cela de gens même qui travaillent dans une banque. Anne: il n'y a pas 1 seul banquier ou banquière conventionnée dans ce pays. A vous lire, vous n'êtes pas banquière, mais employée de banque. Un banquier ou banquière, est une personne fondée de pouvoir qui gère une banque. Cette personne fait, par définition, au moins partie du board des directeurs ou est le/la PDG même.

  • gégé le 08.06.2017 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    400€ net je suppose! Pas en brut

    • @gege: !? le 08.06.2017 20:50 Report dénoncer ce commentaire

      Si c'était en net, cela voudrait dire que les banques paient entre 400 et 600 eur la prime. Mais il a été décidé que c'était 400. Donc, bien-sûr qu'il s'agit d'un brut..

  • dégoutés le 08.06.2017 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    bizarre comme certains secteurs obtiennent gain de cause tout de meme, c'était couru d'avance