Étude de médecine au Luxembourg

16 décembre 2015 18:11; Act: 16.12.2015 18:13 Print

Une rallonge pour la formation des généralistes

LUXEMBOURG - Marc Hansen, secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur, a annoncé mercredi un financement additionnel de 300 000 euros pour la formation en médecine générale.

storybild

Les 300 000 euros s’ajouteront au financement actuel de 180 000 euros. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des moyens financiers supplémentaires vont être dégagés pour la formation spécifique en médecine générale dispensée à l'Uni. En 2016, 300 000 euros viendront s'ajouter à l'actuel financement de 180 000 euros «afin de pérenniser les structures actuelles», a annoncé mercredi le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, lors de la remise des diplômes aux étudiants en médecine générale.

En 2017, le financement total sera porté à 580 000 euros, précise le ministère de l'Enseignement dans un communiqué. Le secrétaire d'État, tout juste nommé ministre du Logement et ministre-délégué à l'Enseignement supérieur, en a profité pour rappelé les négociations en cours afin de «faciliter aux résidents luxembourgeois l’accès aux études en médecine à l’étranger» ainsi que le «développement de l’offre des études en médecine au Luxembourg».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grincheux le 17.12.2015 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il vaudrait mieux créer un école de médecine au Luxembourg dans le cadre de l'Université au lieu de vouloir dépendre du bon vouloir des universités étrangères de nouveau.. on a les sous pour des bêtises au Luxembourg ( tramway, stade) alors pour l'éducation des futurs médecins ils faudrait pas léser sur le financement...

  • lucide le 17.12.2015 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau tout çà, mais la création d'une fac et son entretien avec un niveau très compétant pour rivaliser avec les autres pays européens çà coûte des sous ? Et combien de dizaines de millions par an êtes-vous prêt à investir ?

Les derniers commentaires

  • lucide le 17.12.2015 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien beau tout çà, mais la création d'une fac et son entretien avec un niveau très compétant pour rivaliser avec les autres pays européens çà coûte des sous ? Et combien de dizaines de millions par an êtes-vous prêt à investir ?

  • Grincheux le 17.12.2015 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il vaudrait mieux créer un école de médecine au Luxembourg dans le cadre de l'Université au lieu de vouloir dépendre du bon vouloir des universités étrangères de nouveau.. on a les sous pour des bêtises au Luxembourg ( tramway, stade) alors pour l'éducation des futurs médecins ils faudrait pas léser sur le financement...

    • derrider cyrille le 17.12.2015 08:16 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais le Gros hic ... la première année de medecine au luxembourg n'est pas reconnue à l'étranger en tout cas en belgique et pays francophone

    • Pas grave le 17.12.2015 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      Pas grave il nous reste les pays germanophones! ;o) Suisse Autriche Allemagne...ca devrait le faire ;o)

    • Mich l le 17.12.2015 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      Afin de dispenser des cours de très bon niveaux a Luxembourg faudrait-il avoir des profs donc des médecins de très haut niveau également. Plus difficile à trouver. PS il y a quelques bons professeurs tout de même. Mais les pauvres ils ne sont pas majoritaires. Chères élèves continuer à fréquenter les universités à l’étranger cela vous garantira une formation de haut niveau.