Pour les étudiants

31 janvier 2014 10:00; Act: 31.01.2014 10:57 Print

Une réforme dans l'année pour les bourses d’études

LUXEMBOURG - Après le couac judiciaire lié au système d’attribution des aides aux étudiants, le gouvernement veut revoir sa copie.

storybild

Les bourses d’études auront changé d’ici le semestre d’automne. (photo: Editpress)

Une faute?

Depuis la condamnation par la Cour de justice de l'Union européenne et l’adaptation de la législation qui a suivi, «les budgets ont explosé», déplore Claude Meisch, ministre DP de l’Enseignement supérieur. «Ils ont atteint 180 millions d’euros pour financer le système actuel. Cette situation ne pourra pas durer, nous ne pourrons pas la financer».

Le nouveau gouvernement veut des aides plus sélectives pour les étudiants, avec divers critères. «On veut donner à ceux qui en ont vraiment besoin», précise le ministre. Le nouveau système conservera toutefois un forfait commun accessible à tous les étudiants. Mais d’autres critères seront pris en compte. «On veut d’abord voir ce qui est raisonnable d’un point de vue social. On peut réduire considérablement les coûts en gardant un système qui réponde aux attentes», estime Claude Meisch. Ainsi, des critères de mobilité seront introduits pour les étudiants à l’étranger. Le ministre évoque aussi un facteur social, avec des bourses, donc, dépendant des revenus. Claude Meisch affirme qu’il «y aura moins d’argent pour certains, mais on conservera un système généreux pour les prêts garantis par l’État pour offrir à tous les jeunes la possibilité de finir leurs études». En outre, le système d’attribution «sera le même pour les résidents et les non-résidents».

Les nouvelles modalités pourraient entrer en vigueur pour le semestre d’automne 2014/2015. «Dans les prochaines semaines, nous rédigerons un projet de loi et en discuterons avec des experts du droit européen, pour éviter la panne de 2013».

(Jérôme Wiss)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Baccara le 31.01.2014 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi une réforme, pourquoi chercher des complications? C'est pourtant simple, plus de bourses d'études du tout pour personne et le tour est joué. Imaginez un peu ce que l'on peut faire avec 180 millions!

  • Le petit emmerdeur le 01.02.2014 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Bin moi je leur donnerai rien du tout que dale y'a quand travaillant qu'on doit touché un salaire laisser tomber les études qui servent a rien allez travailler signé angel.^^

  • Chris le 31.01.2014 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    une bourse calculée par rapport aux revenus des parents, du lieu de résidence ( certaines communes luxembourgeoise offrent des bourses allant de 100 à 900 euros), du lieu d'études car un étudiant qui reste au Luxembourg chez ses parents et ayant la Jumbo à moins de frais annuelles et il utilisera sa bourse pour autre chose ! le critère de réussite doit être inclus...

Les derniers commentaires

  • Le petit emmerdeur le 01.02.2014 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    Bin moi je leur donnerai rien du tout que dale y'a quand travaillant qu'on doit touché un salaire laisser tomber les études qui servent a rien allez travailler signé angel.^^

  • udi le 31.01.2014 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    De mon point de vu on devrait accorder une bourse 1 année et la 2ieme année d'études seulement si la première on aurait réussi la première année. Je vois beaucoup d'étudiants partir en vacances, coiffeur, shopping, faire la fête tout les weekends avec l'argent des bourses. Et l'école pas réussi.

    • Anne le 31.01.2014 14:50 Report dénoncer ce commentaire

      C'est sûrement vrai ce que vous avez vu - quoi que comment savez-vous que c'est sur la bourse d'études avec le niveau de vie à Luxembourg? - mais - je vous propose d'essayer de réussir une 1ere année de médecine du 1er coup faute de quoi pas de bourse l'année suivante.... Je suggère de regarder les taux de réussite: 30% au 1er quadrimestre a l'UCL. Mon fils fait partie de ce petit groupe mais au prix d'un énorme travail. Qui mérite aussi repos et fun après. De plus, le CEDIES y a déjà pensé, soyez rassuré: on ne peut rater qu'1 année par cycle universitaire pour continuer à obtenir la bourse!

    • @Anne le 31.01.2014 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      Y a aussi beaucoup d'idiots en médecine... il faut donc faire le tri. Ce ne serait pas normal que n'importe qui se voie attribuer un poste à haute responsabilité. Et ce n'est pas qu'en médecine d'ailleurs

  • Baccara le 31.01.2014 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi une réforme, pourquoi chercher des complications? C'est pourtant simple, plus de bourses d'études du tout pour personne et le tour est joué. Imaginez un peu ce que l'on peut faire avec 180 millions!

    • Sophie le 31.01.2014 15:34 Report dénoncer ce commentaire

      toi tu n'as pas d'enfants aux études ;)

    • Baccara le 31.01.2014 17:09 Report dénoncer ce commentaire

      Que j'ai des enfants qui étudient ou pas n'est pa sla question. Mais si vous insistez je vous réponds que si, j'en ai deux qui font des études universitaires, qu'est ce que cela change?

    • Aure le 05.02.2014 19:25 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous avez les moyens de payer des études, et un logement à vos deux enfants, tant mieux pour vous, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

    • étudiante le 02.03.2014 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      le problème au Luxembourg c'est qu'il y a très peu d'université et les études ne s’étendent pas très loin, il est donc déjà très difficile pour un luxembourgeois d’être diplômé. Si en plus on ne promouvait pas les études grâce aux bourses de l'un on n’étend pas l’éducation des luxembourgeois et les seules qui peuvent étudier sont les riches. Par ailleurs il ne faudra pas s’étonner que l'on dise que les étrangers volent les jobs au Luxembourg : si les étranger sont diplômés, ils seront les seuls à pouvoir travailler dans certain secteur étant donné que les luxembourgeois n'ont pas de diplômes.

    • lala le 16.03.2014 20:33 Report dénoncer ce commentaire

      mon fils fait des etudes les fin de mois son difficiles. les francais ne sont pas plus cultive que nous mais plus egoiste et jaloux

    • nono le 28.03.2014 21:57 Report dénoncer ce commentaire

      Luxembourg est un pays si bien et parfait, mais tous les jaloux essayent d'éliminer nos lois, pour qu'on ne soit pas un pays riche, mais j'espère que personne ne se fera influencer .. et que cela restera comme telle, pour les bourses ca sera vraiment dommage, les étudiants n'auront plus envie d'aller étudier sans aide mais bon .. quoi faire ..

    • Maman luxembourgeoise le 09.04.2014 17:45 Report dénoncer ce commentaire

      Certains pensent que les luxembourgeois sont bons pour élever des vaches , et ils veulent qu'il en reste ainsi ! Les meilleurs postes dans notre pays sont occupés par des non résidants a Luxembourg !! Ils ont choisi le lux pour ses salaires élevé mais ont également décidé de dépenser l'argent du lux ailleurs, ou le coût de la vie est moins cher, les maison aussi ! Mais ils ne peuvent pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la femme du fermier pour nous laisser dans la m**** ici !! Nos enfants d'abord et avant tout !! Ce sont eux qui représentent l'avenir du Luxembourg !!

    • Isabelle M. le 25.04.2014 11:31 Report dénoncer ce commentaire

      Qu'est ce que vous racontez les français ont les meilleurs salaires, du n'importe quoi. Je me déplace tous les jours pour (50 kms aller) je gagne 970 € à temps partiel. Je respecte le luxembourg et les luxembourgeois, j'ai construit en France, mais j'ai fait venir le carrelage le sanitaire, le beton, les meubles du Luxembourg. J'y achète l'essence, mon mari et moi payons nos impots au luxembourg. Nous mangeons entre midi au Luxembourg , alors arretez de croire qu'on prend vos postes. A diplome égale un luxembourgeois est toujours plus apprécié car vous avez un meilleur niveau dans les langues

    • Amélie le 28.04.2014 15:17 Report dénoncer ce commentaire

      Comment tu fais pour vivre sans aucune bourse sachant qu'il faut que tu revises et que t'ailles en cours? Tout le monde n'a pas des parents qui ont les moyens de financer des études !

    • joséphine De La Mare le 25.06.2014 20:28 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous vous déplacer pour faire tous les jours 5o km aller et que vous gagner 970 eur avec un temps partiel, c'est votre choix, si vous faites venir carrelage, sanitaire, béton et meubles de Luxembourg, c'est qu'il y a une raison, certainement pas parce que c'est plus cher qu'en France, si vous acheter l'essence à Luxembourg, c'est pas non plus parce que c'est plus cher qu'en France,vous mangez entre midi à Luxembourg, difficile de faire autrement et vous voudriez les payer où vos impôts?

  • Chris le 31.01.2014 12:12 Report dénoncer ce commentaire

    une bourse calculée par rapport aux revenus des parents, du lieu de résidence ( certaines communes luxembourgeoise offrent des bourses allant de 100 à 900 euros), du lieu d'études car un étudiant qui reste au Luxembourg chez ses parents et ayant la Jumbo à moins de frais annuelles et il utilisera sa bourse pour autre chose ! le critère de réussite doit être inclus...

    • Pitty le 31.01.2014 13:27 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord pour prendre en considération les distances, peut-être même le coût de la vie où l'étudiant suit ses cours, je suis même d'accord de faire un lien avec des résultats des examens, mais en aucun cas les revenus des parents! La bourse est versée sur le compte de l'étudiant et non pas sur celui des parents. Pourquoi est ce qu'un enfant de parents riches devrait toucher moins que celui de parents pauvres? Si l'étudiant vit seul et travaille pour ses études parce qu'il est en conflit avec ses parents riches?

    • Anne le 31.01.2014 15:06 Report dénoncer ce commentaire

      Le débat est faussé par les apparences: les étudiants qui fréquentent UNI et logent chez leurs parents ne peuvent justifier d'une bourse complète et ont beaucoup d'argent pour leurs loisirs. C'est complètement différent pour la majorité des jeunes obligés d'étudier à l'étranger; notre petit pays ne peut avoir une structure universitaire suffisante. A €1.000 par mois dans un pays comme la Belgique, la bourse n'est pas un luxe pour la majorité d'entre nous. Pourquoi le Luxembourg au PIB si élevé n'offrirait pas la possibilité de faire des études supérieures sans s'endetter???

    • Coeur révélateur le 31.01.2014 15:58 Report dénoncer ce commentaire

      Tel a été le but de l'ancien Gouvernement Juncker pour mettre les jeunes au service de la société de consommation, tout au profit des banques. Combien de parents ignorent aujourd'hui que leurs enfants ont une dette de 18.000 euro, sans diplôme et sans emploi après 3 ans d'études. Les 1ers jugements de saisies tomberont dans 5-10ans. Et ces problèmes financiers de leurs enfants leur tomberont dessus, d'une manière ou d'une autre. Soyons clair : la bourse au compte des parents et les parents contresignent les prêts, si les enfants ont leur domicile chez eux.

    • Alumni le 31.01.2014 16:32 Report dénoncer ce commentaire

      €1.000 par mois en Belgique c'est énorme, voir douteux. Un studio pour un, c'est max 700€/mois à Bruxelles, toutes charges comprises. Franchement, je ne payais pas plus de 100€ en nourriture et affaires en un mois. Le studio je l'avais à 500, à 200m du campus, un peu délabré certes mais vivable. Evidemment si vous voulez une suite... puis sortir tous les weekend et la semaine...

  • Thierry le 31.01.2014 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    "En outre, le système d’attribution «sera le même pour les résidents et les non-résidents»." Enfin on revient à quelque chose de correct ! Pour une fois merci l'UE ! Mettre dans la balance les revenu de la famille pour favoriser celui qui en a le plus besoin me parait tout a fait normal.