Image de marque du Luxembourg

10 octobre 2016 20:00; Act: 11.10.2016 15:13 Print

Un pays prêt à mieux se vendre à l'international

LUXEMBOURG – Le Luxembourg veut mieux se faire connaître, en s'appuyant sur ses valeurs et atouts. Des nouveaux outils de promotion ont été présentés ce lundi dans ce sens.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Luxembourg Let's make it happen». Voici la nouvelle «Signature» du Grand-Duché. Présenté lundi soir aux Rotondes lors d'une soirée publique, ce slogan doit servir à appuyer l'image de marque du pays à l'étranger, mais aussi auprès de la population. Il émane des réflexions menées dans le cadre du processus «nation branding» engagé depuis 2014 par le gouvernement. La Signature s'appuie autour du «X» de LuXembourg, un X déstructuré, reprenant les trois couleurs nationales (rouge, bleu, blanc). Il est composé de quatre flèches ne se touchant pas, ouvertes vers l'extérieur, sensées symboliser le dynamisme. Une croix blanche au centre de ce X forme un «+», signe positif.

Comme une invitation, le sous-titre «Let's make it happen» doit laisser imaginer qu'au Luxembourg, «tout est ouvert, tout est possible», a expliqué l'équipe créative. À partir de ce mardi, cette Signature sera visible dans plusieurs points du pays, dans les gares, à l'aéroport, sur des avions de Luxair, sur les timbres postaux. Elle est déclinable sur des tasses, sacs, parapluie, etc. «du plus petit au plus grand média».

«Notre réputation a souffert»

Ce logo s'accompagne d'une plate-forme Internet www.inspiringluxembourg.lu qui sert à présenter le pays, et mettre en avant ses atouts, ses qualités. «Cela donne de l'inspiration, pour faire connaître le pays à l'extérieur. On montre les réussites, la qualité de vie, la sécurité, la stabilité, etc. Et l'on soutient cela avec des chiffres, des exemples», a résumé Sasha Baillie, présidente du comité nation branding. Chacun peut aussi proposer du contenu, et poursuivre la démarche participative de l'initiative. Un film montrant que le Luxembourg partage des valeurs universelles sera aussi diffusé sur les réseaux sociaux.

Tous ces outils doivent permettre à la fois de mieux faire connaître le pays ou encore faire changer le regard que l'on porte dessus, quand il est négatif. «Notre réputation a souffert», a reconnu la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, évoquant LuxLeaks et les rulings. Et d'appuyer: «Si on veut faire avancer un pays, il faut attirer l'attention, faire venir des talents, des créatifs, des investisseurs, des touristes, et on n'est pas seuls à vouloir le faire. Il ne faut pas se donner une image artificielle mais donner de la visibilité pour qu'on nous remarque, à l'international».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un avis comme un autre... le 11.10.2016 06:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vis au Luxembourg depuis 6 ans et je m'y sens très bien. Il y fait bon vivre. Mon seul regret : mes voisins luxembourgeois n'ont fait aucun effort pour lier des contacts avec nous malgré toutes nos tentatives pour créer des liens. Dommage car ce n'est pas le visage du pays vu de l'extérieur. Mais il est vrai que le pays est dynamique et réactif.

  • Lex le 10.10.2016 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien que je n'y suis pas né, j'aime ce pays et ses habitants, et j'en suis fier.

  • Emeric Le Belge le 11.10.2016 08:21 Report dénoncer ce commentaire

    Belge d'origine, je suis devenu resident. Il est clair que je suis fier du Luxembourg. Un pays qui s'est toujours donné les moyens de faire bien les choses (comparé à la Belgique...no comment). Il y a certes des défauts, mais personne n'est parfait :)

Les derniers commentaires

  • Maggy le 12.10.2016 07:45 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon je trouve cette signature des années 70 dépassée. On peut faire mieux et plus beau

  • Nomi le 11.10.2016 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Deutschland und die Schweiz haben ein sonderbares Erfolgsmodell das weder Label noch Logo nötig hat: Disziplin, Secherheet, Propretei't, Qualität, Präzision in ausreichender Quantität vorhanden und schon "verkauft" sich das Produkt von selbst. Think about it!

  • Truth and Lies le 11.10.2016 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Afin de "make it happen", je vous conseille d'améliorer votre système de justice, car ça ne marche pas très bien. Si on n'a pas les "bonnes connaissances" ou si on n'est pas luxembourgeois de souche, on n'a pas de justice ici - en tout cas, c'est ça mon impression. Avec une population qui est par moitié étrangère, il faut traiter mieux les personnes - voir par exemple l'enquête pour découvrir qui a tiré sur la femme assise sur sa terrasse. Et la pauvre jeune fille qui fait la grève de la faim depuis des mois à Place Clairefontaine, pourquoi personne ne parle jamais de son cas? Scandaleux.

  • Résident le 11.10.2016 11:18 Report dénoncer ce commentaire

    J'aime le luxemburgerli, miam miam

  • Jean le 11.10.2016 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ce slogan publicitaire? Pour se faire remarquer au niveau international? - alors il nous faut un slogan en anglais! Pour témoigner de l'identité nationale? - alors il nous faut un slogan trilingue! Mais soyons réaliste. Le but est probablement de faite gagner de l'argent à certains gens. Je n'y vois aucun autre intérêt. C'est bidon comme "Haribo c'est beau la vie".