Bouchons au Luxembourg

26 février 2020 17:19; Act: 27.02.2020 09:01 Print

À Dippach-​​Gare, les riverains sont exaspérés

DIPPACH - Le trafic intense autour de la gare de Dippach exaspère les riverains, qui attendent le contournement avec impatience.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Si vous empruntiez la route des Trois Cantons ce mercredi, vous avez peut-être été interpellés au passage à niveau de Dippach-Gare. À renforts de tracts et de croissants, riverains et élus de Dippach et Reckange-sur-Mess sensibilisaient les automobilistes aux nuisances liées à la circulation qu’ils subissent.

La construction du contournement de Dippach-Gare, censée fluidifier le trafic et annoncée depuis 2005, a été repoussée une nouvelle fois cette année. Et comme la barrière du passage à niveau reste baissée trop souvent, jusqu’à 45 minutes par heure selon les contestataires, les véhicules s’y accumulent. Les CFL, contactés par L'essentiel, indiquent que 117 trains traversent le passage à niveau chaque jour, dont environ neuf par heure aux périodes de pointe. La compagnie indique avoir «tout mis en œuvre afin de réduire les temps de fermeture des barrières», tout en préservant la sécurité, la ponctualité et la fluidité du trafic ferroviaire.

Bruit des moteurs, musique trop forte, jets de déchets ou de mégots... autant de nuisances que liste Alain, 46 ans, qui habite depuis toujours à 80 mètres de la barrière et qui a vu la situation se dégrader au fil des années. «L’été, je ne sors pas dans mon jardin, à cause des odeurs de pots d’échappement», renchérit Josiane, qui habite à Reckange-sur-Mess depuis 2004. Le matin, la riveraine est régulièrement gênée par la longue file des voitures, dont certaines oublient de dégager les sorties des parkings et des rues adjacentes. En attendant le contournement, les riverains comptent sur la solidarité des automobilistes. Carlo Muller, bourgmestre de Reckange, positive: «Ceux que nous arrêtons sont compréhensifs envers notre situation».

(Valentin Rakovsky/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • traintrain le 26.02.2020 17:40 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai que c'est fou...En plus souvent la barrière reste fermée plusieurs minutes sans que ne passe aucun train, pourquoi donc? Je préfère 100 fois faire un détour que de passer par là, il suffirait pourtant que la barrière ne se ferme que quand le train passe, pourquoi est-elle fermée si longtemps? Quelqu'un sait?...

  • 1980 le 26.02.2020 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un passage à niveau, pas de contournement, rien ne bouge .. bienvenue dans les années 1980 avec la circulation de 2020.

  • MerciPourLinfo le 26.02.2020 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    On vient de visiter un bien dans le coin... on va s'abstenir

Les derniers commentaires

  • LuxThill le 28.02.2020 20:30 Report dénoncer ce commentaire

    À Bertrange, la barrière se ferme, moins de 1 min après un train passe puis s’ouvre, comme toute barrière normale. À Dippach Gare, la barrière se ferme et aucun train ne passe pendant près de 15 minutes et après le passage du train elles restent fermées parce que 10 min après un autre train va s’arrêter à la gare. Pourquoi les barrières ne peuvent pas s’ouvrir et se refermer comme partout ?

  • Inter minables le 28.02.2020 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Les passages à niveau de ce pays datent d'un autre âge. Parfois je m'attends à voir passer un train... à vapeur... Les barrières restent fermées beaucoup trop longtemps. Essayez les passages à niveau de Noertzange pour rire, surtout celui de la gare.

  • Loic le 27.02.2020 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Les habitants de Dippach se plaignent mais je pense qu'ils ne s'imaginent pas l'autoroute qu'est devenu Limpach à cause de tout ceux qui font le tour. J'y habite et c'est un enfer.

  • Angelo51 le 27.02.2020 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommeldange pareil!

    • Angela52 le 27.02.2020 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      je prends un autre chemin désormais pour éviter cet endroit, je sors tout juste après la gare pour ne pas devoir attendre des lustres

  • slumBobM le 27.02.2020 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et avec les trains gratuits ca va etre genial !!