Au Luxembourg

18 novembre 2019 06:58; Act: 18.11.2019 09:07 Print

À l'approche de l'hiver, cette famille vit un vrai calvaire

BELVAUX - Une famille de Belvaux habite dans un vrai chantier, car les travaux de rénovation n'avancent pas. La mère de famille raconte ses difficultés.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un vrai cauchemar que la famille Ferreira vit depuis un peu plus d'un an. Après avoir acquis une maison à Belvaux, les travaux de rénovation n'ont pas été finis à temps, forçant la famille à habiter le garage de leur ancienne habitation, à Differdange, pendant six mois. «Matelas à terre, nous n'avions nulle part où faire à manger. Nous avons pu compter sur la solidarité d'une voisine», se souvient Liliana, mère de famille.

Peu après, forcés de quitter le garage, le malheur s'abat une seconde fois sur les Ferreira. Habitable ou pas, ils doivent emménager dans leur nouvelle habitation, à Belvaux. «Nous n'avions même pas de toilettes. Nous avons dû utiliser des seaux comme méthode de remplacement», continue Liliana. Pas de chauffage, pas d'eau courante, selon le couple, qui est tributaire de la commune de Sanem pour entreprendre des travaux à l'intérieur de la maison.

Comme dernier recours, la famille a décidé de partager son histoire sur les réseaux sociaux. «De très nombreuses personnes ont voulu nous venir en aide et ont même contacté la commune», raconte la maman de deux garçons de 11 et 17 ans.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • retni7 le 18.11.2019 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous tous vous jugez sans savoir quel est le noyaux du problème de cette famille! En tout cas je ne pense pas qu’ils ont acheté cette maison sans y avoir réfléchi avant !.....et la banque ne leur aurait sûrement pas accordé le crédit s’il n’y avait pas eu assez de garanties ! Je les plains !

  • mar le 18.11.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont avancé une grosse somme d’argent à une société pour les rénovations. Celle-ci a fait faillite peu de temps après. Quand ils ont essayé de terminer les travaux par eux-mêmes, la commune les en a empêché.

  • Pat achou le 18.11.2019 08:25 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de clémence svp. Vous êtes bien sévère avec des personnes avec moins de moyens financiers et avec plus de difficultés à comprendre les mécanismes des autorisations etc... Imaginez-vous dans un cas similaire.

Les derniers commentaires

  • bienvenue au loup le 20.11.2019 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Monique c Madame je connais le bourgmestre personnellement et il ne m a pas fait de cadeaux quand il s agissait d autorisation J ai du me conformer à la loi j ai habité moi et mes enfants âgés de 7 et 10 ans dans la caves et les photos du chantier ressemblent fortement à ma situation entre 2011 et 2015 deux portes je les avaient fermé avec stiropore de la poussière en continue les dettes et les souffrances . Donc c est un choix et en se conformant à la demande du service bâtisse j ai rempli le dossier architecte et ingénieur conseil et autre entreprise Bon voilà le fait que moi et ma femme servant le partit socialiste n a rien influer dans ce dossier. Donc madame Monique vous devriez réfléchir avant de lancer de tel bêtises!

  • don le 19.11.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien qu il n ait pas respecte le règlement il faut quand même les aider . Il faudrait faire une collecte et ramasser des dons pour aider ces gens à se loger convenablement . Solidarité oblige si on le veut .

  • Shelby le 19.11.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait dénoncer et publié dans les réseaux sociaux le ou les noms de ces sociétés et ces dirigeants qui ne respecte pas la vie de ces pauvre gens.

  • béise monni le 19.11.2019 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    et hop, la mairie annonce que le dossier n'est pas en règle mais ça la famille a omis de le signaler … quand ont veut tricher il faut aussi assumer les conséquences!

  • manü le 19.11.2019 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est clair