Réunion internationale

26 septembre 2019 22:24; Act: 27.09.2019 09:08 Print

À l'Assemblée de l’ONU, Bettel a parlé du climat

NEW YORK/LUXEMBOURG – Le Premier ministre du Luxembourg s’est exprimé, jeudi, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies.

storybild

Xavier Bettel s'est exprimé à la tribune onusienne. (photo: SIP / ME)

Sur ce sujet
Une faute?

Xavier Bettel fait partie des dirigeants qui se sont exprimés jeudi à l’occasion de la 74e Assemblée générale des Nations unies, à New York. Le Premier ministre a principalement évoqué la lutte contre le réchauffement climatique, une thématique de plus en plus souvent au menu des discussions internationales, comme l’a indiqué le gouvernement.

«Une vision à long terme est indispensable. Pour le Luxembourg, elle consiste à atteindre le net-zéro des émissions de gaz à effet de serre au plus tard, en 2050», a rappelé Xavier Bettel. Il a aussi évoqué une aide de 200 millions d’euros pour soutenir les pays en développement les plus exposés au réchauffement climatique. Cette enveloppe complétera l’aide au développement actuelle. Enfin, le Luxembourgeois entend «réorienter les flux financiers vers un développement à faibles émissions de gaz à effet de serre».

Le Premier ministre a également évoqué le multilatéralisme. «Il va de notre devoir de relancer les formats multilatéraux. Nous avons toujours été en faveur d’un multilatéralisme (...) fondé sur la règle du droit». Une critique glissée à Donald Trump, sans le nommer. De manière plus consensuelle, Bettel a déploré la mauvaise situation des droits de l’homme dans le monde.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Aender T. le 27.09.2019 08:09 Report dénoncer ce commentaire

    "un air de Berchem" sur l'Europe..et je me demande, comment Mr Bettel et son gouvernement vont traiter le problème de l'essence bon-marché? Comment motiver le très grand nombre de conductuers de voitures démesurées à marcher un peu plus, prendre le bus et partir moins souvent en vaccances aéroportées? Et comment rendre ce pays autonome, alors que 90% des besoins de l'économie et de la vie quotidienne sont importés? Je suis prêt Mr Bettel, et je n'ai pas 15 ans. ça fait 10 ans que je n'ai plus de voiture. Mais je n'arrive pas à consommer 100% local, il n'y a tout simplement pas la production.

  • imor le 27.09.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    est-ce que les avions Cargolux seront contrôlés aussi étant donné que leur s pollution dégagée est très importante

  • MannVumFridden le 27.09.2019 06:07 Report dénoncer ce commentaire

    Je voudrais savoir comment atteindre ce zéro émission annoncé en 2050 quand on sait que le Luxembourg est un des plus gros contributeurs par tête d’habitant ?

Les derniers commentaires

  • Lux vu Reimberg le 27.09.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que le data-center de Google à Bissen consommera l'équivalent de 200.000 personnes... Et on veut parler d'écologie dans notre beau pays. !

  • Stéphanie le 27.09.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accrochez-vous on attend encore une avalanche de commentaires négatifs contre Xavier Bettel ! Alors que ses propos sont justifiés et mesurés.

  • get out le 27.09.2019 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    on attend quoi pour taxer les gros 4x4 car je ne pense pas que les gens vont faire du tout terrain les we dans la ville de luxembourg

  • Ho freck le 27.09.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et l'arrivée prochaine des usines à yaourt, de Google à bissen...ça ne colle pas trop aux déclarations de rendre le pays clean en 2050...mais peut être que si après tout !

  • Maxime Piotrowski le 27.09.2019 11:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut interdire la voiture aux citadins et obliger les entreprises à ne proposer que de l'électrique à leurs collaborateurs.