Inondations au Luxembourg

19 juillet 2021 15:34; Act: 19.07.2021 15:50 Print

À Mersch, les habitants ont nettoyé les dégâts

MERSCH – Les habitants de Mersch ont commencé à effacer ce week-end les traces des grandes inondations de la semaine. En bénéficiant d’aides extérieures.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L’heure était au déblayage et au nettoyage à Mersch dès vendredi, après les terribles inondations. Dans la rue d’Arlon, la brutale montée des eaux a laissé des marques sur le sol ainsi qu’une odeur dans l’air. Dans presque toutes les maisons situées devant le cours d’eau Eich, des personnes s’affairaient à sortir ou ranger des affaires, à lancer des objets détruits dans des pick-up ou encore à passer le Kärcher.

«C’était difficile jeudi matin, l’eau montait tout le temps», témoigne Joël. Il explique avoir «perdu beaucoup de choses» et être «fatigué». Les pompiers ont pompé l’eau dans la cave, qui était montée à 1,5 m de hauteur. Mais il bénéficie désormais de l’aide d’amis et voisins pour tout nettoyer, ce qui prendra «deux ou trois jours».

«Tout est neuf et foutu»

Plus loin, René, épargné par les inondations chez lui, est venu aider son fils tout le week-end. C’est aussi le cas de Maria, qui a fait la route de Diekirch pour prêter main-forte à des amis. De son côté, Esnad, qui gère le garage Elecars, a eu tout juste le temps de sortir les véhicules avant les inondations. Il a malgré tout perdu «plusieurs machines, de même que les pièces commandées pour les clients». Celles-ci contiennent presque toujours un capteur électronique, l’eau les a donc rendues inutilisables.

Le nettoyage à peine débuté, tous doivent déjà penser aux démarches auprès des assurances. Le Café XVIII, un bar à chichas situé en bas d’un immeuble, est totalement submergé. Il avait ouvert… il y a trois semaines, explique Soufiane, le gérant: «Tout est neuf et foutu». En attendant que l’eau soit pompée, il ne pouvait que constater les dégâts de loin, le lieu étant inaccessible. Le jeune homme se montre pourtant fataliste: «Ce sont des événements qu’il faut accepter. Il n’y a pas mort d’homme, c’est le principal».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mez le 19.07.2021 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @spellchecker Résigné est son synonyme, fataliste est dans le bon contexte !

  • luis le 19.07.2021 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est beau une maison ou bord de l'eau. quand il fait beau.

  • n en parlons pas le 20.07.2021 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pleins de gens qui ont dû se débrouiller tout seuls! Ces gens étaient sans électricité, donc ne savaient même pas cuisiner et maintenant sans chaudière! Ils ont dû trouver eux-mêmes une pompe pour pomper l’eau d’abord au rdch, ensuite à la cave qui était complétement innondée. Puis nettoyer tout l’intérieur et l’extérieur en devant tout jeter. Et n’oublions pas le nettoyage, sans équipement adéquat, du mazout. Merci aux voisins pour leur aide et les autres communes venues chercher les déchets.

Les derniers commentaires

  • Fjotolf H. le 20.07.2021 09:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au luxembourg les eaux pluviales de les gouttières sont mises dans la canalisation des eaux usées. Quand il pleut, la canalisation se remplie et l’eau sort dans la rue et rentre dans les maisons. En france l’eau de pluie que tombe sur les toits doit être impérativement déchargée dans le terrain, pas dans la canalisation et donc pas d’inondations. Bizarre de payer autant pour les maisons au lux et puis de voir que ils ne sont pas faites par des personnes que réfléchissent.

    • @Fjotolf :?!?! le 20.07.2021 17:05 Report dénoncer ce commentaire

      Restons un peu plausible: les inondations ne viennent pas des gouttières des maisons mais des crues des rivières.

    • A méditer un peu le 20.07.2021 22:49 Report dénoncer ce commentaire

      Nous avons un expert en ligne. La France n'a pas été toujours épargnée, à ce que je sache.

  • n en parlons pas le 20.07.2021 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pleins de gens qui ont dû se débrouiller tout seuls! Ces gens étaient sans électricité, donc ne savaient même pas cuisiner et maintenant sans chaudière! Ils ont dû trouver eux-mêmes une pompe pour pomper l’eau d’abord au rdch, ensuite à la cave qui était complétement innondée. Puis nettoyer tout l’intérieur et l’extérieur en devant tout jeter. Et n’oublions pas le nettoyage, sans équipement adéquat, du mazout. Merci aux voisins pour leur aide et les autres communes venues chercher les déchets.

  • Mez le 19.07.2021 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @spellchecker Résigné est son synonyme, fataliste est dans le bon contexte !

  • luis le 19.07.2021 20:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est beau une maison ou bord de l'eau. quand il fait beau.

  • Spellchecker le 19.07.2021 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    vous connaissez la définition du mot "fataliste"?

    • @Spellchecker le 19.07.2021 18:29 Report dénoncer ce commentaire

      Il fallait peut-être mieux utiliser le mot "résigné", car effectivement fataliste c'est trop défaitiste et pessimiste dans ce contexte-ci. COURAGE au jeune homme ! Tenez bon !

    • abel le 19.07.2021 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      mais il faut savoir comment il traite aussi les gens. les dieux il dors pas.????