Bilan au Luxembourg

17 juillet 2018 12:26; Act: 18.07.2018 09:54 Print

«Abolir le secret bancaire était indispensable»

LUXEMBOURG - À trois mois des élections, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a présenté son bilan pour la place financière au Luxembourg.

storybild

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et le député DP, André Bauler, ont présenté leur bilan de la place financière lors de la dernière législature. (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et le député du Demokratesch Partei (DP), André Bauler, ont présenté ce mardi, à Luxembourg, la manière dont ils ont donné de la visibilité à la place financière et à l’économie au Grand-Duché. Une conférence de presse sous forme de bilan, à trois mois des élections législatives d’octobre.

Depuis décembre 2013 et l’entrée au gouvernement du DP, «nos finances publiques ont été assainies», s’est d’emblée félicité Pierre Gramegna. «Cela rassure les investisseurs et cela permet de diversifier notre économie et de la faire progresser de manière qualitative».

«Les investisseurs reviennent»

Souvent attaquée lors de la dernière législature, avec l’affaire LuxLeaks notamment, la place financière a dû se réinventer pour se tourner vers le futur. «Avec 11% de la population active qui travaille pour cette place, on génère 30% du produit intérieur brut (PIB) du Luxembourg», a indiqué Pierre Gramegna.

«En abolissant le secret bancaire pour permettre l’échange d’informations, on est devenus plus transparents dans le domaine fiscal. Il fallait le faire pour rester attractif. Notre image de marque était devenue mauvaise, les investisseurs ne venaient plus et grâce aux nombreux changements législatifs opérés, nous remarquons que les investisseurs reviennent en 2018».

Être à l'écoute des problèmes fiscaux

Et le ministre des Finances de se réjouir de l’arrivée de 30 nouvelles entreprises au Luxembourg, depuis l’annonce du Brexit et la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.

«Ce mardi, la Banque de Singapour a encore annoncé son arrivée à Luxembourg, pour être présente sur le marché unique européen et nous devons être heureux de cette évolution, alors que, en 2014, nos décisions n’étaient pas bien vues du tout à l’époque», a rappelé Pierre Gramegna, bien décidé à rencontrer la population avant les élections, avec pour principaux objectifs: être à l’écoute des problèmes fiscaux et continuer la simplification administrative.

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Helmutheimat le 17.07.2018 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    On peut discuter pendant des heures sur l'abolition du secret bancaire au Luxembourg, il ne sera pas aboli pour tout le monde et le grand duché restera, pour certains, la transparence opaque.

  • MarcC le 17.07.2018 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi maintenant les ministres vont à la rencontre des citoyens, de peur de perdre les élections, ils avaient tout le temps de le faire avant. C’est pathétique

  • julie le 17.07.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    le secret bancaire est obsolète maintenant ils y a les monnaies type blockchain les banques s'adaptent tout simplement.

Les derniers commentaires

  • Paul B le 17.07.2018 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec le Bitcoin vous avez le plus formidable des secrets bancaires. Faut que litres banques s'adaptent. Le premier arrivé raflera 70% du marché

  • Ant le 17.07.2018 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut une économie souterraine pour faire fonctionner le monde

  • bad desiscion le 17.07.2018 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    le Luxembourg a scié la branche sur laquelle il reposait

  • inconnu le 17.07.2018 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vivement les nouvelles élections en octobre!!!!!

  • guy le 17.07.2018 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était nécessaire mais en contre partie il y a des banques qui ont été sauvées par le contribuable qui sont devenues malgré la présence de conseillers du Ministère au conseil d administration de véritables boites noires A votre disposition pour étaler leurs pratiques Les cibles des chinois à 50 000 000 de $ ne doivent pas faire occulter la clientèle existante qui a permis aux poncifs de se prélasser dans le luxe grâce à leur confiance

    • Hello Dolly le 17.07.2018 21:31 Report dénoncer ce commentaire

      Suis pas certain de comprendre malgré mes 25 ans de banque et 45 dans la finance...