Asile au Luxembourg

28 mai 2015 14:45; Act: 28.05.2015 15:37 Print

Accueillir 515 migrants d'ici 2016, un vrai défi

LUXEMBOURG - Le pays doit recevoir, d'ici deux ans, plusieurs centaines de migrants pour soulager l'Italie et la Grèce. Il va donc falloir assurer leur accueil et leur intégration.

storybild

La Commission européenne a demandé mercredi aux États membres de l'UE de prendre en charge 40 000 demandeurs d'asile originaires de Syrie et d’Érythrée arrivés en Italie et Grèce, en signe de solidarité avec ces deux derniers pays. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

«Le Luxembourg est prêt à accueillir d’autres migrants», déclare la ministre de la Famille et de l’Intégration, Corinne Cahen (DP), contactée par L’essentiel. Le Luxembourg a en effet été invité par la Commission européenne à accueillir 515 personnes d’ici 2016, dont 368 migrants en provenance d'Italie (221) et de Grèce (147). Un chiffre auquel s'ajoutent les 147 réfugiés en provenance de Syrie que le Grand-Duché s'est déjà engagé à prendre en charge.

Ces 515 migrants doivent arriver dans le pays progressivement d'ici 2016, et non pas en une seule fois. Selon ce plan présenté mercredi par la Commission, la France s’engagerait, elle, à recevoir 9 127 migrants, l’Allemagne 11 849 et la Belgique 1 854. Tous les pays de l'UE ont été invités à faire de même et cela afin de partager la prise en charge de 40 000 demandeurs d'asile et soulager l'Italie et la Grèce. La Commission européenne a fixé un nombre de personnes à accueillir selon le pays. Un nombre basé sur quatre critères: PIB, population, taux de chômage et nombre de demandes d'asile déjà enregistrées par le pays. Pour ce qui est de la mise en place au Luxembourg de ce plan européen, c'est le gouvernement luxembourgeois qui doit décider. «Nous allons aborder la question lors du prochain Conseil de gouvernement», affirme Corinne Cahen.

«Ces personnes ont vécu des choses terribles»

La plupart des immigrés susceptibles de venir au Grand-Duché sont originaires de Syrie et d’Érythrée. À cause des conflits en Afrique du Nord et au Proche-Orient, le gouvernement s’attend à devoir accueillir encore plus de personnes dans les prochaines années. Or, les centres d’accueil de l'Office de l'accueil et de l'intégration (OLAI) et de Caritas sont déjà pleins. Une bonne coordination entre le gouvernement et les communes est nécessaire, souligne Corinne Cahen: «Nous devons tous aller dans le même sens». L'ASTI demande pour sa part au gouvernement de s'engager afin de répartir davantage les réfugiés dans le pays. Une tâche qui s'avère difficile. «La majorité des gens ne veulent pas entendre parler des réfugiés», déplore ainsi Sergio Ferreira de l'ASTI.

En attendant, l’intégration des 38 Syriens arrivés en 2014 se poursuit. «Les familles vivent dans quatre endroits différents et s’intègrent assez rapidement, selon la ministre. Les enfants parlent le luxembourgeois et peuvent traduire des choses pour leurs parents». Cette année, le Luxembourg a accueilli 46 nouveaux réfugiés syriens en avril. Une question de solidarité pour le pays. «Ces personnes ont vécu des choses terribles et ont pris un aller simple vers un pays qu’ils ne connaissent pas. Notre rôle est de les aider à s’intégrer le plus vite et le mieux possible», conclut la ministre.

(Joseph Gaulier, Sophia Schülke und Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Candycrash le 28.05.2015 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Dans combien de temps auront-ils le droit de vote LOL? Sérieusement, je pense que ces gens ne resteront pas et prendront doucement le chemin de la France où l'assistanat est au beau fixe. Comment vont-ils trouver du travail et se loger ? Même les gens d'ici ont du mal à payer un loyer en travaillant... Dès qu'ils vont demander le RMG ils vont recevoir une lettre du Ministère leur intimant de partir car ils sont devenus une charge déraisonnable pour l'Etat, voilà ce qui les attend.

  • Vindulux le 29.05.2015 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Le montant du RMG pour 515 migrants, soit une centaine de famille, c’est un coût ridiculement bas pour le GDL ce n’est que l’équivalent du salaire de dix enseignants en fin de carrière. Si par solidarité on prélève 500 € soit 10% sur le salaire des fonctionnaires percevant plus de 5000 € par mois, nous avons la possibilité d’accueillir plusieurs milliers de migrants, sans impacter le budget de l’état.

  • gogo le 28.05.2015 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sos: amen prost

Les derniers commentaires

  • Pol Isson le 01.09.2015 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    La solidarité est une valeur pratiquée par les pauvres. Les riches ne s' en soucient que très peu! Accueillir les réfugiés se fera malheureusement au détriment des moins nantis d' entre-nous! Pourquoi le FN est-il si puissant dans les classes populaires? Tout simplement parce que le peu qu' ils ont, on leur demande encore de le partager avec ceux qui malheureusement en ont encore moins! Le jour où les riches devront partager, les réfugiés seront vite renvoyés d' où ils viennent! Les riches et les puissants détestent partager!

  • porcinet le 31.05.2015 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    et combien de cellules dormantes terroristes arriveront par ce chemin en europe?...

  • Vindulux le 30.05.2015 22:36 Report dénoncer ce commentaire

    4000 migrants (en une seule journée) sont arrivés hier en Europe. Et il n'y a plus que 800 millions de personnes qui ne mange pas à leur faim... Et vous pensez que sauvez 515 vies c'est de trop pour notre pauvre pays?

    • Soyons humains le 30.05.2015 23:37 Report dénoncer ce commentaire

      Le Luxembourg est très riche , il faut faire passer l'info au réfugiés, 500 c'est trop peu , nous sommes le pays qui peut en prendre le plus , nous avons la place dans nos campagnes et les moyens de les assumer . Bientôt ils viendront d'eux même et nous serons bien obligés de les accepter comme fait la France , l'Italie ,et les autres pays Européens. Prenons enfin nos responsabilités.

  • Grincheux le 30.05.2015 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi devons nous accept les migrants économiques, il faudrait systématiquement les rappartier. En trouvant un arrangement pécunier avec un pays africain il faudrait établir des camps d'hébergement: mais surtout faire passer le message tout le monde sera renvoyé en Afrique, sans exception. Ceci arrêtrerait le trafic et les victimes en mer. Pour les réfugiés politiques il faudrait faire un minimum mais aussi en imposer aux pays du Golf émirats super riches et musulmans. Ce sont leurs coréligionnaires alors la charité c'est pour eux: accueillons juste les chrétiens persécutés de Syrie et Iraq

  • fabilux le 30.05.2015 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    je ne suis pas contre cet accueil mais ceci est une aide pas une solution au problème, c'est dans leur pays qu'il faut trouver une solution ! Car ces pauvres gens vont vouloir quitter leur pays, il y en aura de plus en plus car ils se diront que de toute façon les pays vont les accepter et les aider, alors il y en aura encore plus qui tenteront leur chance (ça je le comprends) mais comment ferons nous pour accueillir tout ce monde car cela ne va s'arrêter à 515 ? On va leur donner de l'espoir et quand les caisses se videront que leur restera-t-il ? La rue ?

    • porcinet le 31.05.2015 13:10 Report dénoncer ce commentaire

      ca va leur faire drole quand les aides s'arrêteront et qu'ils devront payer comme tous les résidents un loyer de plus de 1200€