Affaire au Luxembourg

23 avril 2019 09:00; Act: 23.04.2019 16:12 Print

Adem: les syndicats veulent des explications

LUXEMBOURG - Le patron de l'OGBL, André Roeltgen, et le président du LCGB, Patrick Dury, veulent en savoir plus sur le détournement de fonds à l'Adem.

storybild

L'Adem se trouve au cœur d'une affaire de détournement. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

«Avec les milliers d'agents publics qui travaillent dans ce pays, ce genre d'affaire n'est malheureusement pas à exclure. Détourner de l'argent public est inadmissible. Cela dit, il ne faut pas généraliser. Je tiens à louer la qualité des services publics et des agents au Luxembourg», souligne André Roeltgen. Le président de l'OGBL attend des autorités que toute la lumière soit faite sur ce nouveau détournement de fonds qui éclabousse l'Agence pour le développement de l'emploi (Adem), deux mois après celui de la Caisse nationale de santé (CNS). «Selon la nature de l'infraction, des sanctions disciplinaires, voire pénales, devront être prises».

L'efficacité des contrôles doit-elle être remise en cause? «Si les affaires sortent, c'est qu'ils ont a priori fonctionné, non? Sur le détournement de l'Adem, on ne sait pas grand-chose, mais apparemment, pour la CNS, les agissements frauduleux duraient depuis dix ans. Peut-être faut-il réfléchir à un renforcement des contrôles?», s'interroge le président de l'OGBL.

Une question qui taraude également le président du LCGB, Patrick Dury. «Après la CNS, cette fois c'est l'Adem. Je suis très très étonné. Comment s'effectuent les contrôles?». Le président du syndicat ne souhaite pourtant pas en dire davantage. «Nous allons réunir notre bureau exécutif cette semaine et nous évoquerons ce sujet».

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Comptable le 23.04.2019 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    on a l'impression que on essaie de protéger quelqu'un dans cette histoire... alors divulguez prénom et nom... ainsi que montant... je prépare mon budget 2019-2020

  • Bruno le 23.04.2019 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    C est marrant les syndicats veulent des explications mais est ce que les Syndicats sont clean? vous verrez bientot on va apprendre du nouveau cette fois sur les syndicats

  • ZéroContrôle le 23.04.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les contrôles sont inexistants… je suis comptable pour l'état et tout ce que je comptabilise est validé sans aucune vérification… je pourrais détourner facilement des millers d'euros par mois sans jamais me faire pincer. Par exemple on effectue des paiements en double ou triple (cela arrive plusieurs fois par mois), et on récupère que si le fournisseur nous le signale...

Les derniers commentaires

  • De Poupes le 29.04.2019 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ZéroContrôle, vous n’avez pas la possibilité de signaler cela auprès d’une instance qui contrôle les dépenses de l’état? C’est quand même inadmissible que d’un côté l’état demande les détails comptable de n’importe quelle entreprise ainsi que dans certains cas des indépendants se trouvent au pénal tandis que l’état même donne de l’argent aux imposteurs.

  • marcello le 23.04.2019 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore une affaire qui sera étouffer.....Ni vue ni connu

  • ZéroContrôle le 23.04.2019 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les contrôles sont inexistants… je suis comptable pour l'état et tout ce que je comptabilise est validé sans aucune vérification… je pourrais détourner facilement des millers d'euros par mois sans jamais me faire pincer. Par exemple on effectue des paiements en double ou triple (cela arrive plusieurs fois par mois), et on récupère que si le fournisseur nous le signale...

    • mensonge le 23.04.2019 20:19 Report dénoncer ce commentaire

      si vmt vous aviez la possibilité de le faire avec une certitude de ne pas vous faire avoir, vous le feriez. c est humain

  • Avis le 23.04.2019 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Adem, CNS, Adm. des impôts ... ça fait beaucoup pour un milieu où on a la "garantie" de l'emploi et où les salaires ne sont pas si mauvais.

  • Robert Farge le 23.04.2019 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps de chasser les lobyistes et les communautaristes de nos administrations.