Sécurité au Luxembourg

19 juin 2019 06:53; Act: 19.06.2019 10:28 Print

Des caméras et agents de sécurité à Differdange

DIFFERDANGE - Avec l'emploi d'agents de sécurité et la mise en place de caméras, la commune veut lutter contre le sentiment d'insécurité en centre-ville.

storybild

Les environs du parc Gerlache, comme la rue Michel-Rodange, feront l'objet d'une surveillance accrue.

Sur ce sujet
Une faute?

À partir du 1er juillet, des agents de sécurité d'une société privée effectueront des rondes dans les rues du centre-ville de Differdange. «Ils patrouilleront en fin de journée jusqu'à 21h, voire 22h», présente Roberto Traversini, le bourgmestre de la commune.

Le parc Gerlache, la rue Michel-Rodange, le parking du Contournement et son passage souterrain réservé aux piétons feront l'objet de cette surveillance accrue. «Ce dispositif répond à une demande des habitants, des passants, qui ont peur de fréquenter certains endroits. Les agents seront là pour les accompagner. Ils pourront appeler la police, mais pas intervenir directement. Ils seront une sorte d'aide de la police», précise le bourgmestre.

Le dispositif à ces endroits de la ville sera complété par des caméras de surveillance. Roberto Traversini espère qu'elles pourront être mises en service avant la fin de l'année. «Si les gens se sentent en sécurité avec une caméra, tant mieux», ajoute-t-il. Il est possible que les problèmes d'un quartier se déplacent à un autre endroit de la ville en raison de la présence des caméras et des agents de sécurité. C'est pourquoi le bourgmestre souhaite privilégier la prévention avec le travail des éducateurs et la mise en place d'un service jeunesse.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • caroline le 19.06.2019 07:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg n'est plus un pays tranquille

  • Cambrioleur? le 19.06.2019 11:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les cambrioleurs roulent avec des voitures volés, les caméras n auraient servi à rien! C est ce qui s est passé près de chez moi

  • TTEN le 19.06.2019 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient faire la même chose à Esch-Sur-Alzette

Les derniers commentaires

  • luxo le 20.06.2019 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord

  • luxo le 20.06.2019 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour un emploi, c’est plutôt aux gens à se bouger, non?!? C’est quoi cette mentalité de toujours donner.

  • L usager le 19.06.2019 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d accord @Luxo!

  • Luxo le 19.06.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Differdange est une ville vivante et multiculturelle! La qualité de vie y est dégradé à cause des pollutions de l'usine des voitures trop nombreuses et du manque de parking au centre ville, sous le parc par ex. qui a causé la disparition de nombreux commerce. Ce faux sentiment d'insécurité , c'est du racisme , car le centre ville a été abandonné par les Luxembourgeois. les étrangers y sont majoritaires et souvent de couleur, mais trop pauvres. Au lieu d'installer des caméras il serait préférable de donner à tous les résidents étranger un emploi et un revenu décent et de les loger correctement

  • Luxo le 19.06.2019 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème à Differdange c'est la pauvreté et le chômage. Les revenus des habitants sont largement en dessous de la moyenne nationale! Trop de personnes sans revenus ou avec des revenus insuffisants s'entassent dans des logements ou chambres de café insalubres! Il n'y pas d'insécurité dans le parc Gerlache. L'insécurité, c'est quand on passe devant des personnes qui fument des cigarettes devant les café ou un join sur les bancs. On ne risque pas sa vie à differdange sauf lorsque l'on circule à vélo, à causes des voitures et des pistes inadaptées aux 2 roues.