Au Luxembourg

19 octobre 2021 18:33; Act: 20.10.2021 10:44 Print

Agressés par un groupe à midi au Kirchberg

LUXEMBOURG - Un appel à témoins a été lancé après l'agression physique de deux personnes près de la BEI, mardi midi, par un groupe de jeunes qui ont pris la fuite.

storybild

Un groupe de jeunes gens serait à l'origine de l'agression, avant de prendre la fuite en direction du centre commercial. (photo: Editpress/© Julien Garroy / Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux personnes, qui attendaient devant un bâtiment, rue Albert Wehrer, au Kirchberg, ont été agressées mardi, vers midi. Selon la police, les faits se sont produits près du bâtiment de la Banque européenne d'investissement. Un groupe de jeunes gens serait à l'origine de l'agression avant de prendre la fuite en direction du centre commercial.

L'une des victimes a été blessée au visage et une plainte a été déposée. Plus tard dans la journée, les forces de l'ordre ont lancé un appel à témoins pour retrouver trace de la bande. Toute personne disposant d'informations peut contacter le (+352) 244 40 1000 ou par e-mail: police.luxembourg@police.etat.lu.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ilestfou le 19.10.2021 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le lux c de pire en pire

  • cequifaut le 19.10.2021 19:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    notre police n est plus bonne qu a foutre des pv,si valorisant bravo a eux ...

  • michel23 le 19.10.2021 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une bande de courageux délinquants à qui on va s’empresser de trouver des excuses!

Les derniers commentaires

  • Schlapp le 20.10.2021 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps les agents du stationnement s' en donnent à cœur joie ! ça balance des prunes à 50 € rue Notre-Dame, et ça même avec les travailleurs...quelle mentalité !

  • SPIRIT OF ZEMMOUR le 20.10.2021 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2022 ou la fin annoncée de nos libertés et de notre sécurité. Après il ne faudra pas se plaindre... Les bisounours c'est fini. On a laissé des gens venir avec leur vie qu'ils avaient dans ces pays sans lois. Donc il ne faudra plus s'étonner que la loi va être vite dépassée.

  • Merci Angela le 20.10.2021 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Angela

  • La vie en mauve le 20.10.2021 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Sinon, ils recrutent encore des "éducateurs-ices"...question de rendre la jeunesse encore plus timbrée....allez, encore une pétition, pour sauver la planète. On a vraiment besoin "d'éducateurs" et de "marcheurs de quartiers", question de se promener et fumer des clopes à rien foutre, un peu comme les agents municipaux qui ne bronchent rien quand un fumeur jète ses clopes librement dans un parc et dans le lac...bravo. Ils font pareil.

  • yaman le 20.10.2021 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut fermer et surveiller les frontières