Simulation au Luxembourg

07 octobre 2018 13:10; Act: 08.10.2018 12:15 Print

Alerte maximale sous le tunnel de Micheville

ESCH-BELVAL - Un accident de la route a été simulé sous le tunnel de Micheville, ce dimanche. Les secouristes ont dû faire preuve d’imagination pour sauver les victimes.

Sur ce sujet
Une faute?

Neuf heures, ce dimanche matin. L’alarme se déclenche sous le tunnel de Micheville. Un grave accident vient de se produire au milieu du tube reliant la France au Luxembourg. Une voiture est en feu et plusieurs personnes sont blessées. «C’est un exercice important comme nous en faisons régulièrement dans les différents tunnels du pays. Nous avons mobilisé 100 personnes», explique le porte-parole des Ponts-et-Chaussées, Ralph Di Marco.

À 9h20, le premier camion de pompiers, ceux de Differdange, débarque dans l’autre tube du tunnel, mais sans sirène ni gyrophare. «On ne jauge pas la rapidité de leur arrivée sur les lieux aujourd’hui. C’est un exercice sur la coordination et la façon dont ils abordent la crise», avance pour sa part, Serge Roos, chef de la division exploitation et entretien des autoroutes auprès des Ponts-et-Chaussées.

Immédiatement, un premier binôme est envoyé sur les lieux de l’accident. Il s’agit de dresser un premier état des lieux de la situation avant que les renforts n’arrivent et se répartissent les rôles. Méticuleusement, les deux soldats du feu font le tour des voitures accidentées, identifient la source de fumée et disposent des repères. «C’est à partir de ces repères lumineux que les autres sections vont pouvoir intervenir auprès des blessés mais aussi pour éteindre l’incendie», nous glisse un pompier également observateur de cet exercice.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Claude le 07.10.2018 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ou mais les pompiers de Differdange ont était rapide '''suposant ' appel aux pompiers de Villerupt ''deja arriver à traverser la Ville caserne mal placée 'la faire à la place de la salle ''''spectacle '''mais nous le ludique prime. ??voir Villerupt (1900) payer et se taire. ?

  • léa le 08.10.2018 04:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop au critique !!! Les pompiers mèritent tous notre respect.../

  • Odin le 07.10.2018 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui critiquent seront les premiers à gesticuler et à paniquer.!!!! Et oui, les pompiers devront également faire face aux hystériques. Plus il y a d’entraînement meilleurs ils seront

Les derniers commentaires

  • Vanille le 08.10.2018 05:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est fou ça... Rien compris! Mais alors, du tout

    • Mokka le 08.10.2018 08:02 Report dénoncer ce commentaire

      Dormez tranquille

  • léa le 08.10.2018 04:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop au critique !!! Les pompiers mèritent tous notre respect.../

  • smith le 07.10.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect à vous de partout

  • had le 07.10.2018 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas avoir sollicité les sp d audun le tiche en fonction de l appel ils peuvent etre engagés si l appel tombe au 18 francais bravo l europe on avance !!!!

  • Odin le 07.10.2018 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui critiquent seront les premiers à gesticuler et à paniquer.!!!! Et oui, les pompiers devront également faire face aux hystériques. Plus il y a d’entraînement meilleurs ils seront