Crèches et foyers de jour

05 décembre 2021 10:09; Act: 05.12.2021 13:36 Print

«Aller plus loin dans nos concepts pédagogiques»

LUXEMBOURG - Le pays compte plus de 480 structures d'accueil et d'éducation pour les jeunes enfants, où le personnel doit respecter certaines règles.

storybild

Pour garder les agréments, «nous sommes très rigoureux en ce qui concerne l'hygiène dans nos structures by Babilou Family».

Sur ce sujet
Une faute?

Les crèches et foyers de jour sont contraints par leurs agréments de disposer notamment d’une certaine surface par enfant, des modules de psychomotricité. C’est pourquoi, les 28 structures d’accueil KidsCare by Babilou Family, dont celle ouverte en février à Bridel, ont des espaces intérieurs et extérieurs conçus pour éveiller les sens des tout-petits et les inciter à la découverte.

«Nous proposons aux enfants un vrai programme pédagogique, tout en respectant leur individualité, indique Anne-Sophie Valentin, directrice ventes, marketing et communication de Babilou Family Luxembourg. La vie au grand air est aussi privilégiée dans nos structures».

Les enfants sont au centre des préoccupations. «Ils sont libres d’évoluer à leur rythme dans un cadre défini par l’adulte. Tout est à leur hauteur pour les rendre acteurs de leurs journées», détaille-t-elle. «Nous sommes très rigoureux en ce qui concerne l’hygiène, les process. Nous proposons de nombreuses formations à nos collaborateurs dans le but d’aller toujours plus loin dans nos concepts pédagogiques», ajoute-t-elle.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • joie de vivre le 05.12.2021 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que voulez faire de plus les enfants au Luxembourg sont des enfants roi qui ne seront jamais prêt adulte d affronter le monde tel qu il est ils sont beaucoup trop écouté

  • publicité gratuite!! le 05.12.2021 10:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci L'Essentiel pour cette magnifique preuve de déontologie journalistique ! Belle publicité gratuite pour une grande chaîne de crèches déjà grassement implantée dans le pays!

  • taratata le 05.12.2021 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    promo déguiser ou pas ???.....

Les derniers commentaires

  • moi le 06.12.2021 10:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oh la la ceux qui disent que les parents devraient rester à la maison pour s occuper de leurs enfants : déjà n oublie pas qu un enfant mange et a besoin d un toit qu il faut bien payer et deuxièmement c est quoi l exemple qu on montre aux enfants: les parents ne travaillent plus des qu ils ont des enfants et profitent des aides? Et bien bravo pour l exemple ! Sinon on peut essayer de bien choisir sa structure d accueil et également d aménager son emploi du temps de travail si c est possible…

  • Pauvres enfants le 05.12.2021 22:41 Report dénoncer ce commentaire

    Comment vous laver le cerveau rapidement et en permanence, dans des pièces sans vie et sans joie. On appelle cela "éducation". Moi j'appelle cela : "abandon total du rôle des parents". Une petite piqure pour le bien de l'humanité ?

  • Pas de censure SVP! le 05.12.2021 13:17 Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour la pub!! Au revoir le journalisme...

    • Quel journalisme ? le 05.12.2021 22:43 Report dénoncer ce commentaire

      Le journalisme est mort déjà avant la crise bancaire de 2008 et les nombreux suicides. 6 mois de crise de la Grèce, du matin, au soir. Puis 6 moi sur les migrants et leur trafic inhumain. Et maintenant 2 ans de Covid, matin et soir, sur toutes les chaines. Le journalisme, jamais vu cela en Europe. Jamais.

  • veritis le 05.12.2021 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'adore..... car aucune structure ne respecte quoi que cela soit. plus c'est plein plus cela rapporte de fric. suffit de voir la surpopulation dans les maisons relais, le non respect de multiples règles ( notamment mes m2 par enfant). puis la pédagogie non formelle de ce sinistre de Mersch n'arrange absolument pas les choses.

  • intérêt ? le 05.12.2021 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ces crèches ne font que suivre les consignes du gouvernement, pas de quoi se vanter