Au Luxembourg

11 août 2021 14:30; Act: 11.08.2021 13:28 Print

Alors, on y passe aussi, à cette 3e dose de vaccin?

LUXEMBOURG - Faudra-t-il une troisième dose de vaccin contre le Covid? Le directeur de la Santé Jean-Claude Schmit n'est pas convaincu.

storybild

La troisième dose pour tous n'est pas à l'ordre du jour, pour le moment. (photo: AFP/Orlando Sierra)

Sur ce sujet
Une faute?

«La double vaccination offre une protection complète, c'est le mieux pour se protéger et protéger les autres», a affirmé la ministre de la Santé Paulette Lenert mercredi matin, lors d'une conférence de presse. Les vaccinés sont ainsi largement minoritaires parmi les infectés, et très rares (moins de 2%) parmi les hospitalisés. Et 373 667 personnes, soit 67,5% de la population de 12 ans et plus, disposent d'un schéma vaccinal complet.

Un schéma vaccinal complet c'est, pour le moment (sauf pour le vaccin Johnson & Johnson), deux injections. Faudra-t-il bientôt passer par une troisième dose de vaccin pour renforcer la protection? Pas forcément, à en croire le Dr Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé. «Il y a quelques semaines, une décision a été prise pour offrir une troisième dose aux personnes hautement vulnérables, qui ont des maladies très graves, qui ont eu une transplantation du foie, du cœur, qui subissent des thérapies lourdes...» Dans ces cas-là, le médecin de famille peut inscrire le patient pour une troisième dose, précise le Dr Schmit.

«La vaccination fonctionne»

Mais, «pour la population générale, les experts sont plus réticents. Nous savons que la vaccination fonctionne bien» avec deux doses, «y compris chez les jeunes», explique le Dr Schmit. Selon lui, «on a du recul, maintenant, on voit que le taux d'anticorps reste élevé et qu'il y a peu d'infections après deux doses». La ministre de la Santé nuance le propos et ne ferme pas tout à fait la porte. «On n'a pas encore de position définitive. Les experts travaillent à chaud sur le sujet. Le Conseil supérieur des maladies infectieuses s'y apprête aussi. Il faut avoir suffisamment de données. Ça va bouger, mais on attend des prises de positions» des experts scientifiques «pour nous positionner nous-mêmes», explique Paulette Lenert.

La possibilité d'une troisième dose pour les populations les plus âgées, dont le système immunitaire est susceptible de parfois moins bien répondre au vaccin, est aussi à l'étude. En attendant, la campagne vaccinale évolue elle aussi, comme celle du dépistage. Les centres de vaccination d'Ettelbruck et du Findel vont fermer en août, celui d'Esch en septembre. Le hall Victor-Hugo, au Limpertsberg dans la capitale, restera lui en service jusqu'au 13 septembre. «À partir du 30 août, on pourra y aller sans rendez-vous, ce sera plus flexible», explique la ministre de la Santé.

Les médecins prennent le relais

Et avec les centres qui disparaissent progressivement, les médecins prennent le relais dans leurs cabinets depuis quelques jours. «Nous avons signé des conventions avec 189 cabinets médicaux et 12 se sont déjà lancés. 177 vaccinations y ont déjà été effectuées», énumère la ministre de la Santé. Au 9 août, 77 médecins de plus pourront dégainer les seringues, 100 autres la semaine prochaine. «C'est une offre qui augmente graduellement». L'idée est de permettre aux patients de s'adresser à leur praticien de confiance pour lui poser ses questions et, au final, y être convaincu de se faire vacciner.

Autre outil pour convaincre, l'Impfbus qui a déjà vacciné 110 personnes pendant le festival eLake à Echternach. «Il y a eu beaucoup de questions, le bus a aussi un rôle d'information pour convaincre un maximum de gens», explique Paulette Lenert. Plusieurs actions de ce type sont encore prévues dans les semaines qui viennent. «Quand on essaye de convaincre, quand on répond aux questions, qu'on donne des explications, c'est positif, on va continuer», conclut Paulette Lenert.

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ngolo le 11.08.2021 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui le CEO de Pfizer a encaissé son bonus 2020 il est grand temps de passer au bonus 2021... allez Messieurs les Ministres, faites le nécessaire svp!

  • Censuré 57 le 11.08.2021 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    D'après les fabricants de vaccins il faudra bien une 3ème dose (forcément ils ne vont pas s'asseoir sur la possibilité de vendre 50% de doses en plus en passant de 2 à 3 injections recommandées, ça reste du commerce...)

  • Et hop ! le 11.08.2021 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Allons voir dans la section commentaire ce qu'en pensent nos experts.

Les derniers commentaires

  • Marc le 13.08.2021 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il parait que pour la 3eme vaccination on recoit une pizza gratuite. Pourquoi ne pas en profiter ?

  • Beaucoup de question le 13.08.2021 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a pas beaucoup d'antivax, mais des gens prudents et raisonnés. Depuis quand la prudence est un défaut? Est-ce un mal de réfléchir? La peur n’amène jamais a la raison Avant une troisième dose, Pourquoi il n'y a pas de moratoire sur la vaccination de toute une population? Quelle conclusion officiel en donner? Depuis quand le facteur temps n'est plus considéré en médecine? Elle est ou cette immunité collective via la vaccination generale?

    • Luxo le 13.08.2021 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      je veux pas de ce vaccin !!

  • VULNéRABLE le 13.08.2021 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    je suis vulnérable, cancer, chimio, opération... Et pas d'anticorps après vaccins, suis sur la liste et PAS DE RV REçU

    • nouveau sondage le 13.08.2021 11:17 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi je me suis vacciné? 1°) Je suis une personne a risque 2°) J'ai peur du coronavirus 3°) Une connaissance a eu beaucoup de problème de santé suite a une contamination. 4°) Une connaissance est décédée du coronavirus 5°) Je suis en bonne santé mais j'ai peur du covid long 6°) Par citoyenneté pour protéger les autres 7°) Pour participer à l'immunité collective 8°) Je n'ai pas confiance en mon système immunitaire et j'ai confiance au vaccin. 9°) Pour garder ma liberté (pour les français) 10°) Pour faire comme tout le monde

  • Vindulux le 12.08.2021 20:19 Report dénoncer ce commentaire

    Un coup de baguette magique, quelques cadeaux à des personnes influente et 8 milliards de doses supplémentaires vendues.... Et ce qui est génial, c'est que la population continue de s'engraisser pour remplir les hôpitaux et assurer des revenus considérable à tous ceux qui s'enrichissent grâce à l'augmentation des malades et des maladies.

    • @Vindulux le 13.08.2021 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      Étiez-vous présent pour affirmer tout cela ? Avez-vous bu ?

  • Vindulux le 12.08.2021 20:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quel mépris pour les médecins et chercheurs Français! C'est sur si IHU de Marseille était à Luxembourg, le Pr Raoul est sont équipe seraient plus crédible aux yeux de Luxembourgeois!