«Situation sécuritaire»

08 décembre 2021 15:38; Act: 08.12.2021 16:32 Print

Amnesty annule sa marche aux flambeaux

LUXEMBOURG - L'organisation a décidé d'annuler sa marche aux flambeaux prévue vendredi pour ne pas qu'elle soit récupérée par les manifestants anti-mesures gouvernementales.

storybild

L'organisation a invité les citoyens à manifester d'une autre façon. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Amnesty International Luxembourg a décidé de remplacer sa traditionnelle et familiale marche aux flambeaux par une action décentralisée, a-t-elle indiqué dans un communiqué transmis mercredi. La faute à la «situation sécuritaire».

«Nous regrettons amèrement que notre propre droit d’expression et de manifestation soit aujourd’hui limité», a indiqué l'organisation, avec dans le viseur des individus qui veulent «profiter de la marche pour porter leurs propres revendications» ou «qui abusent de ce droit de manifestation pacifique pour commettre des actes violents».

Une bougie allumée

«Il s’agit ici d’une forme de monopolisation de l’espace d’expression public que nous ne pouvons que profondément déplorer, quelle que soit la pertinence de leurs revendications», a déclaré Olivier Pirot, directeur d’Amnesty International Luxembourg.

Amnesty invite les citoyens à se mobiliser d'une autre façon «en faveur d’un monde plus juste» en se prenant en photo devant leur porte à 18h vendredi, une bougie allumée à la main et en publiant le cliché sur les réseaux en taguant Amnesty Luxembourg. Pour ceux qui veulent aller plus loin, l'organisation propose de mettre sur pied une soirée d'écriture de lettres. Toutes le infos sur write4rights.amnesty.lu.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bravo le 08.12.2021 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Sage décision de leur part, et il faut la saluer, selon moi.

  • Très bien le 08.12.2021 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Cette décision démontre la sagesse des orginisateurs qui ne veulent pas prendre le risque que leur marche aux flambeaux en faveur d'une cause juste et importante soit détourné par des mouvements anti-sociaux tels qu'on les a vu samedi dernier.

  • Pacifiste le 08.12.2021 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    M. Pirot a totalement raison. Il est triste que les gens ne puissent plus manifester pacifiquement à cause de quelques extrémistes qui aiment dégrader et casser ! La police doit réagir et mettre ces individus en prison afin que la population qui le souhaite puisse exprimer son opinion (pro ou anti-vaccin, amnesty etc.) de manière pacifique.

Les derniers commentaires

  • Mike le 10.12.2021 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    On vois bien qui financie ces mecs

  • luis le 09.12.2021 07:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette association elle sert Absolument à rien A..Si uniquement pour faire du bizness.

  • le canard enchaîné le 09.12.2021 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La manifestation est reportée en Russie ou au quatar car en Corée du Nord ce nest pas possible

  • luis le 09.12.2021 06:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De moi ils auront plus rien même pas un centime.

  • vdv le 09.12.2021 04:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les soignants sont des gens fantastiques, mais les directeurs des estrutures sont là pour faire de l’argent, le reste sa les intéresse pas. Merci beaucoup de votre courage et amour de votre métier