Coronavirus au Luxembourg

10 juillet 2020 08:30; Act: 10.07.2020 10:24 Print

Après chaque cas, 15 personnes sont «tracées»

LUXEMBOURG - Le traçage des contacts à haut risque doit contribuer à réduire la propagation du coronavirus.

storybild

Rien qu'entre le 18 mai et le 7 juillet, 5 297contacts ont été réalisés.

Sur ce sujet
Une faute?

Face à des cas d'infection au coronavirus qui se multiplient, le reconfinement ciblé comme on a pu le voir en Espagne, au Portugal ou en Allemagne peut être une option. Au Luxembourg, où l'épidémie rebondit, la mesure n'est «actuellement pas envisagée».

«Il est difficile de déterminer le seuil d'infection "critique", mais actuellement, le traçage des contacts à haut risque avec mise en quarantaine nous permet d'éviter une flambée qui pourrait rendre la propagation incontrôlable», indique le ministère de la Santé. Ce traçage, ou tracing, des personnes infectées est pris en charge par une cellule dédiée. Il commence par le contact du cas testé positif au Covid-19 et la détermination de la période de haut risque de transmission du virus.

Déclarée aux autorités sanitaires

L'identification des personnes l'ayant côtoyé de près durant cette période est effectuée. Il s'agit de celles vivant sous le même toit et d'individus ayant été en contact pendant plus de quinze minutes et avec lesquels une distance de moins de deux mètres n'a pas été maintenue. Identifiées, ces personnes tracées sont appelées par une seconde équipe qui informe et donne les consignes de mise en quarantaine.

Un test de dépistage est à réaliser le cinquième jour après la date de dernier contact avec la personne infectée, détaille le ministère, avant de préciser: «À l'heure actuelle, une personne testée positive au Covid-19 a eu contact avec quinze personnes en moyenne». Toute personne positive, qu'elle soit résidente ou frontalière, est déclarée aux autorités sanitaires.

«Le suivi et le contact tracing est réalisé indépendamment du lieu de résidence. Ces cas positifs et leurs contacts résidents à l'étranger sont aussi déclarés dans un second temps aux autorités sanitaires de leur pays de résidence respectif».

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • citoyen le 10.07.2020 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'identification des personnes l'ayant côtoyé de près durant cette période est effectuée. Il s'agit de celles vivant sous le même toit et d'individus ayant été en contact pendant plus de quinze minutes et avec lesquels une distance de moins de 2 mètres n'a pas été maintenue. Identifiées, ces personnes tracées sont appelées par une seconde équipe qui informe et donne les consignes de mise en quarantaine. J ai attrapé le COVID 19 au boulot Et effectivement la distance deux mètres n a pas été respectée au travail ( sale de service / déjeuner impossible car salle trop petites , vestiaire collectif trop petit Les employés pas de masque ) et côtoyé plus de 15 mn C est pas possible autrement . J ai prévenu mon directeur de département pour qu’il fasse le nécessaire et les contrôles sanitaires ont dû retracer faire les tests à tous .

  • citoyen le 10.07.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j ai été testé positif en avril j ai attrapé au travail . Donc ont ils les autres collègues employés tous été testés ainsi que leur foyer respectif en avril ( pendant leur confinement) ? J espère que les employés ont tous été testé sans exception , car on était pas mal en contacte et même dans des endroits petits étroits . pas de port du masque partout dans certains endroits où pas mal D employés y vont / sont .

  • citoyen le 10.07.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le cas d'une poignée de porte/ vestiaire , il faudrait qu'une personne malade éternue ou tousse, ne se lave pas les mains puis touche la poignée ou que des microgoutelettes parviennent dessus. Le virus peut rester plusieurs jours sur du plastique ou du métal etc mais se désintègre au bout de quelques heures sur une surface. Une personne saine aurait donc des chances de s'infecter en touchant la poignée de porte juste après le passage de la personne malade, d'y attraper une dose importante de virus puis de se toucher le nez, les yeux ou la bouche... le port du masque doit être obligatoire partout au travail et des l entrée ! C est important

Les derniers commentaires

  • Kana185 le 11.07.2020 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Citoyen, facile de mettre cela sur le dos de l’employeur alors qu’il est si facile de voir que le port du masque n’est pas respecté dans des lieux publics et certains magasins sans parler des fêtes privées

    • TontonB le 12.07.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

      Réfléchissez quand même ... entre une fête de 2 heures entre 20 personnes avec barbecue dans le jardin (donc à l'extérieur) et un openspace où 50 personnes travaillent 8h par jour en milieu clos et climatisé ... lequel est le plus contaminant ?

  • xana le 11.07.2020 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Portugal est très bien organisé.. je suis rentré hier... vous n avez pas besoin de gel dans les poches car il yen a partout où vous allez. Et autres mesures de sécurité! C Est impressionnant! Je conseille vraiment aux personnes ayant une résidence là-bas les personnes âgées d’aller là-bas plutôt que de rester en France ou autres. Ils ont adopté le virus et os se battent ensemble. Le problème c es T les grosses fêtes privés.

    • Michel BOUM le 12.07.2020 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      De toute façon avec l’hydroxichloroquine, ils limitent les hospitalisations et accélèrent les guérisons. C’est tellement évident qu’en détectant plus, on est plus de cas ...Bravo à eux.

  • Soleil le 10.07.2020 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @relat ivisme.... c incroyable de lire ça... dans ma famille j ai qn qui a perdu l’odorat, on ne connait encore rien de ce virus qui a emporté des gens de tous âges et vous : finalement pas si dangereux. Un peu d’humilité devant l’inconnu.

    • marth.franch@pt.lu le 11.07.2020 15:49 Report dénoncer ce commentaire

      Entièrement raison (Soleil) perso je fais attention partout ou je vais, toujours le masque même dans la rue. Dites moi pourquoi ce Virus comme vous le nommez se trouve sur tous les continents ainsi dans tous les pays? Simple c'est une bactérie que quelqu'un avait lâché vu aujrdh plus besoin d'Armes pour se débarrasser des gens Oh non. No virus non) C'est une Guerre Bactériologique.. ça fait plus de dégâts que l'armement.. Trop de gens sur terre et hélas trop de pauvres, sans oublié que tous les pays accueillent trop ? des ? au lieu de s'occuper en Europe de leurs peuples

    • Jeje le 11.07.2020 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas une bactérie mais un virus.

    • Michel BOUM le 12.07.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

      N’en soyez pas si sûr...On avait dis çà du VIH, et pourtant à ce jour, toujours pas de vaccin !!

  • Wall Street le 10.07.2020 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Belgique va suspendre des vols vers le Portugal, Lisbonne est tres infecté et plusieurs quartiers confinés. Les ressortissants Portugais du Luxembourg devraient eviter cet été d aller au Portugal sinon le Luxembourg sera tres infecté en septembre.

  • et au travail le 10.07.2020 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lors du confinement j ai attrapé le COVID 19 boulot je ne étais pas sortie faire les courses , et courses faite par mon partenaire mis en quarantaine avant d être rangé le virus étant étranger et flippant à ce moment il fallait être vigilant . ils ont retracé mes proches domicile famille et les ont testé , personne positive heureusement. mais au travail il aurait fallu tracer beaucoup