Transport au Luxembourg

10 décembre 2019 07:00; Act: 10.12.2019 07:00 Print

Après deux ans, le tram a su trouver son public

LUXEMBOURG - Luxtram est à la fête mardi, le tramway célèbre son deuxième anniversaire. Les usagers quotidiens du tramway ont exprimé leur satisfaction.

storybild

Luxtram est passée de 16 000 passagers par jour en 2018 à 30 000 en 2019. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a deux ans pile, le 10 décembre 2017, Luxtram inaugurait son premier réseau de tramway dans la capitale, reliant Luxexpo au Pont Rouge. Depuis, les usagers ne peuvent plus s'en passer. «On a tellement subi les chantiers du tram, qu'au début je n'en voulais pas», se souvient Amal, 35 ans, désormais usager régulier de l'itinéraire Théâtre - Place de l'Étoile. «J'avais tort. C'est le seul moyen de transport public qui ne nous déçoit pas», poursuit-il.

Sonia, étudiante de 23 ans, se sent elle soulagée que le «tram existe». «C'est bien plus confortable et plus ponctuel qu'un bus». Pour Filipe, lycéen, le tramway est indispensable pour se rendre à l'heure à son job étudiant, dans un supermarché au Kirchberg. Des retards qui se font rares, pas de bouchons et le design intérieur sont des points très appréciés par les usagers.

Pour 2019, Luxtram a compté quelque 30 000 passagers et est passé à une fréquence de six à cinq minutes en journée. L'expansion continue: quatre nouveaux arrêts, dont deux pôles d'échange à Hamilius et à la Gare centrale, sont prévus pour 2020. D'ici 2022/2023, le tram desservira aussi la Cloche d'Or, le Findel et le stade national.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dton le 10.12.2019 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens qui prennent le Tram n'ont surtout pas le choix vu que les bus ont été supprimé !

  • Résident le 10.12.2019 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu plus de vitesse entre le roit breck et l'étoile ne ferait pas de tort....t'as envie de descendre et le pousser....

  • Petrolhead le 10.12.2019 07:17 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le sondage il n'y a pas "je ne l'ai jamais pris et je ne le prendrai jamais"? Je crois que je ne suis pourtant pas le seul dans ce cas?!

Les derniers commentaires

  • Paul le 10.12.2019 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà maintenant il est prouvé qu’un téléphérique entre Kirchberg et la Gare aurait été une meilleure solution : moins cher, plus de capacité, plus rapide et moins de chantiers (et un atout touristique).

  • Lulux le 10.12.2019 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    "Amal, 35 ans, désormais usager régulier de l'itinéraire Théâtre - Place de l'Étoile." -> il irait plus vite à pied le gars...

  • CeEfHell le 10.12.2019 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    4 réponses et aucune qui me convient. Super sondage! NON je ne prends pas le tram

  • FAUX le 10.12.2019 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne croyez tout ce qu'on vous dit, il y a ici effectivement une sorte de propagande qui consiste à vous donner 100 % confiance en ce truc affreusement cher et de plus inefficace. Des bus plus petits et électriques feraient très bien l'affaire, surtout en ville mais...plusieurs milliards sont bien mieux pour quelques wagons .

  • Maurice le 10.12.2019 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Facile de trouver son public lorsque l'on supprime toutes les alternatives et que l'on force les gens a l'utiliser.