Au Luxembourg

05 mars 2020 09:00; Act: 05.03.2020 11:23 Print

«Après la première grève des femmes, la lutte continuera»

LUXEMBOURG - Depuis 2007, Milena Steinmetzer, 29 ans, s'engage pour mettre fin aux injustices sociales.

storybild

Comme Milena, les femmes du pays vont faire entendre leur voix samedi.

Sur ce sujet
Une faute?

«Le féminisme me parle parce que je suis concernée. Mais je ne m'engage pas pour mon plaisir personnel. Je ne supporte pas les injustices sociales». À seulement quelques jours de la première grève des femmes au pays, Milena Steinmetzer, en charge de la communication de la campagne, sent le stress monter.

Le militantisme n'a pourtant rien de nouveau pour la Luxembourgeoise de 29 ans. Et ce depuis 2007, où elle était membre de l'Union nationale des lycéens. «Ma mère est féministe, donc cela m'a influencée. Pendant mes années d'études supérieures à Vienne, j'étais aussi engagée dans des groupes antifascistes», poursuit-elle. Milena était également une des organisatrices de la manifestation d'étudiants en 2014, quand ils ont protesté contre la nouvelle réforme des aides financières pour études supérieures.

Depuis presque un an, elle gère la communication autour de la grève des femmes. «Nous avons rencontré des féministes suisses qui ont partagé leurs expériences avec nous», se rappelle-t-elle. Samedi, les femmes vont sortir dans les rues pour la première fois pour dénoncer la charge qui pèse sur elles, au travail comme à la maison. Pour Milena, ce n'est qu'un début. «Cette campagne est déjà un succès vu les personnes qui ont été atteintes par les rencontres ouvertes et les conférences depuis octobre 2019. La lutte continuera après la grève».

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • perruque_de_trump le 05.03.2020 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    c’est moi, le mari, qui cuisine à la maison, je pourrai participer à la grève des femmes?

  • Luludesvilles le 05.03.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Elles veulent l'égalité mais souhaitent toujours être considérées comme des femmes en premier!! Perso cela n'a aucun sens car il n'y devrait y avoir aucune différence de traitement dans tous les cas...la femme est un homme comme un autre! La discrimination positive est une aberration et quand on voit les quotas qui fleurissent dans les pays frontaliers c'est juste ridicule. Limite on embauchera des gens même incapables, juste parce que ce sont des femmes, des grands, des gens de couleur etc... Un humain est un humain point barre!

  • Ima Moron le 05.03.2020 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative, je ferai aussi la grève même si le amedi je ne travaille pas et je vis seule.

Les derniers commentaires

  • lolo le 05.03.2020 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ben alors vous sortez ou choisissez pas les bonnes femmes

  • lolo le 05.03.2020 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui égalité mais il faut respecter le savoir-vivre vis-à-vis des femmes et hommes

  • lolo le 05.03.2020 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vous pariez votre femme pour faire l'amour ??!! alors il faut aussi la paier pour faire le ménage, de passage et tout le rest

  • citoyen le 05.03.2020 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je propose qu'elles aient toutes un amant ça va équilibrer les couples ma femme aura un amant et moi je serais l'amant d'une autre femme mariée c'est top pour tout le monde

  • CQFD le 05.03.2020 15:21 Report dénoncer ce commentaire

    Un rassemblement de personne qui n'est pas annulé ?