À Esch-sur-Alzette

15 mai 2019 06:58; Act: 15.05.2019 09:09 Print

«Après le feu, nous avons pleuré avec les employés»

ESCH-SUR-ALZETTE - Nuno et Maryline, propriétaires du Tutti Frutti, déplorent que leur épicerie ait été réduite en cendres dimanche dernier.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Je me trouvais près de notre restaurant, à côté de l'épicerie qui était alors fermée. Soudain, j'entends une explosion assourdissante venant de notre hangar. Mon seul réflexe a été de m'échapper», racontait hier Nuno Sabugueiro, propriétaire de l'épicerie et du restaurant Tutti Frutti, à Esch-sur-Alzette, rue Joseph-Kieffer.

Dimanche après-midi, un incendie spectaculaire s'était déclaré dans le hangar se trouvant à l'arrière du magasin. Pendant que les agents de la police scientifique cherchent l'origine du sinistre, Nuno, lui, s'impatiente d'avoir des réponses. «Il n'y avait que des produits alimentaires, des boissons et du mobilier destiné à notre nouveau bar que nous allions ouvrir prochainement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver», poursuit le propriétaire, visiblement inquiet par la nature du feu.

«Une fortune» perdue

Sept employés, dont Nuno et sa femme Maryline, copropriétaire de Tutti Frutti, s'interrogent sur l'avenir de leur poste de travail. «Nous allons faire notre maximum pour assister nos employés, explique Maryline, ils étaient tous présents le jour de l'incendie et ont pleuré avec nous».

Les pertes causées par le sinistre restent encore à déterminer. Mais selon Nuno, il s'agit d'une «fortune». «Nous venions de recevoir une livraison de plusieurs milliers d'euros vendredi. Tout est parti en fumée», déplore le couple. Épargné, leur restaurant pourra éventuellement rouvrir ses portes avec une autorisation de la police.

(Ana Martins/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rené le 15.05.2019 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve qu’il y a beaucoup d’incendies inexpliqués en ce moment ?

  • max le 15.05.2019 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n’ai jamais connu une épidémie d’incendies au Luxembourg comme ces derniers semaines. Étonnant non ?

  • Vive l'assurance le 15.05.2019 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    je suis désolé pour eux, mais j'espère seulement que l'assurance fera une bonne enquête, car bizarrement il y a beaucoup de feux ces derniers temps et qui tombent toujours bizarrement un dimanche ou il n'y a personne sur place. Je ne mets pas tous dans le même sac, mais c'est bizarre..

Les derniers commentaires

  • palamunitan le 15.05.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toute ma sympathie...

  • Siegfried le 15.05.2019 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle tragédie pour ces gens et leurs employés qui risquent de tomber dans la pauvreté !

  • Vive l'assurance le 15.05.2019 09:35 Report dénoncer ce commentaire

    je suis désolé pour eux, mais j'espère seulement que l'assurance fera une bonne enquête, car bizarrement il y a beaucoup de feux ces derniers temps et qui tombent toujours bizarrement un dimanche ou il n'y a personne sur place. Je ne mets pas tous dans le même sac, mais c'est bizarre..

    • Katya le 15.05.2019 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      sauf que ... tout le monde était sur place ... certes pas dans les locaux même de l incendie et heureusement sinon le bilan humain aurait pu être catastrophique mais le restaurant est juste à côté donc dire qu il n y avait personne c est faux et vos insinuations sont à la limite de la diffamation ....

  • ladeux le 15.05.2019 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au vu de l'odeur, de la fumée dégagée, il n'y avait pas que des fruits légumes et mobilier dans les locaux.

    • Katya le 15.05.2019 11:04 Report dénoncer ce commentaire

      pompier volontaire ? A la retraite ? inspecteur dans le domaine des incendies ? oui alors merci d étayer votre avis avec des faits concrets svp !

    • VincedeLux le 15.05.2019 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      Il est normal dans un incendie de sentir les odeurs des matériaux de construction qui ont brûlés : isolant, PVC, caoutchouc, métal... Il n'y a pas que la nourriture et les meubles qui brûlent...

  • la nonne le 15.05.2019 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    Mouais c'est très étrange cet incendie, espérons que ce n'était pas criminel car ce serait triste... courage aux personnes qui ont perdus leurs emplois et aux proprios