Conséquences au Luxembourg

27 juillet 2021 06:58; Act: 27.07.2021 09:49 Print

Après les crues, des problèmes écologiques

LUXEMBOURG - La pollution liée aux inondations risque de laisser des traces.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Les citernes ont débordé dans les caves et les garages avec les inondations. On en a retrouvé avec plus d'eau à l'intérieur que de mazout, confiait lundi, un chauffagiste du canton d'Echternach. Toute la Sûre a été contaminée. Beaucoup est parti vers l'Allemagne». Si les rivières ont retrouvé leur lit, les conséquences écologiques des crues pourraient durer. Lundi, le ministère de la Santé planchait avec d'autres services sur des recommandations. Le risque étant variable selon les endroits, il conseillait «par principe de précaution d'évaluer la situation avant de consommer ou composter les produits des jardins inondés».

Les communes d'Echternach et Rosport-Mompach déconseillaient l'usage des fruits et légumes du jardin. Carburants ou remontées de fosses sceptiques ont pu laisser des traces. La Fédération des pêcheurs sportifs (FLPS) redoutait des effets pendant «des années» sur l'eau, les berges et les cultures.

Les stations d'épuration aussi ont été impactées. Parfois arrêtées. Notamment celle d'Echternach, qui a pris l'eau. Protégée contre une crue centennale, cela n'a pas suffi. «L'eau a causé des dégâts importants, notamment électriques. Pour plus d'un million d'euros», confiait Jean-Marie Ries, directeur du syndicat intercommunal pour la dépollution des eaux résiduaires de l'est (SIDEST). Un gros groupe électrogène, des compresseurs pour oxygéner les bactéries de cette station biologique et le soutien d'autres syndicats des eaux ont permis de la relancer, le 20 juillet. Cinq jours après. «Du provisoire, admet le directeur. À la reprise, la station a atteint 97 % de dépollution. On a constaté des odeurs de mazout, mais pas observé de film à la surface».

(Nicolas Martin / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • veritis le 27.07.2021 07:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cesser de bétonner le pays, concevoir des Bassins d'orages, obliger les nouvelles constructions d'avoir des réservoirs d'eau de pluie, donner une prime aux maisons existantes pour mettre des réservoirs d'eau de pluie.... des solutions, il y en a! les cuves à mazout doivent être mis en hauteur en non dans les caves surtout en zone inondable.

  • le canard enchaîné le 27.07.2021 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun souci les ministres sont là de façon virtuelle mais leur salaire bien réel ainsi que tout les fonctionnaires qui sont rattachés à leur ministère............ permis de construire à tout va .....

  • Patricia le 27.07.2021 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les Grengen disent quoi? Font quoi?

Les derniers commentaires

  • ce n est qune reflexion le 27.07.2021 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    reservoir d eau de récuperation d eau de pluiE comptez pour 3000 litres tout compris entre 2000 a 4000 EUROS QUI PAYE si encore on pourrait le déduire des impots mais il faut faire cela gratuitement ,? dans quel monde certais allumés verts vivent , chez les bisounours ou autres substances

  • Andrée Thill le 27.07.2021 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Replantez des haies et des arbres...... Ils retiennent les eaux et consomment le co2

  • Titus le 27.07.2021 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof gaz ou mazout même impact sur le co2, donc le réchauffement. Le mazout envoie du souffre en plus dans l'atmosphère mais ça c'est autre chose. Si vous voulez du neutre en co2, rien de tel qu'une bonne électricité nucléaire.

    • Pas tout à fait le 27.07.2021 12:42 Report dénoncer ce commentaire

      Extraction de l’uranium = catastrophe écologique ET sanitaire dans les zones limitrophes! Mais çà, en France, EDF, Engie, Suez et les politiques ne vous le diront pas!! Et on ne vous dit pas non-plus le poids carbone que coûte cette extraction!

    • alors que faire le 27.07.2021 17:04 Report dénoncer ce commentaire

      avec quoi vont fonctionner nos voitures électronucléaires , ils vont pédaler , de toutes manieres arreter les centrales ou pas ou sera la difference les déchets seront toujours la

  • Titus le 27.07.2021 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les réservoirs à eau de pluie sont connus, ça s'appelle des marécages, ils permettent de tamponner les crues, mais pour éviter les maladies et les moustiques, pour pouvoir rendre d'autres terrains constructibles, ils ont souvent été asséchés.

  • enfin une occupation réelle le 27.07.2021 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    au moins la la ministre justifiera sa paye , au boulot