Nouvelles colonies

26 octobre 2021 16:12; Act: 26.10.2021 16:26 Print

Asselborn condamne les projets d'Israël

LUXEMBOURG - Le ministre des Affaires étrangères a dénoncé mardi la future construction de centaines de nouveaux logements israéliens dans différentes colonies de Cisjordanie.

storybild

Le ministre des Affaires étrangères appelle le gouvernement israélien à renoncer. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je condamne l’annonce faite par les autorités israéliennes, le 24 octobre», a indiqué mardi le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères. Dimanche, le ministre israélien de la Construction Zeev Elkin a indiqué dans un communiqué avoir lancé des appels d'offre pour 1 355 nouveaux logements dans différentes colonies en Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis 1967. Ces nouveaux logements doivent s'ajouter aux quelque 2 000 annoncés en août par les autorités et qui doivent obtenir cette semaine un feu vert définitif du ministère de la Défense.

«J’appelle le gouvernement israélien à abandonner les plans d’expansion de ces colonies, qui constituent déjà une violation flagrante du droit international ainsi qu’un obstacle majeur à la réalisation de la solution à deux États, comme l’a réaffirmé le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa résolution 2334 (2016)», a poursuivi Jean Asselborn.

Attaché aux frontières du 4 juin 1967

Le Luxembourgeois explique que «la construction de logements à Givat Hamatos couperait Jérusalem de la Cisjordanie et constituerait une barrière à la formation d’un futur État palestinien souverain, contigu et viable dans les frontières du 4 juin 1967». Des frontières dont le Luxembourg, comme l'UE ne toléreront aucune modification «autre que celles convenues par les parties par la voie de négociations».

«Le renforcement de la présence juive (en Cisjordanie) est essentiel dans la vision sioniste», avait de son côté déclaré M. Elkin, membre du parti de droite Nouvel Espoir, membre de la coalition gouvernementale dirigée par Naftali Bennett, chef du parti de droite nationaliste Yamina. Au moins 675 000 Israéliens habitent aujourd'hui dans des colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée, où vivent au total plus de trois millions de Palestiniens. Or ces colonies sont contraires au droit international.

(mc/L'essentiel/AFP)