Conflit en Syrie

27 avril 2018 15:57; Act: 27.04.2018 16:08 Print

Asselborn durcit le ton sur l'offensive turque

LUXEMBOURG - Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères a réclamé vendredi un débat sur l'offensive de la Turquie dans le nord de la Syrie contre les forces kurdes.

storybild

Les forces kurdes ont aidé la coalition internationale dans la lutte contre l'EI. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«L'Otan est un club où l'on respecte les valeurs démocratiques. Lorsqu'il y a des nuages, il faut un débat», a expliqué le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères au siège de l'Alliance à Bruxelles. «Il faut pouvoir parler librement de tout problème qui se passe au sein de l'Otan. Les réunions ministérielles ne sont pas une caisse d'enregistrement des discussions entre les ambassadeurs», a-t-il protesté.

Plusieurs membres de l'Otan considèrent que l'offensive turque dans le nord de la Syrie doit être discutée au sein de l'Alliance car elle est «un facteur de tensions et de préoccupations». Le sujet épineux- avait été évité lors de la réunion des ministres de la Défense de l'Alliance en février. Mais la décision du président turc de poursuivre les opérations militaires pour déloger les forces kurdes du nord de la Syrie après avoir expulsé les Unités de protection du peuple (YPG), bras armé des Forces démocratiques syriennes (FDS), de la ville d'Afrine, a provoqué la colère du ministre luxembourgeois.

«Les kurdes des YPG ont aidé la coalition internationale et les forces américaines, ils ont libéré la ville de Raqa. On ne peut pas faire l'amalgame avec des terroristes», a-t-il dénoncé. La milice kurde des YPG, est classée «terroriste» par Ankara mais est une alliée importante de Washington dans la lutte contre l'EI. Des troupes américaines, qui continuent de soutenir les combattants kurdes dans la lutte contre l'EI, sont actuellement stationnées à Minbej, à une centaine de kilomètres à l'est d'Afrine. Jean Asselborn a assuré avoir reçu le soutien de beaucoup de ses collègues.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hubert Bonisseur le 28.04.2018 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour votre prise de position, que celle-ci serve au moins d’exemple aux autres pays.

  • Hofcat le 29.04.2018 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrait-on prendre un peu de recul et tirer des enseignements de la situation chaotique dans laquelle se trouve la Syrie ? N'aurait-il pas été plus judicieux de ne pas créer ou aggraver le chaos dans ce pays ?

  • Luxo le 27.04.2018 18:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pour être audible le GDL doit avoir une armée digne de se nom ou participer activement au financement de l'armée européenne ou à défaut de celle d'un de ses alliés et voisin européen, comme la France. Et surtout nous devons consacrer plus de 5 % du PIB aux dépenses militaires.

Les derniers commentaires

  • Hofcat le 29.04.2018 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pourrait-on prendre un peu de recul et tirer des enseignements de la situation chaotique dans laquelle se trouve la Syrie ? N'aurait-il pas été plus judicieux de ne pas créer ou aggraver le chaos dans ce pays ?

  • Nico57 le 28.04.2018 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France est en guerre et l’Allemagne nous aide déjà

  • edb15 le 28.04.2018 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    5%??? C’est un gâchis d’argent et de ressources en temps de paix

  • Hubert Bonisseur le 28.04.2018 07:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour votre prise de position, que celle-ci serve au moins d’exemple aux autres pays.

  • Diabolo le 27.04.2018 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    Le Grand-Duché est parfois rétro et lent mais nous avons en M. Asselborn un homme exceptionnel qui n'a pas peur de toucher des sujets délicats et de remettre à leur place certains autres dirigeants. Bien des politiciens d'Europe et du monde peuvent prendre exemple sur lui! Monsieur le ministre je vous dis bravo! Pendant la prochaine législation j'aimerais bien vous voir comme premier ministre!

    • Léon le 28.04.2018 08:05 Report dénoncer ce commentaire

      Les paroles de Asselborn n’interresse pas les turques,c’est que du vent.