Immobilier au Luxembourg

15 octobre 2018 12:53; Act: 15.10.2018 18:02 Print

AtHome craint une nouvelle hausse des prix

LUXEMBOURG – Dans ses perspectives saisonnières, le groupe immobilier évoque lundi une accélération de la hausse des prix ces derniers mois. Analyse à relativiser.

storybild

La forte demande pousse les prix de l'immobilier à la hausse. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

L’immobilier reste très cher au Luxembourg et les prix continuent d’augmenter. Les dernières perspectives du groupe AtHome, publiées lundi, mettent en évidence «une augmentation des prix de vente de 8% pour les appartements et de 9% pour les maisons, ces douze derniers mois». Le leader du secteur s’interroge sur la durabilité de cette accélération des prix, une tendance à surveiller.

Mais la réalité est un peu différente. L’Observatoire de l’habitat se base, lui, sur les actes notariés «Nos chiffres nuancent les résultats présentés par AtHome», avance Julien Licheron de l’Observatoire. «La hausse des prix de vente des logements a atteint +5,1 % sur les 12 derniers mois, ce qui est très proche de la tendance relevée depuis 2010 (+4,7 % en moyenne). Dans le détail, la hausse des prix entre le deuxième trimestre 2017 et le deuxième trimestre 2018 atteint +5,8% pour les appartements existants, +3,6% pour les appartements en construction et +5,9% pour les maisons existantes», détaille-t-il.

8 539 euros le m² neuf

Dans la capitale, par exemple, en un an, 670 ventes d’appartements existants ont été conclues selon l’Observatoire de l’habitat. Le prix du m2 moyen s’annonce à 7 508 euros. Pour du neuf, comptez 8 539 euros. La forte demande continue de pousser les prix vers le haut, insiste AtHome. Dans l’ancien, il faut désormais compter en moyenne 460 983 euros pour acquérir un appartement ancien et 764 860 euros pour une maison, soit respectivement 5 390 et 4 308 euros du mètre carré, d’après les calculs d’AtHome.

Ce dernier base ses estimations sur les prix affichés dans les 21 000 annonces immobilières référencées entre septembre 2017 et septembre 2018. Pour la location, «un nouveau seuil a été franchi», car le loyer mensuel pour un studio dépasse désormais le millier d’euros, 1 009 précisément, tous secteurs confondus. Une hausse de 5% a été constatée en un an.

(PaT et jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 15.10.2018 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi "craint"? Athome se réjouit de la hausse des prix puisqu'il est un des facteurs qui chauffe le marché. Il tient en effet quasiment le monopole des publications de vente immobilières, et les quelques privés qui annoncent ailleurs se font submerger par les agences immobilières pour reprendre la vente de leur objet. Si bien que les prix de athome deviennent pratiquement un diktat, voir une entente des agences immobilières qui jouent le jeu.

  • Niro le 15.10.2018 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout simplement de la spéculation malsaine. Memes les riches sont surendettés en utilisant les prêts immobiliers. Il faudrait arrêter un peu ces abus si vous ne voulez pas que le système s'effondre. Le Luxembourg n'a rien de Monaco, Paris ou Geneve... On en est loin.

  • joel le 15.10.2018 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    un collègue frontalier m'a dit qu'il n'en pouvait plus du trafic qui lui pourrit sa vie privé (il passe plus de 3h ds sa voiture au lieu de voir ses enfants). il est prêt à payer n'importe quel prix pour habiter à Luxembourg. d'autres s'inquiètent aussi du climat social, notamment en France.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 16.10.2018 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi aucun organisme ne rescence les prix réels des biens vendus chez les notaires, afin qu'ils soient consultables par tous.?

    • Coco le 16.10.2018 11:29 Report dénoncer ce commentaire

      Cela existe! google "Observatoire de l'Habitat Luxembourg". Ils vont sortir les prix cette semaine. Je suis d'accord atHome c'est pas du réelle a coté des prix de notaire.

  • Welcome le 16.10.2018 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ridicule voilà le résultat à peine on donne un coup de pouce de 1,1% symbolique que l’immobilier augmente de 8-9% faisable grâce à une politique libérale et anti-social.

  • Samuel le 16.10.2018 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    AtHome: Quelle référence!!

  • rofl le 16.10.2018 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    A tous ceux qui se plaignent en disant qu'il sont frontaliers et qu'ils passent 3h/jour dans les transports. Il faut peut être redéfinir la notion de "frontalier du Lux" , car pour ma part j'habite à 5km de la frontière et je ne dépasse pas 1h de transport par jour. Donc je me considère comme frontalier. Mais si vous habitez déjà rien qu'à Thionville, on est à la limite de dire qu'on est frontalier car c'est déjà 25km de la frontière (ne parlons même pas de Metz....).

    • Un peu de culture le 16.10.2018 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      La notion de frontalier n'a rien à voir avec la distance. Le terme « travailleur frontalier » désigne tout salarié ou non salarié qui exerce son activité professionnelle sur le territoire d’un État membre et réside sur le territoire d’un autre État membre, où il retourne en principe chaque jour ou au moins une fois par semaine

  • Marginal le 16.10.2018 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    c'est qui athome ?