Sondage

30 mai 2018 14:29; Act: 30.05.2018 14:59 Print

Au Luxembourg, le nombre de fumeurs ne baisse pas

LUXEMBOURG - La Fondation Cancer déplore une stagnation du nombre de fumeurs dans le pays. Raison pour laquelle «une augmentation significative des prix est nécessaire».

storybild

Le prix du paquet de cigarettes au Luxembourg est inférieur à celui des pays voisins. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

D'après un sondage TNS-Ilres effectué auprès de 4 225 personnes âgées de 15 ans et plus, le nombre de fumeurs a légèrement augmenté au Luxembourg entre 2016 et 2017, pour atteindre 21%. C'est un point de plus que l'année précédente.

S'il est difficile de tirer des conclusions sur une telle variation, la Fondation Cancer regrette une réelle stagnation depuis cinq ans. L'étude avait révélé le même pourcentage de fumeurs en 2013, 2014 et 2015.

Différentes tendances apparaissent toutefois dans le détail de l'enquête. Premièrement, les jeunes fumeurs sont moins nombreux que l'année précédente. 22% des 18-24 ans fumaient en 2017, contre 26% en 2016. «Une bonne nouvelle», pour la Fondation Cancer, qui déplore tout de même le fait que les fumeuses sont plus nombreuses que les fumeurs à cet âge (24% contre 21%).

55% des fumeurs veulent arrêter

Les personnes âgées de 25 à 34 ans restent les plus nombreuses à consommer du tabac (27%). «C'est à ce moment-là que l'on fonde une famille. Les enfants en bas âge sont alors les témoins involontaires de ce modèle», fait remarquer la Fondation Cancer.

Au rang des évolutions positives, 55% des fumeurs souhaitent arrêter la cigarette. Une volonté qui s’accompagne le plus souvent d'une diminution de la consommation, puisque la moitié des fumeurs interrogés consomment moins de dix cigarettes par jour. «Mais le nombre d'années de tabagisme a plus d'impact sur la santé que la quantité fumée», note la Fondation Cancer.

La shisha, plus qu'une mode

L'addiction au tabac demeure problématique pour une partie de la population. 16% des résidents fument tous les jours. C'est un point de plus qu'en 2016.

Et les modes de consommation évoluent. Les adeptes de la shisha sont plus nombreux. Un quart des jeunes de 15 à 24 ans en consomment régulièrement. À noter qu'1,2% des répondants fument la cigarette électronique. Le plus souvent en complément de la cigarette classique (64%).

Au vu de toutes ces statistiques, la Fondation Cancer ne souhaite pas relâcher la pression en matière de revendications: «Nous militons pour une augmentation significative du prix des cigarettes. C'est ainsi que le taux de tabagisme chez les adolescents peut être réduit».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Filax le 30.05.2018 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    Mais laissons les fumer ... mais sans déranger les autres!

  • @torolkozo le 30.05.2018 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si on augmentait le prix de l'alcool, comme ça, ça vous toucherai aussi! Le tabac au moins, n'est pas responsable des accidents de la route. Mais bon, la crédibilité n'est pas le point fort de cette discussion.

  • Simpliste le 30.05.2018 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des fumeurs âgés de 15 ans? N'est il pas interdit de fumer en dessous de 16 ans? Donc si les lois sont pas respectées on augmente le prix de sorte à ce que ceux qui sont en âge de fumer soient punis. Quelle pauvre logique.

Les derniers commentaires

  • Didier P. le 31.05.2018 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Moi, j'aimerais comprendre pourquoi les fumeurs se sentent toujours obligés de balancer leur mégot sur le trottoir ? Probablement un gros bug dans leur éducation, mais comment faire pour les soigner ?

    • Faby le 31.05.2018 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      Eduquer un fumeur est impossible, il faut le sanctionner.

  • Erny le 31.05.2018 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    Chacun peut faire quelquechose contre le tabagisme; à commencer par les fumeur (surtout les 55% mentionnés dans l'article) qui pourraient se lancer aujourd'hui! Pour les non-fumeurs: Osez dire que la fumée vous dérange! Et osez vous plaindre auprès des cafetiers qui s'obstinent à ne pas désigner de zone non-fumeur sur leurs terrasses, auprès des supermarchés, qui mettent les cendriers juste à côté des l'entrée, auprès des opérateurs de bus, resp. des communes, parceque les abribus sont toujours des fumoirs.

  • Non fumeur le 31.05.2018 06:09 Report dénoncer ce commentaire

    La fumée ça pue, c‘est écœurant et pas sexy du tout. Ça jaunit les dents, ça grise la peau, ça donne une haleine de chacal...Non merci.

  • Taxman le 30.05.2018 22:59 Report dénoncer ce commentaire

    et ils jettent quasi tous leurs mégots par la fenêtre ou dans la rue. C'est dégueulasse . A quand les camèras dans tous les coins de rue.. Il n'y a que les amendes qui font que les gens comprennent un peu. Le reste ne sert à rien

    • Nico le 31.05.2018 10:37 Report dénoncer ce commentaire

      Moi, à chaque fois que j'en vois un ou une, appels de phares et coups de klaxon, et c'est le même tarif pour ceux qui téléphonent au volant... phares et klaxons...

    • Charlot le 31.05.2018 10:48 Report dénoncer ce commentaire

      Moi, j'ai jamais suivi un fumeur qui mettait son mégot dans le cendrier de sa voiture, pourtant, dans le temps, ça se faisait... il suffit pourtant d'avoir une petite boîte en métal, mais bon, les fumeurs sont habitués à faire ça, et n'en n'ont de toute façon, rien à cirer...

  • lin le 30.05.2018 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j‘ai arrêté sans problème après 30 ans de cogarettes (au moins un paquet par jour) , 5 ans maintenant .... NEURASAN.de ( également en francais) 1 heure de route à partir du Luxembourg ... je crois maintenant la consultation est à plus au moins 100 euro ... je connais plein de gens qui ont arrêté avec Neurasan ... si moi j‘ai réussi, tout le monde y arrive !!!