Ventes de la fourrière

16 mars 2017 09:00; Act: 16.03.2017 16:55 Print

Aux enchères, l'État ramasse 34 000 euros

LUXEMBOURG - Les voitures saisies ou délaissées sont vendues aux enchères dans les fourrières du pays. Un mix de 27 véhicules était en vente, mercredi, à Howald.

storybild

Les acheteurs potentiels ont détaillé les véhicules, regardé sous le capot et se sont assis au volant. (photo: L'essentiel)

op Däitsch
Sur ce sujet

À la fourrière Howald, mercredi, une centaine de visiteurs prenaient des paris et faisaient monter les mises. «C’est comme au casino, sauf qu’à la fin on n’est pas sûr de la valeur réelle du gain», commentait sur place Stéphane, un habitué des ventes aux enchères.

Cette troisième vente aux enchères de véhicules de l’année, organisée par l’administration de l’Enregistrement et des Domaines, aura permis de faire rentrer plus de 34 000 euros dans les caisses de l’État.

«Cela devient difficile de faire de bonnes affaires»

Un mix de 27 véhicules était en vente: des voitures, quelques camionnettes et un scooter, de diverses marques et dans un état plus ou moins vétuste. «Certains ont été saisis dans le cadre d’une enquête clôturée, d’autres, enlevés par la fourrière, ont été délaissés par leurs propriétaires», explique un policier.

«Cela devient difficile de faire de bonnes affaires. Les nombreux visiteurs font grimper les enchères», note Lucas, un particulier. «Je viens par principe, mais je ne suis pas sûr de repartir avec un achat», renchérit Patrick, revendeur. Les acheteurs déposeront un acompte et ajouteront 10% pour les frais. Hier, le montant le plus élevé a été atteint par une Polo de 2013, partie à 4 500 euros.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Green le 16.03.2017 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore ce Lucas, qui se plaint que les nombreux visiteurs font grimper les enchères, mais que parallèlement une Polo de 2013 soit partie pour 4500Eur + 10% = 5000Eur. Il faut essayer d'en trouver une, à ce prix là, sur le marché traditionnel....

  • toni le 16.03.2017 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    ca fait longtemps que ca ne vaut plus la peine car beaucoup de gens ne connaissent pas la vraie valeur de la voiture voulu et surencherent!

  • steve le 16.03.2017 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    la polo est parti hier a 14700€ +10%

Les derniers commentaires

  • Francky le 16.03.2017 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    pour savoir quand vont avoir les prochaines enchères :

  • steve le 16.03.2017 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    la polo est parti hier a 14700€ +10%

  • Green le 16.03.2017 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore ce Lucas, qui se plaint que les nombreux visiteurs font grimper les enchères, mais que parallèlement une Polo de 2013 soit partie pour 4500Eur + 10% = 5000Eur. Il faut essayer d'en trouver une, à ce prix là, sur le marché traditionnel....

    • GG57 le 16.03.2017 10:05 Report dénoncer ce commentaire

      @Green sauf qu'aux enchères à part un rapide coup d'oeil sur la voiture, vous ne savez pas vraiment ce que vous achetez... Si ça se trouve la voiture ne démarre même plus... Alors 4500 balles pour une carcasse c'est effectivement cher payé

    • Le vengeur masqué le 16.03.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

      Ça mon cher c'est un risque à prendre. Personnellement j'ai acheté ma 1ère voiture aux enchères en 2008. Une belle BMW M3 E46 de 2002 avec 15.000km pour la somme risible de 3900€ alors que la moins chère en occasion coûtait si me souviens bien environ 18000€. J'ai eu encore pour 2500€ en petites réparations + achat de nouvelles jantes et pneus + remorquage (elle venait sans jantes et pneus oui). Donc pour moins de 7000€ j'avais une voiture pratiquement neuve qui coûtait neuve en 2002 près de 60.000€. Il faut être intelligent quand on va aux enchères et surtout savoir enchérir

    • JRTLL le 16.03.2017 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      ..."M3 E46 de 2002 " beeuurk, la voiture type du mannouche dragueur...quelle horreur.Nouvelles jantes pour "en jetter" encore plus...des 25" en 325 de large probablement.LOL! Elle valait 60k en 2002, ça c'est vrai, mais maintenant cela ne vaut rien.

    • Le vengeur masqué le 16.03.2017 15:29 Report dénoncer ce commentaire

      Détrompez-vous mon ami. J'ai vendu cette voiture l'année dernière à un prix raisonnable de 16000€ avec 120.000km et ce par un connaisseur. Et arrêtez ces propos ou est-ce qu'un "manouche" vous a volé votre sucette à l'école pour que vous vous comportiez de la sorte?

  • Daniel Lahure le 16.03.2017 09:56 Report dénoncer ce commentaire

    Le rdv des mannouches... Des voitures avec un passées louches qui se retrouvent ensuite dans le marché de l'occasion pigeon...

    • JRTLL le 16.03.2017 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      D'accord 100%

  • toni le 16.03.2017 09:22 Report dénoncer ce commentaire

    ca fait longtemps que ca ne vaut plus la peine car beaucoup de gens ne connaissent pas la vraie valeur de la voiture voulu et surencherent!

    • Veritas le 16.03.2017 13:45 Report dénoncer ce commentaire

      Vous voulez dire: on ne peut plus acheter à des prix ridicules et profiter.