Dialogue au Luxembourg

30 novembre 2021 21:31; Act: 01.12.2021 08:08 Print

Avec Covidcheck mais sans licenciement?

LUXEMBOURG - Un dialogue «constructif» s'est engagé entre les syndicats, patrons et membres du gouvernement, sur l'application de nouvelles mesures pour lutter contre le Covid.

storybild

Pour bien appliquer le CovidCheck, de nouvelles discussions ont eu lieu entre les partenaires sociaux.

Sur ce sujet
Une faute?

Partenaires sociaux et gouvernement se sont rencontrés ce mardi, pour évoquer l'application du CovidCheck (testé, vacciné ou guéri) dans toutes les entreprises, en janvier 2022.

«Des entrevues constructives, entre acteurs ayant conscience de l'urgence et satisfaits d'être consultés», a estimé le directeur de l'Union luxembourgeoise des entreprises (UEL), Jean-Paul Olinger.

D'autres réunions à l'avenir

Les syndicats ont notamment demandé d'exclure tout licenciement en cas de refus du CovidCheck, avec des sanctions alternatives (sans solde) . L'OGBL sollicite une prise en charge des tests au moins dans certains cas.

Pour l'UEL, il s'agit de mettre en place un dispositif «applicable, lisible et tenant compte des spécificités des secteurs». Pour éviter des contrôles quotidiens multiples, faire connaître son statut vaccinal à son employeur serait possible. D'autres réunions sont prévues pour préciser le dispositif, lors des prochains jours.

(nm / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vimilu le 01.12.2021 00:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà que nous devons donner notre carnet de santé à notre boss ! Cela n’est pas confidentiel entre notre médecin et nous ?

  • Coco le 01.12.2021 07:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tout simplement une suppression de notre droit à la liberté de choix et à notre liberté tout court. Masque, distance et désinfection des mains doivent rester les règles dans les entreprises. Avec le télétravail en plus cela est suffisant. Arrêtez de faire croire aux gens que vacciné ils peuvent tout faire et se croient protéger du virus. C'est eux qui véhicules le virus. Un non vacciné ou guéri doit faire un test, la vous êtes certain qu'il est négatif alors qu'un vacciné avec son passe, rentre sans test et peut contaminer tout le monde, peut aller faire la fête SANS MASQUE avec 300 personnes !!! Arrêtez vos conneries et commencez à assumer.

  • Discrimination le 01.12.2021 00:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les syndicats montrent leur visage maintenant. Ils servent à quoi finalement? Extrait de la motivation de la pétition 2078 actuellement en cours de signature ... Pour rappel, la mesure est contraire à la résolution n°2361 du 21 janvier 2021 du Conseil de l'Europe qui stipule entre autres : Paragraphe 7. : " L'Assemblée demande donc instamment aux États membres et à l'Union européenne: [...] 7.3 pour ce qui est de garantir un niveau élevé d'acceptation des vaccins: 7.3.1 de s'assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n'est pas obligatoire et que personne ne subitPour rappel, la mesure est contraire à la résolution n°2361 du 21 janvier 2021 du Conseil de l'Europe qui stipule entre autres : Paragraphe 7. : " L'Assemblée demande donc instamment aux États membres et à l'Union européenne: [...] 7.3 pour ce qui est de garantir un niveau élevé d'acceptation des vaccins: 7.3.1 de s'assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n'est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s'il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement; 7.3.2 de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner;" [...] 7.5.2 d'utiliser les certificats de vaccination uniquement dans le but désigné de surveiller l'efficacité du vaccin, les effets secondaires potentiels et les effets indésirables"

Les derniers commentaires

  • luckylux le 04.01.2022 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rappel des faits: France en Nov 2020: moyenne cas 35 000, moyenne décès quotidiens: 500. Fin Déc. 2021, moyenne des cas 150 000. Moyenne décès quotidiens. S’il y a des gens qui ne concluent pas de cela à l’efficacité du vaccin, alors vraiment on ne peut rien pour eux… Si vous n’êtes pas trop calés en maths, j’ai fait le calcul pour vous: la mortalité a baissé d’un facteur de 14,3.

  • Raduiman le 03.12.2021 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens sont aussi responsables. Que personne n’aille travailler pour bloquer l’économie à partir du 15 janvier et faire dissoudre le gouvernement. Qui en seront capables ? Peu je suppose puisque la plupart des gens ont reçus les injections. La seule espérance serait que tous les vaccinés meurent rapidement. (Puisque eux même souhaitent l’inverse pour les non vaccinés.) Avec l’Omicron il faudra la 4e dose, et avec un autre variant, une autre dose. Finalement peu d’espoir dans les 2 camps.

  • Raduiman le 03.12.2021 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela n’arrête pas le covid. C’est une honte internationale et même interplanétaire. Contraire aux droits de l’homme, aux droits européens en la matière, au droit du travail… Et sans aucune certitude d’être négatif, et de ne pas contaminer autrui. Sans compter que Pfizer est au tribunal américain en cours d’enquête avec la levée du secret sur les vaccins (apparemment c’est moche). Cela prouve que le gouvernement a des choses à se reprocher. Il faut donc les inculper et introduire des procédures.

  • Lindsay le 02.12.2021 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je paie des cotisations à l'ogbl depuis des années pour entendre dire que j'aurais le droit de ne pas travailler et de ne pas être payée? Où est la révolution face à toutes ces mesures liberticides? l'ogbl est déjà descendu dans la rue pour bien moins que ça. J'espère qu'ils vont avoir une chute de leurs cotisations.

  • nix da le 01.12.2021 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    ah bon il y a déjà des personnes licenciés au Robert Schumann car ils ne veulent pas de vaccin, syndicats à quoi bon.