Covid-19 au Luxembourg

12 novembre 2020 16:48; Act: 12.11.2020 17:26 Print

Avec le vaccin, à quand un retour à la normale?

LUXEMBOURG - Paulette Lenert, la ministre de la Santé, indique qu'il faudra attendre que «60 à 70%» des résidents soient vaccinés, pour retrouver la vie d'avant.

storybild

Paulette Lenert précise que des pourcentages plus faibles de personnes vaccinées auront un effet positif, car ils réduiront la circulation du virus. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Les premières vaccinations contre le Covid sont annoncées au Luxembourg, comme dans le reste de l'UE, pour le premier trimestre 2021. Mais il faudra être patient avant de connaître la fin de la crise. C'est en tout cas le message délivré par Paulette Lenert, en réponse à une question parlementaire posée par le député CSV Claude Wiseler.

La ministre LSAP de la Santé explique ainsi qu'il faudra «idéalement» attendre une «immunité collective» naturelle, c'est-à-dire que 60 à 70% des résidents soient vaccinés, pour connaître un retour à la normale. «Dans ce cas, le virus ne peut plus circuler dans la population, car les chances sont très élevées qu'il ne trouve pas une autre personne sensible à l'infection», précise-t-elle. Tout en apportant une nuance: «Des pourcentages plus faibles de personnes vaccinées auront un effet positif, car ils réduiront la circulation du virus, et donc les nouvelles infections», note la ministre.

Interrogée par ailleurs sur les catégories de personnes qui seront vaccinées en priorité, Paulette Lenert explique que ce seront les personnes vulnérables et le personnel soignant, comme le recommandent l'OMS et le Centre européen et prévention et de contrôle des maladies. En revanche, elle note qu'il est encore trop tôt pour dire quand seront disponibles les 420 000 doses annoncées, quelles seront les modalités de distribution du vaccin et si les résidents devront payer pour se faire vacciner.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Vérité le 12.11.2020 17:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez avec ça, avec votre sondage vous voyez très bien que la moitié de la population ne se vaccinera pas, beaucoup trop risqué. Je laisse ce privilège aux autres, en moins d’un an impossible de créer un vaccin efficace.

  • Guilux le 12.11.2020 17:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que vous vous enflammez vite chers journalistes avec cette histoire de vaccin...

  • Keulen le 12.11.2020 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’annonce du vaccin a fait vendre les actions et au plus haut pour plus de 5 millions aux actionnaires ! Belle entourloupe !!

Les derniers commentaires

  • ale le 14.11.2020 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que de toute façon il y aura pendant 2/3 ans deux catégories de personnes : Celles qui ont leur carte de vacciné pour qui tous les services seront ouverts .. et les autres . Les lâches

  • Superbyker le 13.11.2020 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attendons que le ou les vaccins soient disponibles. ensuite, mettre sur pied une campagne de vaccination nationale, ( obligatoire ?). Il faut, en effet, que une majorité des habitants soient vaccinés ( depuis 2 ou 3 semaines ) pour que les contaminations régressent. Il s'agit d'une grave pandémie. Tous nous devons faire un effort. Basta les théories du complot et les anti-masques et confinement. Protégeons nous !

  • Dark le 13.11.2020 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qui va oser tester ce soi-disant vaccins?

  • le mouton rebelle le 13.11.2020 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    vaccin ou pas vaccin, il n'y aura plus jamais un retour à la normale, malheureusement.

  • Proud le 13.11.2020 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou immunité en acceptant que le virus circule:-) soit on oblige le vaccin, soit on laisse les gens s’infecter mais porter le masque, confiner de temps à autre, est pire que les deux possibilités plus haut