Jain à la Rockhal

01 juin 2017 09:00; Act: 01.06.2017 15:15 Print

«Avec mes musiciens, le show a évolué»

ESCH-BELVAL - Jain est de retour avec un troisième concert en deux ans au Luxembourg. Pour ce nouveau show, elle sera épaulée par ses musiciens.

op Däitsch
Sur ce sujet

L’essentiel: En novembre dernier, vous étiez seule sur scène. Cette fois, revenez-vous accompagnée?

Jain: Dans la première partie du spectacle, je suis seule sur scène, puis mes musiciens arrivent. Nous avons fait évoluer le show. Je ne voulais pas que le public revoie le même spectacle, et proposer autre chose, avec plus de décors et d’interactions.

Comment l’avez-vous fait évoluer?

Il y a des nouveaux morceaux, et l’ajout des musiciens qui apporte la nouveauté. Ils amènent leur propre patte. Du coup, c’est totalement différent même si ce sont les mêmes chansons. C’est plus rythmique. Tout cela s’est fait de façon très naturelle.

Vous avez de nombreuses dates programmées jusqu’en novembre, en Europe et même en Amérique du nord. Dans quel état d’esprit les abordez-vous?

Ça va bientôt faire deux ans. C’est incroyable de pouvoir jouer dans de grandes salles, et ça se passe super bien. C’est bien sûr fatigant, il faut juste savoir se reposer et avoir une bonne hygiène de vie. Je ferai sûrement une pause à l’automne.

Trouvez-vous aussi le temps de composer?

Dès que j’ai une idée, je la mets le plus rapidement possible sur mon ordinateur pour pouvoir ensuite l’approfondir. Aujourd’hui, on n’a plus besoin de grand-chose pour composer. Du coup, j’ai pas mal de nouveaux morceaux prêts.

Quand pensez-vous sortir votre second album?

Il n’y a encore pas de dates pour l’instant. La maison de disques sait que j’ai plein de titres, mais je n’ai pas de pression. On va prendre le temps avant de le sortir. De nouvelles influences se sont ajoutées, comme les musiques arabes, le disco ou l’électro, il y aura plein de styles différents.

Vous avez remporté deux Victoires de la musique. Comment les avez-vous accueillies?

J’étais hyper contente et très émue, surtout avec tout le travail fourni par mon équipe. Cela récompense une année vraiment extraordinaire pour nous!

Le hip-hop fait partie de vos influences. Qu’écoutez-vous ces derniers mois?

Il y en a pas mal, mais je suis très fan de Kendrick Lamar et Joey Badass. Les deux derniers albums sont vraiment énormes. J’aimerais aller les voir en concert un jour!

(Recueilli par Cédric Botzung)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.