Au Luxembourg

07 décembre 2018 09:00; Act: 06.12.2018 17:31 Print

Avocate, sportive de haut niveau et aussi... députée

LUXEMBOURG - Carole Hartmann est aussi à l'aise en plaidoiries qu'avec une raquette de tennis de table. La voilà désormais députée (DP) et ne manque pas d'idées à 31 ans.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La Chambre des députés nouvellement composée compte à peine un quart de femmes. Parmi elles Carole Hartmann (DP), 31 ans, qui laisse le costume de benjamine à Djuna Bernard (26 ans, Déi Gréng), mais avance sa jeunesse comme un atout. «Tout ce qui se passe pour moi est très excitant», confiait-t-elle, jeudi, quelques minutes avant d'entrer officiellement en fonction à la Chambre. Et de poser pour la photo de groupe.

«Je suis fière de faire partie de ceux qui construisent l'avenir du pays», glisse la jeune avocate originaire d'Echternach, où elle réside toujours. Elle-même fille d'un élu local, Carole Hartmann est aussi conseillère communale à Echternach. Étudiante à l'époque, elle s'était même présentée aux législatives en 2013, avec un peu moins de succès.

Le droit... et le sport!

«Je veux être une voix pour les jeunes tout en représentant mon parti et ma région», assume celle qui a étudié à Aix-en-Provence, en France, avant de revenir au pays. Elle assure que jongler entre sa carrière d'avocate dans la capitale et ses responsabilités politiques sera «un grand challenge», mais jamais un frein: «Je suis bien trop jeune pour arrêter l'un ou l'autre», dit-elle dans un sourire.

Les semaines et mois qui arrivent risquent donc d'être bien chargés. Carole Hartmann devrait intégrer, de par son expérience professionnelle, la commission juridique. «J'aimerais y suivre pas mal de dossiers sur l’accélération des procédures, les modes alternatifs de règlement des litiges...». Mais la jeune femme a plus d'une corde à son arc. Elle a enfilé le maillot de l'équipe nationale de tennis de table, s'intéresse donc beaucoup au sport, mais elle souhaite également travailler pour «faciliter le quotidien des jeunes dans le pays, notamment ceux qui entrent dans la vie active».

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Attention le 07.12.2018 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très bien, mais la politique demande au moins 80% de dévotion pour faire les choses bien. Donc elle devra vite faire un choix et ce concentrer sur un domaine sinon elle risque la catastrope (et nous aussi).

  • louis le 07.12.2018 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et alors???? il n y a pas de gens polyvalent ici au GD????

  • Le Belge le 07.12.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Elle va savoir continuer à faire tout cela en même temps... Humm, le métier de député devrait être un métier à temps plein, cela éviterait d'avoir des "buzzeurs" à la tête du pays. C'est dit et c'est mon avis.

Les derniers commentaires

  • Paul le 07.12.2018 18:56 Report dénoncer ce commentaire

    Si elle fait vraiment du sport de haut-niveau, et en plus, en équipe nationale, elle doit au minimum s'entraîner à raison de 5 à 6 heures/jour et à raison de 6 jours / semaine ???

  • cavecanem le 07.12.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle arrive à avoir un métier, à faire du sport et à faire en plus de la politique. Imaginez-vous qu’elle a peut-être un mari et des enfants et qu’elle arrive aussi à s’occuper des uns et des autres!

  • Luxo le 07.12.2018 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    Pour un bon fonctionement de la démocratie, tous les élus devraient être issu de la socité civile et non des rangs de l'état! Un fonctionnaire même élu n'est pas représentatif de la population et ne devrait pas occuper un rôle dans la politiqe du pays, à moins qu'il renonce à son poste de fonctionnaire. Par contre il n'est pas acceptable de représenter le peuple à mi- temps. Un député ne doit pas être autoriser à cummuler sa fonction avec une autre activité.

    • Unicorn le 07.12.2018 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      un député ne doit pas être avocat! un point c'est tout. On ne peut faire les lois que l'on utilise tous les jours, c'est du conflit d'intérêt!

  • Madame le 07.12.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Elle n'a pas le look d'une femme de 31 ans.

  • vrai travailleur le 07.12.2018 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un beau profil... bon travail à tous nos parlementaires, faites avancer le pays.