TER Metz-Luxembourg

19 juillet 2018 16:26; Act: 20.07.2018 09:50 Print

«Bausch ne comprend pas ce qu'on subit»

LUXEMBOURG - Le ton monte du côté des usagers du TER Metz-Luxembourg, exaspérés par des temps de trajets à rallonge, pendant les travaux.

storybild

Les travaux sur le réseau ferroviaire entre Luxembourg et Bettembourg s'étalent du samedi 14 juillet au vendredi 24 août. (photo: Editpress)

Sur ce sujet

Les usagers du TER Metz-Luxembourg ne décolèrent pas. En cause, la tenue de travaux sur la ligne Thionville-Luxembourg, du 14 juillet au 24 août prochain, et des trajets à rallonge dans des bus de substitution. La lettre de l'association des voyageurs adressée au Premier ministre Xavier Bettel et au président de la région Grand Est, Jean Rottner, en disait déjà long sur le niveau d'exaspération.

Mais c'est une réponse de François Bausch sur Twitter qui a mis le feu aux poudres. Le ministre des Infrastructures a incité les usagers à profiter «de la fluidité du trafic durant les vacances scolaires» pour emprunter les bus de substitution. Un conseil qui n'a pas manqué de susciter des réponses acerbes des concernés:

Face à la grogne qui monte au sein de la communauté des usagers, le ministre et le président de la région Grand Est se sont fendus d'une réponse conjointe par communiqué, jeudi: «Il est indispensable de maintenir, de moderniser et d’étendre le réseau ferré en continu. L’État luxembourgeois investit actuellement dans la construction de la nouvelle ligne ferroviaire Luxembourg-Bettembourg, afin de délester un tronçon sollicité quotidiennement par des milliers de passagers, et d’en augmenter les capacités de façon importante à l’avenir. Les CFL profitent des périodes de fermeture durant les congés d’été, tout en regroupant plusieurs travaux».

En plus des autobus de substitution «qui circulent toutes les cinq minutes en heure de pointe», les usagers peuvent utiliser le réseau RGTR une fois au Luxembourg, en faisant valoir leurs abonnements de train sur les lignes 300, 301, 303 et 323.

Autre possibilité soufflée par la SNCF, les usagers peuvent monter dans le TGV.

L'utilisation de la nouvelle plateforme de covoiturage Copilote est également préconisée. Les usagers des CFL sont, eux, invités à délester au maximum la gare de Bettembourg.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • saf le 19.07.2018 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sabrina, Vivant en France, prenant le Train moi aussi pour travailler au Luxembourg, je suis gênée du comportement des Frontaliers toujours en train de râler. Ce sont des travaux d amélioration du réseau ferroviaire . Les travaux qui sont à réalisés prennent du temps . je me demande qu’investie la France pour améliorer notre quotidien d usagers ?

  • @les râleurs/euses le 19.07.2018 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vos frustrations sont compréhensible, mais les travaux sont pour améliorer le service en train, y a beaucoup de projets en cours et c est une bonne chose, les résidents subissent aussi les bouchons à cause du grand nombres de frontaliers c est comme ca faut prendre son mal en patience le plus important c est que des efforts se font pour améliorer le tout et cela n est pas sans conséquences, sa serait bien de lire une fois un commentaire du genre : quel galère mais c est pour notre bien merci !! non sa n existe plus les gens veulent tout et tout de suite, râlent pour tout et rien!

  • Lulux le 19.07.2018 20:25 Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez quoi avec les frontaliers ? Certains résidents mettent autant de temps pour venir bosser, ce sont toutes les infra internes qui ne sont plus adaptées... Donc je préfère mettre 20% de temps en plus, payer ma maison la moitié et être plus près de ma famille...

Les derniers commentaires

  • nepu le 20.07.2018 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour celles et ceux qui râlent sur le temps perdu sur le trajet maison-travail: Il y a encore des appartements et maisons en vente sur les cites immobiliers de notre pays :-)

    • @nepu le 20.07.2018 17:28 Report dénoncer ce commentaire

      J'habite à Bertrange depuis plus de 20 ans et je mets 40 minutes pour aller au Kirchberg, 1h15 avec le bus. A vol d'oiseau, cela doit faire 7 km, pas plus...

  • Fullemett le 20.07.2018 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Venir travailler au Luxembourg est un droit, pas un devoir. Si vous aimez pas, cherchez un travail près de chez vous en France. Le Luxembourg a besoin de ses frontaliers, mais le frontalier a encore plus besoin du Luxembourg que le contraire, surtout celui qui mène un train de vie élevé grace au Luxembourg et qui aime se la jouer devant ses voisins non-frontaliers.

    • Claude le 20.07.2018 16:08 Report dénoncer ce commentaire

      @Fullemtt, le snobisme n'est pas l'apanage des frontaliers, vous savez, et je suis résident depuis 30 ans, je connais donc plutôt bien mon sujet.

    • Olivia le 20.07.2018 16:14 Report dénoncer ce commentaire

      Dès qu'on râle sur la mobilité au Luxembourg, c'est parce qu'on n'aime pas le Luxembourg... c'est bien ça, Fullemett, juste pour un peu mieux comprendre votre raisonnement ?

    • Mathias Vogel le 20.07.2018 16:33 Report dénoncer ce commentaire

      @Fullemett. 180000 frontaliers qui quitteraient le GDL, ce serait la catastrophe pour le pays, pas pour la France, l'Allemagne ou la Belgique

    • Ah bon? le 20.07.2018 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Quel serait la catastrophe?

    • Claude le 20.07.2018 17:29 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon vit sur un nuage...-)

    • Raoul le 20.07.2018 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      ça serait une catastrophe pour la France car pas de travail à proposer !!!

  • Welcome le 20.07.2018 15:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui Djodjo ils rapportent de l’argent aux Patrons qui veulent un employer bon à tout faire et pour un strict minimum avec prétexte (main d’œuvre plus qualifiée etc) la réalité c’est, depuis des années les Patrons réclament que le luxembourg n’est pas compétitif(salaire trop élevé) et voilà le gouvernement leur a donné la solution...là faute n’est pas des frontaliers mais du gouvernement trop libéral qui n’impose pas de limite et crée des problèmes nationaux, car faut dire c’est une concurrence déloyale pour les résidents du Luxembourg qui n’ont que future en travaillant pour l’état ou de vivre dans un fond de logements qui se développe aussi à toute allure pour donner un toit à cette nouvelle génération perdu dans ce système.

  • Patrick Chirac le 20.07.2018 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    313 commentaires a ce sujet montre bien qu'il y a une problematique mobilite au GDL... et ce n'est pas un ministre "vert" qui saura y remedier - bientot les elections

    • Le sage le 20.07.2018 16:10 Report dénoncer ce commentaire

      C’est sous un ministre « vert » que l’Etat aura le plus investi dans les transports publiques.

    • Gilles le 20.07.2018 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      @Le sage, si les transports publiques étaient La solution, ça se saurait depuis au moins 10 ans, non ?

  • Knopchen le 20.07.2018 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu. Les banquiers portugais, espagnols et italiens sont tous formés aux spécificités d’une place financière internationale. Dans le même esprit, on pourrait aussi recruter des fonctionnaires étrangers.