Au Luxembourg

27 mai 2019 08:00; Act: 27.05.2019 10:41 Print

Beaucoup d'entraide pour se loger à prix modéré

LUXEMBOURG - L'ASBL Cohabit'Age teste différentes formules de colocation entre des jeunes et leurs aînés. Chacun semble y trouver son compte.

storybild

De gauche à droite: Lora, Marwan, Muayad et Sylvie, locataires dans la résidence intergénérationnelle de Vianden.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans la maison de l'ASBL Cohabit'Age, à Vianden, les habitants forment une grande coloc basée sur l'entraide. «Récemment, j'ai dû être hospitalisée en urgence. Quand je suis revenue, les jeunes locataires m'ont aidée pour le ménage, ils ont porté les courses…», témoigne ainsi Sylvie, 55 ans.

La résidence, financée par l'Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte, fonctionne sur le principe de l'habitat intergénérationnel. Les appartements sont réservés à des locataires de 50 à 80 ans. Les jeunes profitent de studios à loyer modéré (350 euros par mois charges comprises) en échange de leur soutien à leurs aînés. «C'est un montant abordable, apprécie Lora, 26 ans. C'est la première fois que je n'habite plus chez mes parents. Et comme je ne travaille pas car je suis en attente d'un reclassement professionnel, j'ai de la compagnie». La résidence loge aussi des réfugiés, comme Marwan, 39 ans. «Les autres résidents m'aident avec mes démarches administratives». En échange, le Syrien, coiffeur de profession, rafraîchit régulièrement leur coupe.

Cohabit'Age organise aussi des hébergements de jeunes chez des personnes âgées. «Depuis 2016, nous avons réussi à créer 24 binômes à travers le pays, détaille Moussa Seck, chargé de direction de l'ASBL. Mais nous sommes confrontés à des limites, comme les jeunes qui risquent de perdre leur RMG si leur binôme est considéré comme une communauté de vie par les autorités».

(Séverine Goffin/ L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mymy le 27.05.2019 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    c'est un beau projet.

  • Bobo énervant le 27.05.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas.

  • Stéphane le 27.05.2019 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tres beau projet. Tous mes encouragements.

Les derniers commentaires

  • Mymy le 27.05.2019 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    c'est un beau projet.

  • Stéphane le 27.05.2019 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tres beau projet. Tous mes encouragements.

  • Bobo énervant le 27.05.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas.

  • Guns le 27.05.2019 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je voudrais profiter de cette offre mais habitant en Belgique ce ne serait pas possible

  • Genereux le 27.05.2019 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne initiative