Assermentation officielle

03 décembre 2013 13:20; Act: 03.12.2013 14:31 Print

Bettel deviendra Premier ministre mercredi à 15h30

LUXEMBOURG - À quelques heures de la validation de l'accord de coalition par le DP, LSAP et Déi Gréng, l'heure de l'assermentation du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mardi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Bien que l'accord de coalition gouvernemental et les noms des 15 ministres et des 3 secrétaires d'État aient été d'ores et déjà dévoilés, la seule inconnue demeurait l'heure à laquelle se ferait l'assermentation officielle.

Selon les informations de L'essentiel Online, cette dernière se déroulera mercredi à 15h30, au Palais. Cette cérémonie qui devrait être assez brève, sera suivie de la passation des pouvoirs dans les différents ministères. Au vu des nouveaux ressorts choisis dans l'accord de coalition, cette opération devrait s'étaler entre mercredi après-midi et jeudi matin. Par exemple, celle du ministère de l'Éducation nationale est prévue pour mercredi, à 17h30. Au ministère du Développement durable et des Infrastructures, la passation de pouvoirs se déroulera jeudi, à 8h30.

Pour rappel, les ministères de la Famille, des Finances, de la Justice, de l'Intérieur, du Développement durable et des Infrastructures, du Logement, de la Culture et des Classes moyennes, jusqu'alors dirigés par des ministres CSV, vont changer de couleur politique. Même chose pour l'Éducation nationale, actuellement aux mains du LSAP, en raison du retrait politique de Mady Delvaux-Stehres. Ce ne sera en revanche pas le cas dans le ministère des Affaires étrangères, aux Sports ou bien encore au Travail, les ministres actuels restant aux commandes pour cette législature. La passation des pouvoirs entre Xavier Bettel et Jean-Claude Juncker au ministère d'État aura lieu à 9h15, jeudi.

(Jmh/L'essentiel Online avec JW)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Octavie le 03.12.2013 21:51 Report dénoncer ce commentaire

    demain 4 décembre 2013, début d'une sombre période pour Luxembourg. La nouvelle équipe va jouer au St.Nicolas, et dilapider les acquis du pays.Bruxelles, le Grand-Duché va venir mendier à ta porte. Et tout cela organisé par 3 minorités rassemblées contre-nature.

  • Jeff Bodé le 03.12.2013 15:16 Report dénoncer ce commentaire

    Demain 15h30..... La fin.....

  • marie ange le 03.12.2013 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    pas de parité? pas étonnant !

Les derniers commentaires

  • Octavie le 03.12.2013 21:51 Report dénoncer ce commentaire

    demain 4 décembre 2013, début d'une sombre période pour Luxembourg. La nouvelle équipe va jouer au St.Nicolas, et dilapider les acquis du pays.Bruxelles, le Grand-Duché va venir mendier à ta porte. Et tout cela organisé par 3 minorités rassemblées contre-nature.

  • pitt le 03.12.2013 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    2014 la catastrophe, 2015 nouvelles élections Peuple luxembourgeois, des efforts. Frontaliers aussi. Impôts dans les nuages, chômages près des galaxies. Allocations, aides au logement, aides aux études, "que de beaux souvenirs". Luxembourg: pays en vois de sous-développement. Bettel et Schneider qui pleurent ... Vive la démocratie!

  • guss le 03.12.2013 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    qui vivra, verra !

    • Grincheux le 04.12.2013 15:07 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut leur donner une chance ....on ne voulait plus la CSV 50 ans c'est suffisant, il faut changer

  • guss le 03.12.2013 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    wait and see !

  • marie ange le 03.12.2013 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    pas de parité? pas étonnant !

    • Pragma le 03.12.2013 17:15 Report dénoncer ce commentaire

      On a besoin de gens compétents et pas de pots de fleurs pour dire qu'il y a parité ... Le pays ne peut plus s'offrir le luxe d'être mal géré, et ce sont les compétences qui doivent primer et pas le sexe ... Même si ce serait bien qu'il y ait plus de femmes ...

    • Sheikh K. le 03.12.2013 18:14 Report dénoncer ce commentaire

      The question is: Sont ils compétents? Vont ils bien géré? Pour certains je dis oui à haute voix, mais pour certains je n'émets pas seulement des doutes mais j'ai franchement la frousse! Enfin on peut toujours s'en aller au cas où!