À Luxembourg

06 septembre 2018 08:48; Act: 06.09.2018 10:55 Print

Bettel et Macron vont parler Europe ce jeudi

LUXEMBOURG - Une consultation citoyenne sur l'avenir de l'Europe se tient ce jeudi à la Philarmonie, en présence du Premier ministre luxembourgeois et du président français.

storybild

Emmanuel Macron et Xavier Bettel se retrouvent ce jeudi à Luxembourg. (photo: Editpress/Sdidier)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel et le président français Emmanuel Macron participeront ce jeudi à une consultation citoyenne sur l'avenir de l'Union européenne (UE), à 16h30, à la Philharmonie Luxembourg.

Juste avant le début officiel de la campagne électorale pour les élections législatives (14 octobre) au Luxembourg, Macron et Bettel veulent discuter avec les citoyens de leurs attentes vis-à-vis de l'UE. La rencontre avec les citoyens sera précédée d'une réunion entre Emmanuel Macron, Xavier Bettel, le Premier ministre belge Charles Michel et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, à Burglinster. Ici aussi, le principal sujet de discussion sera la politique européenne.

(L'essentiel/dpa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • yves le 06.09.2018 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est pour envisager une UE différente de celle qu'on nous impose, alors oui. Si c'est pour ressasser le discours neuneu habituel pour justifier pourquoi l'UE doit favoriser les multinationales et la croissance à tout prix alors je crois qu'on peut d'ores et déjà enterrer le projet européen et faire place nette pour les populistes de tous poils qui se feront un plaisir de s'alimenter du mécontentement populaire. Malheureusement je crains que ce soit la deuxième option qui se dégage.

  • Karlo le 06.09.2018 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe est morte mais elle l'ignore encore.

  • Redneck le 06.09.2018 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ouais j'entends déjà les discussions: "T'inquiète pas manu, si y'en a un que tu veux tondre qui réussit à se barrer au Lux, je le choperai moi et je le tondrai à ras. On s'arrangera entre nous après..."

Les derniers commentaires

  • fabilux le 06.09.2018 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai pas l'impression qu'il en sortira grand chose!!!

  • realite le 06.09.2018 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Continuez à voter et croire au papa Noël

  • Les français sont des veaux ! le 06.09.2018 16:41 Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais nous français on avait déjà dit NON à cette Europe libérale. Nous on voulait une Europe sociale. C'est Sarko qui nous a entubé en faisant comme si ce référendum n'avait jamais existé. Il devrait payer cher pour cela, mais non, rien.

  • Guilemo le 06.09.2018 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Impossible de croire en eux après le traité de Lisbonne, Brexit, et tous les milliards donnés à la Grèce et aux banques... L’époque et le rêve de Jean-Monnet entre autres est bien loin de l’Europe d’aujourd’hui.

  • luxo le 06.09.2018 16:29 Report dénoncer ce commentaire

    lorsque notre pays sera capable de fournir autant d'énergie que la centrale voisine cette option poura être proposée à la France.

    • Sacré luxo le 06.09.2018 17:17 Report dénoncer ce commentaire

      Toujours dans l'humour Luxo! ;o) Merci pour ce moment. Lorsque la France commencera sa transition énergétique, elle serra a la traine par rapport aux autres pays développés, s'endettera dans un gouffre financier inévitable avec le démontage et le recyclage de ses centrales, et trouvera comme seul solution a ses déboires financiers de taxer ses concitoyens. Le nucléaire est une énergie dépassée utilisée par des pays en manque d'ambitions, incapables de se projeter dans le futur et surtout incapables d'admettre une erreur de stratégie énergétique vielle de 40 ans.