Covid-19 au Luxembourg

26 février 2021 06:59; Act: 26.02.2021 09:25 Print

Bientôt des tests imposés aux frontaliers?

LUXEMBOURG - Le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit, dévoile la nouvelle stratégie de dépistage.

storybild

Jean-Claude Schmit a évoqué la stratégie face aux variants.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'essentiel»: Vit-on une période de calme avant la tempête dans cette crise? Jean-Claude Schmit : On est dans une situation assez tendue car on sait que les nouveaux variants notamment anglais et autres sont présents sur notre territoire et vont influencer l’épidémie car ils sont plus facilement transmissibles. On ne sait pas ce que l’avenir va nous réserver. Mais on peut être rassurés par le fait que malgré la présence très forte du variant anglais, les chiffres sont encore assez stables. Ils montent mais doucement. Ce n’est pas encore une phase exponentielle et c’est plutôt rassurant de voir qu’on contrôle au moins partiellement la situation.

Face aux variants, quelle va être la stratégie de dépistage du pays ces prochains mois? On va certainement faire un suivi des variants avec des tests PCR spécifiques. On va maintenir le Large scale testing. La PCR reste donc le standard parmi les tests mais, à côté, on va élargir l’offre avec des tests rapides. Soit des tests rapides faits par des professionnels de santé dans différents contextes soit des autotests qui arrivent et dont on fait l’évaluation.

L’efficacité des autotests interroge… Il y a ceux sur la salive et là, ils ne semblent pas encore répondre aux attentes. Mais je suis sûr qu’ils vont s’améliorer dans les semaines à venir car beaucoup de producteurs y travaillent. De l’autre côté, il y a les tests dans le nez. Plus dans le fond du nez ou la gorge mais dans la partie antérieure du nez. Ils sont donc aussi faciles à faire pour les utilisateurs. Pour ceux-là, on a d’assez bons résultats. C’est ceux que l’Allemagne a préconisés mercredi.

Peut-on imaginer qu’ils seront proposés dans les écoles au mois de mars déjà? Oui c’est notre intention de commencer au moins avec un projet pilote dans les écoles et dans les maisons de soins et de repos où il y a beaucoup de personnes fragiles, même si la plupart sont heureusement vaccinées maintenant.

À quand les tests rapides en pharmacie? Les tests rapides, tant qu’ils ont le marquage CE, peuvent être librement vendus notamment dans les pharmacies. Nous discutons de la réalisation de tests en pharmacie. On sait que ça fonctionne très bien en France et on aimerait aussi faire fonctionner cela ici.

Peut-on imaginer imposer un test par semaine par exemple aux frontaliers pour venir travailler au Luxembourg? Pour l’instant, on n'est pas dans cette situation. Ce sont des choses que d’autres pays ont discutées, notamment l’Allemagne vis-à-vis de la France. Si des décisions se prennent dans ce sens, ce sera en concertation avec ces pays, car on est très proches. Mais on ne peut pas l’exclure.

Concernant la vaccination? Il faut rassurer le public. On progresse bien dans les vaccinations si on se compare à d’autres pays européens. Mais il faut admettre qu’on dépend des producteurs et des livraisons de vaccins.

Et cet aspect inquiète encore? Cela varie tout le temps. On a des promesses de livraisons pas forcément tenues ou du moins pas dans la quantité anticipée. Ce qui rassure, c’est qu’on a trois producteurs sur le marché. Un quatrième est en cours d’évaluation et un cinquième prépare son dossier. Dans un ou deux mois, on aura cinq producteurs différents si tout va bien.

Le vaccin Astra Zeneca est-il bien efficace sur les formes sévères du Covid? Oui. C’est vrai. Et on a de plus en plus d’études surtout avec l’expérience très large en Grande-Bretagne et en Écosse, impliquant des millions de personnes où on voit que l’efficacité est très très bonne.

(Recueilli par Nicolas Martin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • alk le 26.02.2021 08:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ une nécessité, mais oui bien sûr on va se faire trafiquer le nez tous les jours juste pour vous faire plaisir ! Ah ah ah et pendant ce temps il faut sans arrêt demander aux gens de se désinfecter les mains en entrant dans les commerces ! Faudrait déjà commencer par là !

  • stephane le 26.02.2021 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon employeur m’a donné 1 masque en mars 2020 et un tout petit flacon de gel en avril 2020. Et vous croyez que je vais faire un test .

  • Media le 26.02.2021 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, tous ces titres accrocheurs avec des points d'interrogation juste derrière...

Les derniers commentaires

  • Phil. le 27.02.2021 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Imposer les tests aux frontaliers, et aussi aux résidents, sinon çà sert à rien.

  • Trop d'imposition tue l'impôt le 27.02.2021 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vache, ils veulent imposer les tests, comme si on ne payait pas déjà assez d'impôts comme ça !!!

  • Forrest Gump le 27.02.2021 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce qu'un télétest est exigé pour bosser en télétravail ? Si oui merci de me donner le téléphone du télélabo de télétest, je dois leur passer une télécommande.

  • pfff le 26.02.2021 21:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les résidents doivent faire des tests pour passer les frontières, mais dans le sens inverse non....pourquoi?? pourtant la situation de l'autre côté des frontières est bien pire que chez nous...bizarre... Tout ça pour éviter le chaos aux heures de pointe je suppose. Finalement les variantes ne font pas si peur que ça au gouvernement!!! Il ouvre grand les portes pour les laisser entrer, pour nous pondre des nouvelles règles parce que nous n'avons pas fait assez attention.....( je pense pour les vacances de Pâques .....)

  • Le_Thionvillois le 26.02.2021 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez déjà vu des contrôles à la frontière. moi jamais.