Planning familial

07 décembre 2020 12:35; Act: 07.12.2020 13:44 Print

Bientôt un pic de «bébés Covid» au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Le Covid et le confinement ont eu des effets sur la sexualité des résidents. Mais également sur les IVG (interruption volontaire de grossesse).

storybild

Le confinement devrait avoir un effet sur les naissances au Luxembourg.

Sur ce sujet
Une faute?

Le confinement d'avril/mai va-t-il entraîner une hausse des naissances au Luxembourg? Oui, d'après le Planning familial qui s'attend à «un pic en cette fin d’année 2020 ou début 2021. Mais l'année prochaine, ça devrait se stabiliser "naturellement"», précise le centre dans un communiqué transmis lundi. Cela ne signifie pas pour autant que ce moment unique dans l'histoire récente du Luxembourg a été bien vécu par tous sur le plan de la santé sexuelle.

Ainsi, si les couples qui «ont vécu positivement» le confinement ont «augmenté la fréquence de leurs rapports», «la survenue de la tristesse ou de la dépression réactionnelle en réaction à la pandémie a réduit la sexualité» de certains. Les célibataires ont été les premiers touchés avec une tendance à davantage «d’autosexualité», écrit le Planning.

Des IVG retardées, plus de départs aux Pays-Bas

Un autre élément mis en avant est la baisse du nombre de pilules du lendemain délivrées (-17% sur l'année), notamment en avril/mai ou «presque aucune pilule n'a été distribuée pendant deux mois». De manière générale, le Planning note «une réduction de 10% de pilules contraceptives prescrites» malgré la présence d'un médecin supplémentaire dans l'équipe.

Concernant les IVG (interruption volontaire de grossesse), les avortements n'ont pas été moins nombreux, mais plusieurs interventions chirurgicales ont été retardées en raison des mesures Covid, et les femmes qui se sont présentées étaient en moyenne plus âgées. Conséquences directe ou non, le Planning familial a constaté une recrudescence d'interventions réalisées aux Pays-Bas, où le délai légal est plus long (24 semaines contre 12 au Luxembourg).

Enfin, le Planning familial s'inquiète d'une «forte diminution» des dépistages aux IST (Infections sexuellement transmissibles) et relaie une hausse des «rendez-vous psychologiques», signe des effets pervers de la pandémie et du confinement sur une partie de la population.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Palamunitan le 07.12.2020 17:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un pic de faillites - CERTAINEMENT ! - Les exports de la Chine (originaire de la merde actuelle) en augmentation de 21 % - et nos cons politiques en „Europe“ n‘ont toujours rien compris.

  • Ange le 07.12.2020 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je ne ferai plus d'enfants surtout que notre avenir est incertaine.

  • Lili le 07.12.2020 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi continuer à faire des enfants dans un monde pareil... Quel avenir auront-ils ? Aucun

Les derniers commentaires

  • Jays le 08.12.2020 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous vous voyez parler sérieusement ?? No comment

  • luis le 08.12.2020 11:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l,avenir et à Devos.et maintenant il vont aller à Singapour. la ils vont décider quoi faire de nous.

  • 123 le 08.12.2020 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jingsa vous comparez les enfants avec des matériaux ou de l'argents C'est quand même pauvr

  • 123 le 08.12.2020 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lolo si vous voulez vivre puant alors faite le même si vous nettoyer toujours les toilettes des ???? ça sent toujours Et un bébé sent pas et c'est une joie que aucune bête peut vous donner Nous on adore les enfants et on est très content d'avoir 2 petites filles 2et 5 ans c'est la joie à 100%

  • Sosso le 08.12.2020 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous parlez tous comme si notre monde était parfait et brillant avant le virus... vous me faites tous rigoler....