Au Luxembourg

04 juillet 2019 10:31; Act: 04.07.2019 11:09 Print

Bientôt une loi sur le harcèlement au travail?

LUXEMBOURG - Sept nouvelles pétitions seront mises en ligne vendredi, sur le site Internet de la Chambre des députés.

storybild

Le harcèlement au travail sera-t-il puni par la loi?

Sur ce sujet
Une faute?

La commission des pétitions a validé sept nouvelles pétitions publiques, qui seront ouvertes aux signatures, à partir de vendredi, sur le site Internet de la Chambre des députés. Deux d'entre elles sont en relation avec le développement durable. La première demande un système de consignes sur les bouteilles en plastique et les canettes en aluminium via des automates, l'autre demande que le ticket de caisse ne soit plus automatiquement imprimé si le client ne le réclame pas.

Une autre pétition demande qu'une loi soit votée pour lutter contre le harcèlement au travail. «C'est une loi nécessaire à mon avis, j'espère que nous aurons un débat sur la question», a expliqué la présidente CSV de la commission, Nancy Arendt. En 2018, Mobbing ASBL indiquait que le phénomène du harcèlement au travail était en pleine croissance, au Luxembourg. Le nombre de cas signalés à l'association avait alors quadruplé en l'espace de deux ans.

Toutes les pétitions seront ouvertes aux signatures pour une durée de six semaines. Celles réunissant 4 500 signatures et plus feront l'objet d'un débat public réunissant pétitionnaires, ministres concernés et députés.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • employéu le 04.07.2019 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin ..... à condition que les syndicats et les juges appliquent des peines sévères vis à vis des harceleurs . Mais ce sera toujours le pot de fer contre le pot de terre au Luxembourg

  • dolbi le 04.07.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'espère qu'une lois contre le harcèlement au travail va venir rapidement. Il y en a plein qui méritent des sanctions. Surtout ceux qui ce croient fort est intelligent quand ils s'en prennent régulièrement en groupe à une personne.

  • Gilles le 04.07.2019 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis 2002 tout est en place (projet de loi, Conseil d'Etat etc). Il y a un tabou sur le HM au travail. On ne veut pas d'une loi sur le HM au travail au GDL. Tout est bon pour ne pas faire avancer les "avancées juridiques" (n'est-ce que petites) en la matière. Le HM au GDL est un fléau. Le plus grand problème : la preuve. Sans aide en la matière (p.ex. le renversement de la preuve) au niveau législatif, on peut tout oublier. Il faut aussi que les gens ne confondent pas toutes les notions. Le HM au travail c'est très spécifique.

Les derniers commentaires

  • Comptable le 04.07.2019 22:39 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai travaillé auprès de CGDIS dans la comptabilité, et une employeuse s'est moqué de moi juste car j'avais comptabilisé une facture de carburant sur le mauvais compte 6. Et puis le directeur administratif et financier pareillement, seulement car je suis passé d'une manière un peu timide en disant "pardon" d'avoir passé entre le directeur et 2 personnes avec qui il parlait. Il m'a interpellé d'une manière grotesque que je pouvais passer sans présenter mes excuses et pas la peine de faire le timide. Allé dans des établissement publics, vous en serez surpris!

  • Ex chômeur le 04.07.2019 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore HoD, par contre vous ne croulez pas trop sous le travail. Euh pardon vous passez votre temps en réunions avec d’autres chefs pour blâmer, tous vos subalternes pour des virgules manquantes.

  • Rétro le 04.07.2019 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que ce soit rétroactif

    • Thomas le 05.07.2019 07:55 Report dénoncer ce commentaire

      Une loi ne peut pas être rétroactive.

  • Zoeft le 04.07.2019 18:54 Report dénoncer ce commentaire

    Que faut-il faire lorsque vous savez qu'en rentrant d'arrêt de maladie, votre supérieur vous attend en prétendant " "attends qu'il rentre celui-là je vais m'occuper de lui..."

  • petitevoix le 04.07.2019 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien une loi mais sera difficile à prouver !!!! On investira plus de temps dans le procès et preuves que à travailler dans un climat ZEN !!! Les gens deviens de plus en plus sensibles et la moindre remarque pensent à l harcèlement .

    • Jérôme le 04.07.2019 22:01 Report dénoncer ce commentaire

      Le HM au travail n'est pas que des remarques.