Projet au Luxembourg

22 octobre 2020 19:09; Act: 23.10.2020 18:29 Print

Bissen donne son feu vert au data center de Google

BISSEN - Le conseil communal de Bissen a approuvé, ce jeudi, le plan d'aménagement particulier de deux centres de stockage de données, souhaités par le géant américain.

storybild

Le projet Google à Bissen vient de prendre un tournant important ce jeudi soir.

Sur ce sujet
Une faute?

Après les échecs des projets industriels de Knauf et de Fage, c'était une décision très attendue. Et elle devrait rassurer, un minimum, le géant américain Google qui aimerait, d'ici 2021, installer deux centres de stockage de données au nord du Luxembourg. Ce jeudi soir, en effet, le conseil communal de Bissen a approuvé le plan d'aménagement particulier (PAP) utile au début d'éventuels travaux. Dix des onze conseillers communaux ont voté favorablement sur la question.

Cette décision n'engage en rien Google à construire ses deux centres de données du côté de Bissen, mais cette approbation du PAP va désormais permettre de passer à la procédure suivante. «La route s'annonce encore longue», a reconnu le bourgmestre de Bissen, David Viaggi (LSAP). Dans la zone industrielle Klengbousbierg, située à l'est de Bissen, une superficie de plus de 30 hectares a été transformée pour ce projet depuis janvier 2019.

Face aux questions de la population, inquiète de voir ces centres de données utiliser 12% de la consommation d'électricité du pays et d'importantes quantités d'eau de refroidissement, Google a revu sa copie en acceptant de diminuer sa consommation électrique tout en garantissant de ne pas utiliser d'eau potable. Ce sera donc les eaux usées qui seront utilisées sur place pour refroidir le potentiel futur data center. L'État luxembourgeois se chargera quant à lui de relier le centre aux voies routières, alors qu'entre 100 et 350 emplois sont espérés.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ignazio le 22.10.2020 21:00 Report dénoncer ce commentaire

    Un data center emploie très peu de salariés: maximum 50. L'intérêt de Google au Luxembourg est purement fiscal.

  • Référendum le 23.10.2020 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pour une décision d'une empleure où 12% de la consommation de l'électricité de tout le pays vont être utilisés je pense qu'il aurai fallut demander l'avis du peuple. Tout comme des progjets de Fage

  • 123 le 22.10.2020 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Collègue échevinal qui à rien compris dans cette affaire je veut bien voir combien de Luxembourgeois y vont-ils travailler et surtout combien d'électricité et de l'eau google a besoin et aussi ça serait intéressant de savoir combien de frontaliers vont venir travailler faire le plein acheter du tabac et d'alcool afin que la Belgique ne réclame pas 91 millions mais 182 millions mais surtout ce collège échevinal avec le conseil communal ont rien compris seul les impôts qui vont rentrer ils ont vue

Les derniers commentaires

  • Alco le 24.10.2020 20:29 Report dénoncer ce commentaire

    Super nouvelle pour l économie, Bravo pour cette décision!

  • Jean II le 24.10.2020 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien l'état pourra les taxer pour remplir les caisses . Combler les pertes du covid .

  • lécolo le 23.10.2020 22:12 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que ceux qui croient au Père Noël qui espéraient une réponse négative! Comment certains peuvent se réjouir de la création d'emplois, alors que sur cette terre agricole de bonne qualité il était possible de créer une centaine d'emploi dans le maraîchage pour répondre aux besoins alimentaires du pays,

  • eau potable le 23.10.2020 16:27 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas oublier que Bissen ce situe sur la plus grande nappe phréatique du Luxembourg ! On leur vend la corde avec laquelle ils vont nous pendre au nom de l'innovation digitale

    • MAx. le 24.10.2020 14:31 Report dénoncer ce commentaire

      Le placer en ville aurait été bien plus profitable : L'eau nécessaire au datacenter serait alors réutilisée comme chauffage urbain puis réinjectée pour refroidir le datacenter. Certaine villes en Scandinavie profitent déjà d'un système similaire. Trop compliqué pour scroogle.

  • hervé le 23.10.2020 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    très bonne nouvelle pour l'emploi et les impôts

    • George Lemercier le 23.10.2020 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      4 emplois au grand max qui seront financé par l'état ou est le bénéfice

    • Lydie le 24.10.2020 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      Hervé, Combien d'emplois ? Combien d'impôts ? Merci pour vos précisions.