Journée des droits des femmes

08 mars 2021 15:17; Act: 08.03.2021 15:55 Print

C'est «le regard des hommes» qui doit changer

LUXEMBOURG - La Journée internationale des femmes met en lumière les droits et les inégalités qui persistent. Quel est votre avis sur ce rendez-vous?

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Carole, 28 ans

«Cela a peu de sens de dédier une journée, alors que les droits de la femme devraient être célébrés toute l'année. Il y a encore du chemin à faire».

Michael, 34 ans

«C'est une bonne chose. Il est encore trop ancré dans les mœurs, que la femme est prétendument inférieure aux hommes. C'est bien d'être sur un pied d'égalité».

Christophe, 40 ans

«On est malheureusement obligé de faire cela pour rappeler aux gens ce qui devrait être normal: que la femme est égale à l'homme, et même l'avenir de l'homme».

Ozlem, 48 ans

«Je salue complètement l'initiative. Les femmes sont encore écrasées à travers le monde. Il y a beaucoup de choses à changer, comme le regard des hommes».

Landrine, 24 ans

«Le droit des femmes, c'est quelque chose de sérieux. C'est super important d'y consacrer une journée, cela met un point d'honneur sur le fait qu'on est égales à l'homme».

Stéphane, 49 ans

«Je trouve ça bien, après, pourquoi faire ça? On est tous pareils, hommes et femmes, je ne vois pas pourquoi on devrait faire une journée spéciale pour la femme».

Jean-Noël, 37 ans

«C'est magnifique. De nos jours, c'est important de reconnaître la femme en tant que telle, surtout quand on sait qu'il y a encore des discriminations».

Cristal, 25 ans

«Avoir une journée comme cela, c'est intéressant. Après, on n'a pas une journée de l'homme, donc je ne vois pas pourquoi on aurait une journée de la femme».

Et vous, que pensez-vous de cet évènement? Partagez votre opinion via l'adresse community@lessentiel.lu, sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou sur Twitter.

Tu raffoles des sondages d’actualité, des photos insolites de lecteurs, des quiz en tout genre et autres pépites du web? Alors abonne-toi à notre Push Communauté sur l’application de L'essentiel!

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • femmes fortes le 08.03.2021 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Johnny: tu as raison , il y a énormément de méchanceté entre femmes et beaucoup de jalousie. Les jolies gentilles douces femmes sont des victimes face aux perverses narcissiques . Certaines préfèrent ne pas mettre leur féminité en valeur au travail pour ne pas avoir de soucis et c est dommage de devoir se “ cacher” pour essayer d avoir la paix

  • Andate a cagare le 08.03.2021 15:26 Report dénoncer ce commentaire

    Elles jouent de leur corps, souvent pour l'argent, mais la faute est toujours des hommes. Ces généralités sont à vomir. Votre mouvement est ridicule. Le changement commence par nous-mêmes, pas uniquement chez les autres !

  • Michel le 08.03.2021 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème aujourd'hui c'est qu'au nom du féminisme bons nombres de femmes sont pires que ce qu'elles condamnent !

Les derniers commentaires

  • Sophix le 09.03.2021 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La journée existe justement pour rappeler que la femme est l’égale de l’homme et ainsi dénoncer les abus en tout genre à son encontre. On ne devrait plus avoir à la fêter, ce qui veut dire qu’on n’y est pas encore

  • Féministe le 09.03.2021 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    Le jour où on ne coupe plus de clitoris aux jeunes filles, car «elles n’ont pas le droit de sentir plaisir», ne les obligent pas à se marier, car «sa valeur est détérminé par comment elles sont fécondes», n’abandonnent pas bcp plus de filles que de garçons à la naissance «car ça donne pas le même prestige à la famille», ou que mon bosse comprenne qu’il n’a pas le droit à opiner sur la façon dont je m’habille, ou me juger pour cela... alors on aura franchi un pas vers le progrès. Si on continue à se battre et donner visibilité aujourd’hui, peut-être les générations futures sauront mieux

  • Tout est dit le 09.03.2021 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois j'ai lu un mot d'un psychologue, il disait que ça ira plus vite si tu changes toi, plutôt que les milliards d'autres....

  • Madame T le 09.03.2021 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien de rappeler de temps en temps que la femme n’est pas un sous homme. Maintenant il y a aussi tous les autres genres qui eux aussi ont droit à l’égalité.

  • José. le 09.03.2021 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    On va devoir bientôt s'excuser d'être né Homme. S'il y a bien discrimination c'est bien envers les hommes. Ce harcèlement est inacceptable. Une promotion : il faut une femme même si elle est moins compétente. C'est devenu n'importe quoi.

    • @José. le 09.03.2021 21:43 Report dénoncer ce commentaire

      Ne pleurez pas, avant on donnait les promotions aux hommes...incompétents!!!