Éducation

16 septembre 2019 09:04; Act: 16.09.2019 09:53 Print

C’est l'heure de la rentrée scolaire au Luxembourg

ESCH-SUR-ALZETTE - La cour de recréation de l’école du Brill, à Esch-sur-Alzette, retrouve son agitation, ce lundi matin, lors de la rentrée scolaire.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Accolades, visages souriants et cartables aux mille couleurs. Après deux longs mois de vacances, la cour de recréation de l’école fondamentale du Brill, à Esch-sur-Alzette, reprend vie lors de cette rentrée scolaire, ce lundi matin. «Je m’ennuyais tellement à la maison. Les amis, les maths et les cours de gym m’ont beaucoup manqué» disait Luisa, 10 ans, guettant l’arrivée de ses camarades de classe, assise sur une balançoire.

Malgré leurs mines fatiguées, Rodrigo, 11 ans et Geovany, 12 ans, étaient eux très énergiques, s’adonnant à une partie d’escalade «express». «C’est ma dernière année dans le fondamental. Je vais profiter de passer du temps avec mes amis, qui, eux, partiront après moi», déplore Geovany. Nouveaux cartables, nouvelles fournitures scolaires et nouvel instituteur. Pour David, cette rentrée scolaire est marquée par une panoplie de changements. «La veille j’ai eu du mal à m’endormir et ce matin je me suis réveillé avant l’heure, tellement je me réjouis», relatait le jeune Eschois de 7 ans, brandissant fièrement ses classeurs colorés flambant neufs.

Les quatre amis Gonçalo, Jonathan, Jay et Diogo, s’échangeaient des anecdotes sur leurs vacances d’été, déjà nostalgiques. «La meilleure partie de la rentrée est de revoir les amis. La reprise des cours est par contre moins chouette», ont répondu les garçons en chœur. Pour eux, cette année s’avère décisive car leur prochaine rentrée se fera au lycée. «Nous allons peut-être devoir nous séparer. C’est un peu angoissant», ajoutent les meilleurs amis. Cette année, ils sont 747 écoliers à reprendre le chemin des cours au Brill, la plus grande école fondamentale de la ville d’Esch.

(Ana Martins / L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tinkerbell le 16.09.2019 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ma fille aurai du aller au précoce cette année. mais malheureusement ici à Esch il n'y a pas de maison relais pour le précoce. On travaille a deux donc pas possible de la mettre a l'école. je trouve ça vraiment triste pour une si grande ville

  • sosa le 16.09.2019 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez des crèches !!! C’est le même tarif que la maison Relais

  • Mireille D le 16.09.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Précoce ou pas, ils ont interêt à bosser dès maintenant s'ils veulent avoir une chance de rester au Luxembourg. Le pays ne garde que les meilleurs et il n'y aura pas de place de fonctionnaire pour tout le monde.

Les derniers commentaires

  • BrunoLux le 16.09.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les crèches font pas le relais, ma fille de 5 ans n’a pas de place à schifflange à la maison relais il y a une liste 100 enfants sans solution c’est triste de vivre dans un pays avec tellement d’argent et d’avoir pas pensé à créer des infrastructures suffisantes pour les enfants de schifflange. Je pense que les autres communes ont le même problème, c’est lamentable.

  • Gromper le 16.09.2019 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    mais où les gens vont-ils chercher tous ces prénoms très "exotiques"?

  • Mireille D le 16.09.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Précoce ou pas, ils ont interêt à bosser dès maintenant s'ils veulent avoir une chance de rester au Luxembourg. Le pays ne garde que les meilleurs et il n'y aura pas de place de fonctionnaire pour tout le monde.

  • shrimp le 16.09.2019 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et comme tous les ans, pleins de parents qui se garent sur les trottoirs, passages piétons et même places pour handicapés. Bel exemple pour les enfants.

  • sosa le 16.09.2019 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez des crèches !!! C’est le même tarif que la maison Relais