Étudiants luxembourgeois

30 décembre 2020 14:26; Act: 30.12.2020 15:04 Print

«C’est un coup au moral d’être privé de vie étudiante»

LUXEMBOURG - Benjamin Kinn, 24 ans, est le nouveau président de l’Association des cercles d’étudiants luxembourgeois (ACEL) pour 2021.

storybild

Benjamin Kinn est étudiant en médecine à Francfort.

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Qu’est-ce qui a motivé votre candidature?

Benjamin Kinn, président de l’ACEL: Je suis étudiant en médecine à Francfort en Allemagne et je faisais déjà partie du Comité de l’ACEL. C’est une expérience enrichissante que de pouvoir défendre les intérêts des étudiants auprès des politiques.

Combien de cercles comprend désormais l’ACEL?

Nous sommes 45 cercles répartis dans 9 pays, dont un cercle aux États-Unis. Cela représente plus de 10 000 étudiants luxembourgeois disséminés à l’étranger.

Quels seront les grands défis à relever en 2021?

Comme en 2020, ils seront liés au Covid. Il faudra garantir la mobilité estudiantine en Europe, mise à mal, et amortir les conséquences économiques et sociales de la crise sur les étudiants. C’est difficile moralement, surtout pour les nouveaux, de ne pouvoir expérimenter la vie étudiante, d’être privé des échanges avec les autres étudiants et les profs.

Quelle aide pouvez-vous leur apporter?

En 2020, nous avons obtenu un semestre supplémentaire d’aides financières, fourni des coupons pour permettre aux étudiants qui devaient suivre leurs cours en présentiel de se faire tester… En 2021, ce sera pareil, il faudra trouver des solutions au fur et à mesure de l’évolution de la situation liée au Covid.

L’ACEL ce sont également de grandes dates…

Oui, la Réunion européenne des étudiants luxembourgeois (REEL) à la mi-octobre est une occasion unique de rencontrer le monde économique et politique. En 2020, elle a été annulée en raison du Covid, et remplacée par une journée politique. Elle aurait dû se dérouler à Munich. Nous avons gardé la destination pour la REEL 2021.

(Recueilli par Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gramme le 30.12.2020 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un coup au moral d’être privé de vie pour tout le monde

  • Yenamarreaussi le 30.12.2020 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Bienvenus au club de la vie qui est certes difficile en ce moment pour tout le monde mais arrêtez d'en faire tout un plat quand vous ne manquez pas à manger et qu'on ne vous prive pas de vos droits ! Allez donc faire un tour en Syrie ou en Corée du Nord, et après, vous pourrez me dire que la vie est difficile moralement !

  • patient à risque le 30.12.2020 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    c'est un coup de moral pour tous: enfants, midager, âgés. vous êtes auj. étudiants à ,l'age doré avec skype... ne vous plaignez pas. visitez vos grands-parents par une fenêtre, enfermés dans home ou tous meurent...

Les derniers commentaires

  • Obvservateur le 02.01.2021 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est fou, combien commentent sans avoir vraisemblablement lu l’article?! Ce jeune homme ne mentionne pas de fête, ne se plaint pas, il dénonce ce qui gêne beaucoup de monde, le manque de contact entre étudiants et avec les profs.

  • LuxThill le 02.01.2021 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après « si », in met l’imparfait. ... s’ils savaient qu’au ...

  • okay le 02.01.2021 09:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est parce que on forme trop d’étudiants dans des filières sans avenir et que trop d’étudiants accèdent aux études supérieures alors qu’ils n’ont pas le niveau requis ( voir taux d’échec en 1ère année pendant que l’on manque d’artisans compétents.

  • okay le 02.01.2021 09:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et ma grand-mère est championne de boxe tandis que mon grand-père joue de l’accordéon avec ses pieds.

  • okay le 02.01.2021 09:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pardon mais dans “vie étudiante “ il y a aussi la bringue. Vous n’avez pas été étudiant ?