Au Luxembourg

04 juin 2021 11:12; Act: 04.06.2021 15:43 Print

C'est un loup ou un chacal doré qui a tué un mouton

WINCRANGE - Un mouton, retrouvé mort il y a trois semaines, pourrait avoir été victime d'un loup ou d'un chacal doré.

storybild

Depuis le début de l'année, la présence d'un ou plusieurs chacals dorés est suspectée au Luxembourg, mais aucune preuve formelle n'a été apportée. (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Le mouton retrouvé mort dans un pâturage de Wincrange il y a trois semaines pourrait avoir été tué par un loup ou un chacal doré. C'est ce qu'a annoncé le ministère de l'Environnement ce vendredi. L'animal a en tout cas été «vraisemblablement déchiqueté par un prédateur», précise le communiqué.

Une expertise réalisée par l'Administration de la nature n'a pas pu exclure dans un premier temps que le coupable fût un loup. Les échantillons, prélevés sur la plaie de la morsure et envoyés à l'Institut Senckenberg de Gelnhausen (Allemagne) pour une analyse génétique, n'ont pas fourni un résultat clair: la carcasse avait séjourné trop longtemps au soleil, rendant le matériel ADN inutilisable.

L'Administration de la nature recueille des indices

Une analyse des espèces a montré que le prédateur était soit un chien, soit un chacal doré, soit un loup. La responsabilité de ce dernier n'a donc pu être ni confirmée ni exclue. L'éleveur de moutons lésé, lui, sera indemnisé à hauteur de 75%, conformément au plan d'action et de gestion relatif au loup au Luxembourg.

La première preuve de la présence du loup au Luxembourg remonte à 2017, dans les environs d'Holzem et de Garnich. Une autre en a été fournie en 2020, dans la région de Niederanven. L'animal aurait également été repéré près de Fouhren, dans le nord du pays, en 2018. La population reste invitée à signaler immédiatement à l'Administration de la nature tout indice concernant la présence de loup, à des fins de surveillance (courriel: wolf@anf.etat.lu).

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • luis le 04.06.2021 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un chien plutôt.

  • MÛ-57 le 04.06.2021 14:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La nature tout simplement… pourquoi traquer ces bêtes ? Elles sont libres

  • Titus le 04.06.2021 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @salomon Un requin tigre à dent de sabre.

Les derniers commentaires

  • Thom le 06.06.2021 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des loups en Lorraine, en Belgique et en Allemagne. Et le loup n'a pas la même signature dentaire que le chien.

  • Dingo le 05.06.2021 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de résultat clair et grand cirque

  • cleochat le 04.06.2021 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais non c’est un renard cendré !! Enfin, voyons !!

  • David le 04.06.2021 18:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est encore un coup du scénariste de canal + il l’ont sortie de son placard

  • Fauve le 04.06.2021 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C"est la nature et l'homme ne doit pas intervenir, le berger devra acheter des chiens de montagne pour défendre ses moutons. Çà se passe bien en Italie pourquoi pas chez nous !