Inondations

22 juillet 2021 07:00; Act: 22.07.2021 08:31 Print

Caravanes, arbres, une mer de débris au barrage de l'Our

VIANDEN - Les inondations ont laissé des tas de débris au barrage de la Société électrique de l’Our.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Des toilettes, des morceaux de caravane ou de voitures, des pneus, des planches, des frigos, des arbres, des bouteilles de gaz… Au barrage de Lohmühle qui retient le bassin inférieur de la centrale hydroélectrique de Vianden, c’est la désolation. Sur des centaines de mètres, l’Our a laissé là les stigmates des inondations qui ont frappé le Luxembourg et l’Allemagne voisine.

«Beaucoup viennent probablement d’un camping du village Gemünd en Allemagne à une dizaine de kilomètres», raconte Luc Reinig directeur d’exploitation de la Société électrique de l'Our. Depuis les crues, six hommes travaillent avec une grue et une embarcation à tout dégager. Entre le recyclable et ce qui part à l’incinération. «Un travail de deux ou trois semaines même le samedi, qui devrait coûter près de 100 000 euros», indique Luc Reinig. Il ne se souvient que d’un précédent, suite à un problème dans une scierie en Allemagne. Mais ce n’était que du bois.

Et il y a urgence. «Outre la question de la sécurité avec les bouteilles de gaz, cela commence à sentir mauvais, avec les détritus, les poissons. Et les débris risquent de tomber au fond devant les grilles des machines qui servent à produire de l’électricité. Il faudrait alors envoyer les plongeurs SEO nettoyer, à 30 m de fond et ce serait encore plus difficile». Pour SEO, ces crues ont été une épreuve. «Des employés venus donner un coup de main se sont fait agresser verbalement sous prétexte que le barrage relâchait encore de l’eau», raconte Luc Reinig.

«Le barrage nous a sauvés»

Des gens reprochaient que le barrage ne stocke pas l’eau alors qu’il restait un mètre de hauteur. Ils ne le comprennent sans doute pas, mais ici ce n’est pas comme à Esch-sur-Sûre. La quantité d’eau qui entre doit sortir en aval. Et les règles de sécurité imposent de conserver à tout moment la capacité de vider le bassin supérieur et de stocker cette eau au niveau du bassin inférieur». Pour Luc Reinig, le barrage a même protégé la Ville. «Sans cela, les débris se seraient déversés en aval. L’eau aurait tout arraché et aurait pu emporter le pont comme ce fut hélas le cas en Allemagne».

«Beaucoup de gens se sont posé la question. Pendant les journées, les nuits où tout le monde travaillait à nettoyer et déblayer, j’ai entendu des habitants dire "Pourquoi le barrage ne nous a-t-il pas sauvés". Mais il nous a sauvés, confiait mercredi le bourgmestre de Vianden, Claude Tonino. C’est clair pour tout le monde, la SEO a fait ce qu’elle devait faire. Sans barrage, le débit aurait été encore moins réglé. Les débris seraient descendus et cela aurait induit du travail et des coûts pour la commune et pour d’autres cités en aval. Cela aurait même pu créer un bouchon en dessous qui aurait accentué la montée des eaux».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Onlythtruth le 22.07.2021 07:33 Report dénoncer ce commentaire

    Triste de le dire, mais beaucoup de gens ont profité des innondations, pour vider leur garage et autres saloperies dans les rivières (source: Centre d'intervention)

  • Marco le 22.07.2021 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant les garages sont vides et les gens dépensent de nouveau pour acheter des trucs pour les empiler.

  • Flep le 22.07.2021 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les débris sont un danger pour les cours d'eau et provoquent souvent des problèmes au niveau des barrages surtout en cas de risque d'inondations, des systèmes de sécurité devrait exister au niveau des campings pour éviter que l'eau emporte tout type de produits et le nettoyage le long des cours d'eau devrait ce faire plus souvent. Si manque d'idées j'en ai et peux couteuses qui ne nuira pas le camping!

Les derniers commentaires

  • veritis le 22.07.2021 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un bon curage et on y verra plus rien

  • Angoiser le 22.07.2021 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ le Grinch c’est tellement facile. Tout enlever et envoyer chez Lamesch et là il feront le tri voilà tout

  • Angoiser le 22.07.2021 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la les verts ne font rien pour nettoyer ça très vite. L’écologie reste très lente pour un changement. Tout ça peut se régler en 2 jours max mais non l’état n’a pas d’argent. Mais pour envoyer de l’argent à des pays en guerre depuis toujours ça ils ont.

  • Flep le 22.07.2021 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Les débris sont un danger pour les cours d'eau et provoquent souvent des problèmes au niveau des barrages surtout en cas de risque d'inondations, des systèmes de sécurité devrait exister au niveau des campings pour éviter que l'eau emporte tout type de produits et le nettoyage le long des cours d'eau devrait ce faire plus souvent. Si manque d'idées j'en ai et peux couteuses qui ne nuira pas le camping!

  • Le Grinch le 22.07.2021 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quel désastre ! Comment vont-ils faire pour déblayer et retraiter tout ces déchets ??

    • dada le 22.07.2021 12:03 Report dénoncer ce commentaire

      ils ont une machine qui ramasse par contre ce qui ne flotte pas ce sera plus difficile